Vénμs (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Venμs

Caractéristiques
Organisation CNES et Agence spatiale israélienne
Domaine Observation de la Terre
Masse 250 kg
Lancement 2014
Durée de vie 3 ans et demi
Orbite Orbite héliosynchrone quasi polaire
Périapside 720 et 410 km
Inclinaison 98,27°
Site http://smsc.cnes.fr/VENUS/Fr/index.htm
Principaux instruments
x caméra superspectrale

Vénμs (Vegetation and Environment monitoring on a New Micro-Satellite) est un micro-satellite franco-israélien dédié au suivi de la végétation, avec une haute résolution spatiale (5 m) et une haute résolution temporelle (2 jours). Cette mission, qui s'inscrit dans le programme GMES de surveillance globale pour l'environnement et la sécurité, est développée conjointement par le CNES et l'Agence spatiale israélienne (ASI). Le satellite de 250 kg qui utilise une plateforme israélienne IMPS (Improved Multi Purpose Satellite) doit être lancé en 2014.

Le satellite Venµs sera placé sur une orbite héliosynchrone à 720 km d'altitude. Cette orbite a la particularité d'avoir un cycle orbital de deux jours, ce qui signifie que le satellite revient exactement au même endroit tous les deux jours, après avoir parcouru 29 orbites. Grâce à cette orbite phasée, une centaine de sites dans le monde seront observés systématiquement tous les deux jours par le satellite, toujours sous le même angle de visée. Les utilisateurs de ces données pourront obtenir des données sans nuages tous les 7 à 10 jours. Les sites observés par Venµs seront sélectionnés après un appel à propositions de sites qui devrait être lancé au printemps 2013 par le CNES auprès de la communauté scientifique.

Pour remplir sa mission le satellite embarque une caméra superspectrale financée par le CNES et caractérisée par 12 bandes spectrales étroites allant de 415 nm à 910 nm. Le satellite utilise des propulseurs à effet Hall fournis par l'ASI dont le fonctionnement doit être validé (objectif secondaire de la mission).

La mission comprend deux parties :

  • une partie scientifique d'une durée de 2 ans 1/2 dédiée au suivi de la végétation. Le satellite est placé une orbite héliosynchrone quasi polaire, d'altitude 720 km, et d'inclinaison 98.27. Celle-ci permet d'effectuer un survol de la même zone tous les 2 jours.
  • une partie technologique d'une durée d'un an consistant à valider le fonctionnement des propulseurs. À cet effet l'altitude sera abaissée à 410 km.

Lien externe[modifier | modifier le code]