Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines
Stadium.svg
131027 Velodrome.jpg

Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Généralités
Adresse
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
Ouverture
Architecte
Chabanne & Partenaires Architectes, Synthèse Ingenierie, Agence Ter Paysagistes-Urbanistes, Ralph Schürmann.
Coût de construction
74 millions d'euros
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Société Vélopolis
Administration
Direction générale : Arnaud Zumaglia
Équipement
Capacité
5 000
Tribunes
4 800

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines est un vélodrome situé à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines. Il a ouvert ses portes au public le 13 janvier 2014. La Fédération française de cyclisme y a son siège et l'équipe de France son centre d'entrainement[2]. Le vélodrome est l'équipement principal de ce nouveau complexe, qui comporte une seconde arène adaptée aux épreuves de BMX. Ces installations aux normes olympiques accueilleront des compétitions nationales et internationales.

Origine[modifier | modifier le code]

Lors de la candidature pour les Jeux olympiques de 2012 de la ville de Paris, la ville de Montigny-le-Bretonneux fut choisie comme futur emplacement du grand vélodrome francilien. Malgré l'échec de la candidature, le projet fut maintenu. Pour le président de la Fédération française de cyclisme David Lappartient, « le football a son Clairefontaine, le Rugby son Marcoussis, le cyclisme aura Saint Quentin en Yvelines »[2].

Le lancement officiel du projet eut lieu le 19 octobre 2009 à l'hôtel d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines en présence de Rama Yade, secrétaire d'État aux sports, Michel Laugier, maire de Montigny-le-Bretonneux, Robert Cadalbert, président de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, David Lappartient et des élus locaux[3].

Présentation du projet[modifier | modifier le code]

Le centre sportif et de loisirs, complété d’espaces aménagés – bureaux, commerces, restaurants, hôtels, logement étudiants, chercheurs et jeunes actifs, etc. est situé sur un terrain de 15 hectares et s'intègre entre la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines - Montigny-le-Bretonneux et la base de plein air et de loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines[4] proche de l'autoroute A12.

Conception et PPP[modifier | modifier le code]

Vélodrome en travaux (janvier 2013).

La maitrise d'œuvre de l'opération est assurée par le cabinet Chabanne & Partenaires Architectes, Synthèse Ingénierie et par l'agence Ter Paysagistes-Urbanistes. L'architecte allemand Ralph Schürmann, également architecte du vélodrome des Jeux Olympques de Pékin, est le concepteur de la piste[2]. Il appartient à une famille d'architectes considérée comme une des premières spécialistes des vélodromes dans le monde.

Le budget initial du projet était de 74 millions d'euros répartis entre les différents acteurs à hauteur de 13,3 millions d'euros[3]. Le restant du budget provient de ventes foncières[3]. La construction du vélodrome a été confiée à Vélopolis, un groupement constitué de Bouygues Construction Île-de-France, DTP Terrassement, Exprimm (Bouygues énergies & services) et Meridiam, filiale du Crédit agricole et ce, dans le cadre d'un contrat de partenariat. Le financement est assuré par Dexia et Société générale. Le budget sera finalement de 101 millions d'euros[2].

Vélopolis doit gérer le complexe pendant vingt sept ans.

Vélodrome[modifier | modifier le code]

Le vélodrome peut accueillir 6 043 personnes avec 5 000 places en gradin. Un espace au cœur de la piste peut accueillir 2 700 personnes[1].

Les dimensions de la piste sont de 250 mètres de long et 8 mètres de large, une première mondiale[2], avec un rayon constant de 23 mètres [4].

Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines de nuit

L'arène BMX[modifier | modifier le code]

Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, arène BMX

À côté du vélodrome est construit une piste de BMX couverte et éclairée, une première en Europe. Elle offre deux rampes de départ contiguës (4 et 8 m de hauteur) et trois lignes droites dédoublées.

Structures complémentaires[modifier | modifier le code]

Il est prévu quatre bâtiments d'hébergement : 480 chambres pour les étudiants, 136 chambres pour les jeunes actifs, 120 chambres pour les chercheurs et 60 chambres pour un hôtel haut de gamme destiné aux touristes[5].

Un restaurant est à disposition des sportifs et du staff.

Recours[modifier | modifier le code]

Compte tenu des irrégularités qu'ils auraient relevées [6], neuf habitants de Montigny-le-Bretonneux ont déposé un recours contre le permis de construire devant le tribunal administratif de Versailles[7] La société Vélopolis, en charge de l'opération, a assigné ces neuf habitants devant le tribunal de grande instance de Versailles pour « recours abusif et fautif » et leur réclame 3,7 millions de dommages et intérêts[8].

Événements[modifier | modifier le code]

Après une ouverture le 13 janvier 2014, la soirée d’inauguration officielle s'est tenue le 30 janvier, avec une compétition de cyclisme sur piste opposant la France à la Grande-Bretagne[9]. Les 1er et 2 février 2014 avaient lieu des journées portes-ouvertes[10].

Entre temps, le 31 janvier 2014, Robert Marchand, âgé de 102 ans, bat son propre record des centenaires en parcourant 26,927 km en une heure[11].

En juin 2014, le lieu accueille l'arrivée de la classique Bordeaux-Paris[12].

Le vélodrome accueille les Championnats de France du 2 au 5 octobre 2014[13], puis les championnats du monde du 18 au 22 février 2015[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Plaquette du vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines
  2. a, b, c, d et e « Culture Vélodrome #6 : Saint-Quentin », sur velochrono.fr,‎ 28 février 2013
  3. a, b et c « Le vélodrome, un équipement forcément synonyme d'ambition », in L'Ignymontain, no 87, novembre 2009, page 3.
  4. a et b A. Thomas-Commin, Le vélodrome de St-Quentin, nouvel écrin pour les Bleus L'Equipe, 19 juin 2013
  5. « 730 chambres et des hôtels », in L'Ignymontain, no 87, novembre 2009, page 3.
  6. http://velodrame.org/nos-communiques/inauguration-du-velodrome-olympique-de-sqy-et-deja-la-medaille-dor-de-lintimidation-16-janvier-2014/
  7. http://velodrame.org/
  8. Vélopolis réclame 3,7 M€ à 9 habitantsLe parisien, 29 septembre 2011
  9. Nathalie Moutarde, Le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines entre en piste Le Moniteur, janvier 2014
  10. Journées portes ouvertes au vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, www.lechorepublicain.fr, 31 janvier 2014.
  11. Marchand bat son record à 102 ans, l'Equipe, le 31 janvier 2014
  12. Renaissance de la grande classique Bordeaux-Paris sur Cyclosport
  13. « CHAMPIONNATS DE FRANCE SUR PISTE ELITE HOMMES ET DAMES - ST QUENTIN-EN-YVELINES (IDF) », sur ffc.fr
  14. « Saint-Quentin-en-Yvelines accueillera les Mondiaux 2015 ! », sur lequipe.fr,‎ 20 août 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]