Vératrole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vératrole
Veratrole.svg
Structure du vératrole
Identification
Nom IUPAC 1,2-diméthoxybenzène
No CAS 91-16-7
No EINECS 202-045-3
No RTECS CZ6475000
PubChem 7043
ChEBI 59114
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C8H10O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 138,1638 ± 0,0077 g/mol
C 69,54 %, H 7,3 %, O 23,16 %,
Propriétés physiques
fusion 15 °C[2]
ébullition 206 à 207 °C[2]
Masse volumique 1,084 g·cm-3[2] à 25 °C
Point d’éclair 72 °C[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC[2]
Nocif
Xn



Transport[2]
-
   1993   
SGH[2]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H302,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le vératrole, ou 1,2-diméthoxybenzène, est un composé aromatique de formule chimique C6H4(OCH3)2. Cet éther diméthylique dérivé du pyrocatéchol se présente sous la forme d'un liquide incolore à l'odeur agréable, faiblement soluble dans l'eau mais très soluble dans les solvants organiques. C'est un précurseur utilisé dans la synthèse organique d'autres composés aromatiques. Relativement riche en électrons, il peut facilement subir une substitution électrophile. On peut l'obtenir en traitant du pyrocatéchol avec du sulfate de diméthyle (CH3)2SO4 :

Synthèse du vératrole.

Il peut également être obtenu par décomposition thermique de l'acide vératrique HOOCC6H3(OCH3)2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e, f et g Fiche Sigma-Aldrich du composé 1,2-Dimethoxybenzene ≥ 99%, consultée le 9 octobre 2013.