Vérité (cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Vérité.
Vérité
Image illustrative de l'article Vérité (cuirassé)
Le cuirassé Vérité

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine française Marine nationale française
Lancement 28 mai 1907
Armé 1er juin 1908
Statut Condamné le 18 mai 1921
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé de classe Liberté
Longueur 133,80 m
Maître-bau 24,30 m
Tirant d'eau 8,40 m
Déplacement 14 900 tonnes
Propulsion 3 machines à vapeur à triple expansion
24 chaudières Niclausse
3 hélices
Puissance 18 000 cv
Vitesse 19 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 4 canons de 305 mm (modèle 1893/1896) (en)
10 canons de 194 mm (modèle 1902)
13 canons de 65 mm
4 TLT de 450 mm
Autres caractéristiques
Équipage 769
Chantier naval Forges et Chantiers de la Gironde
Port d'attache Toulon

La Vérité est un cuirassé de la marine française construit à Bordeaux à partir de 1903.
C'est un cuirassé de type Pré-Dreadnought de la classe Liberté.

Historique[modifier | modifier le code]

12 juin 1917 - Débarquement de soldats du Vérité pour aller s’emparer des forts du Pirée
12 juin 1917 - Débarquement de soldats du Vérité pour aller s’emparer des forts du Pirée

Avant la Première Guerre mondiale, le cuirassé Vérité a pour tâche essentielle la représentation de la France aux cours de différentes cérémonies. Ainsi en 1908, il reçoit à son bord le Président Armand Fallières pour un voyage protocolaire au Danemark, en Suède, en Russie et en Norvège[1]. En 1909 il participe aux commémorations du tricentenaire du fleuve Hudson à New York accompagné des cuirassé Liberté et Justice[2].

Durant la Grande Guerre, il participe essentiellement à des patrouilles en mer Méditerranée pour couvrir les mouvements du 19e corps d'armée français entre l'Algérie et la France métropolitaine[3]. Malgré tout, son groupe d’escadre est engagé dans la bataille d'Antivari qui verra la destruction du croiseur léger austro-hongrois le Zenta au large de Cattaro[4].

A la fin de la guerre, en août 1918, il est placé en réserve avant d'être utilisé comme navire-école à Toulon de septembre 1919 à juillet 1920. Désarmé en mai 1921, il est condamné et vendu pour démolition en 1922[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le voyage de M. Fallières dans les pays scandinaves », Le Temps, no 17189,‎ 18 juillet 1908, p. 2 (ISSN 11501073, lire en ligne)
  2. « Notre marine », Le Temps, no 17628,‎ 2 octobre 1909, p. 1 (ISSN 11501073, lire en ligne)
  3. (en) Paul G. Halpern, A Naval History Of World War I, Naval Institute Press,‎ 1995 (ISBN 1-55750-352-4), p. 55-56
  4. (en) Paul G. Halpern, The Battle of the Otranto Straits, Indiana University Press, coll. « Twentieth-Century Battles »,‎ 2004 (ISBN 978-0-253-34379-6), p. 4
  5. (en) Robert Gardiner, Conway's All the World's Fighting Ships 1860–1905, Conway Maritime Press,‎ 1979 (ISBN 978-0-8317-0302-8), p. 297

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Documents numérisés[modifier | modifier le code]

  • Journaux de bord du 01/01/1914 au 19/11/1914 et du 11/01/1915 au 26/12/1916
Ministère de la Défense, Mémoire des hommes - Journaux des unités (1914-1918) : Cuirassé Vérité, vol. SS Y 627,‎ 1914-1916 (lire en ligne)
  • Journaux de bord du 27/12/1916 au 08/03/1920 - Cahiers d'ordres du commandant du 14/05/1915 au 06/11/1917 - Livret de vaguemestre (sans dates)
Ministère de la Défense, Mémoire des hommes - Journaux des unités (1914-1918) : Cuirassé Vérité, vol. SS Y 628,‎ 1915-1920 (lire en ligne)
  • Journaux de navigation du 10/10/1913 au 15/02/1917 et du 13/07/1917 au 09/08/1917 - Registres de la correspondance du commandant du 02/09/1914 au 31/12/1914, du 03/01/1915 au 08/12/1915 et du 02/01/1916 au 10/12/1916 - Registre de correspondance du commandant militaire et du commandant supérieur au Pirée du 04/12/1917 au 16/04/1918 - Cahier d'enregistrement des télégrammes du 17/09/1914 au 31/12/1914
Ministère de la Défense, Mémoire des hommes - Journaux des unités (1914-1918) : Cuirassé Vérité, vol. SS Y 629,‎ 1913-1918 (lire en ligne)