Véronique mouron d'eau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La véronique mouron d'eau, ou mouron aquatique (Veronica anagallis-aquatica L.) est une plante herbacée vivace poussant dans les lieux humides, à petites fleurs bleues ou mauves. Elle appartient au genre Veronica et à la famille des Plantaginaceae. Les véroniques étaient auparavant classées dans la famille des Scrophulariaceae, ou des Plantaginaceae, sous-famille des Veronicoideae, selon la classification phylogénétique APG II.

Description[modifier | modifier le code]

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Plante très répandue dans toute l'Europe occidentale. Elle n'est pas à proprement parler aquatique, mais pousse toujours à proximité immédiate de l'eau (bord des rivières et des ruisseaux, lacs, lieux détrempés). On peut la rencontrer en montagne, où sa floraison est tardive, jusqu'à 1500 mètres environ. Floraison de juin à septembre.

Morphologie générale et végétative[modifier | modifier le code]

Plante vivace de taille moyenne, glabre, souvent assez ramifiée, à tige érigée, quadrangulaire et creuse. Feuilles vert tendre opposées, assez longues et étroites, ovales à lancéolées, légèrement dentées, les supérieures engainant la tige.

Morphologie florale[modifier | modifier le code]

Inflorescence en racème (grappe) à long pédoncule. Fleurs hermaphrodites très petites (5 mm environ), à 4 pétales bleus ou mauves portant à leur base des raies violettes. Calice à quatre sépales légèrement plus petits que les pétales. La pollinisation peut se faire par les insectes (mouches), mais la plante est également autogame.

Fruit et graines[modifier | modifier le code]

Le fruit est une petite capsule glabre plus ou moins circulaire, légèrement échancrée.

Utilisation culinaire[modifier | modifier le code]

Feuilles et tiges peuvent être utilisées crues en salade ou cuites. Elles peuvent être contaminées par la douve du foie et donc ne doit pas être consommée crue en cas de risque (pâturages proches)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, François Couplan Eva Styner, Les guides du naturaliste, Dealachaux et Niestlé (ISBN 2-603-00952-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :