Véronique des champs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Veronica arvensis

Description de cette image, également commentée ci-après

Illustration de Veronica arvensis dans Deutschlands Flora in Abbildungen, 1796

Classification
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Astéridées
Clade Lamiidées
Ordre Lamiales
Famille Plantaginaceae
Tribu Veroniceae
Genre Veronica

Nom binominal

Veronica arvensis
L. 1753

La véronique des champs (Veronica arvensis L.) est une espèce de plante adventice des cultures et des jardins très commune dans toute l'Europe. Elle appartient au genre Veronica, classé dans la famille des Plantaginaceae (les véroniques appartenaient auparavant à la famille des Scrophulariaceae).

Description[modifier | modifier le code]

Fleur et feuilles
Veronica arvensis poussant dans une fissure sur le béton.

Morphologie générale et végétative[modifier | modifier le code]

Plante herbacée de petite taille (moins de 30 cm[réf. nécessaire]) à tige érigée, parfois légèrement couchée, plus ou moins ramifiée. L'ensemble de la plante est velu. Feuilles ovales à limbe crénelé, les inférieures opposées et à court pétiole, les supérieures souvent alternes, sessiles, assimilables à des bractées.

Morphologie florale[modifier | modifier le code]

La floraison a lieu de mars à octobre.

Inflorescence en racème se développant à l'aisselle des feuilles supérieures, à pédoncule d'abord assez court, mais qui grandit au cours de la floraison. Les fleurs, à quatre pétales de couleur bleue, sont très petites (moins de 5 mm[réf. nécessaire]). La corolle ne dépasse pratiquement pas le calice. Deux étamines proéminentes. Ovaire à deux carpelles.

Fruit et graines[modifier | modifier le code]

Le fruit est une capsule bilobée en forme de cœur, ciliée, un peu aplatie, à nombreuses graines.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Plante annuelle très commune dans les cultures et les jardins, également présente sur les terres en friche et les talus. Indifférente à la nature du sol, elle n'aime cependant pas les terres trop humides. Elle peut pousser en altitude jusqu'à 2 100 m[réf. nécessaire]. On la rencontre dans toute l'Europe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :