Véra Clouzot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clouzot.

Vera Clouzot

Nom de naissance Vera Gibson Amado
Naissance 30 décembre 1913
Rio de Janero, Brésil
Nationalité Drapeau du Brésil Brésilienne
Décès 15 décembre 1960 (à 46 ans)
Paris, France
Profession Actrice
Films notables Le Salaire de la peur
Les Diaboliques
Les Espions

Véra Clouzot, née Vera Gibson Amado, est une actrice française d'origine brésilienne née à Rio de Janeiro (Brésil) le 30 décembre 1913 et morte le 15 décembre 1960 à Paris d'une crise cardiaque.

Fille d'un diplomate brésilien, elle fait la connaissance en 1941 du comédien Léo Lapara, membre de la troupe de Louis Jouvet alors en tournée à Rio de Janeiro. Elle l'épouse peu de temps après et intègre alors la troupe pour une tournée en Amérique du Sud qui durera près de quatre ans avant de regagner Paris à la Libération. Elle continue à se voir confier des petits rôles par Jouvet qui a repris la direction du théâtre de l'Athénée.

En 1947, elle rencontre le réalisateur Henri-Georges Clouzot sur le tournage de Quai des orfèvres auquel participe son mari. C'est le coup de foudre. Clouzot l'engage comme scripte sur son film Miquette et sa mère (1949). Véra divorce de Lapara et épouse aussitôt Clouzot qui lui fait tourner ses trois uniques films : Le Salaire de la peur (1953), Les Diaboliques (1955) et Les Espions (1957). Le réalisateur fonde à cette occasion une société de production qu'il baptise Véra Films en l'honneur de sa femme.

Coscénariste sur le film suivant de son mari, La Vérité (1960) avec Brigitte Bardot, elle meurt d'une attaque cardiaque un mois à peine après la sortie, à presque 47 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]