Vânători-Neamț

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vânători.
Vânători-Neamț
Blason de Vânători-Neamț
Héraldique
L'église du monastère de Neamț
L'église du monastère de Neamț
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Moldavie
Département Neamț
Maire
Mandat
Maria Petrariu PSD
2008-2012
Code postal 617 500
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 8 679 hab. (2007)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 12′ 57″ N 26° 18′ 49″ E / 47.215745, 26.313595 ()47° 12′ 57″ Nord 26° 18′ 49″ Est / 47.215745, 26.313595 ()  
Altitude 401 m (max. : 911 m)
Superficie 16 731 ha = 167,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Vânători-Neamț

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Vânători-Neamț

Vânători-Neamț est une commune roumaine du județ de Neamț, dans la région historique de Moldavie et dans la région de développement du Nord-Est. C'est une des communes du județ qui possède les plus grandes richesses touristiques avec trois monastères, dont celui de Neamț, une des lieux majeurs du Moyen Âge moldave, plusieurs ermitages et un parc naturel.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Vânători-Neamț est située dans le nord du județ, à la limite avec le județ de Suceava, sur le versant est des Monts Stânișoara, à 5 km à l'ouest de Târgu Neamț et à 46 km au nord de Piatra Neamț, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des quatre villages suivants (population en 1992)[1] :

  • Lunca (1 202) ;
  • Mănăstirea Neamț (655) ;
  • Nemțișor (1 595) ;
  • Vânători-Neamț (4 973), siège de la municipalité.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Vânători-Neamț compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Maria Petrariu (PSD) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti social-démocrate (PSD) 11
Parti démocrate-libéral (PD-L) 4

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2002, la commune comptait 8 609 Roumains (97,55 %) et 213 Tsiganes (2,41 %)[4]. On comptait à cette date 2 796 ménages et 2 577 logements[5].

Évolution démographique
1992 2002 2007
8 321 8 825 8 679[6]


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture, l'élevage, l'exploitation des forêts et la transformation du bois (scieries, mobilier, artisanat, sculpture). Le tourisme représente une source croissante de revenus pour de nombreux habitants, la commune disposant d'un potentiel tout à fait remarquable.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Vânători-Neamț se trouve sur la route nationale DN15B qui relie Târgu Neamț avec Poiana Teiului et le județ de Harghita.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La gare la plus proche est celle de Târgu Neamț.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • Vânători-Neamț, église paroissiale en bois Tăiorea Capului Sf. Ioan Botezătorul de 1812[7].
  1. Icoana Veche, église en bois de la Transfiguration (Schimbarea la Faă), reconstruite en 1813[7].
  2. Pokrov, dédié à la Vierge Marie, fondé en 1714 par Pahomie, évêque de Roman[8].
  3. Sf. Ioan Botezătorul (St-Jean-Baptiste), fondé en 1402 par Alexandru cel Bun, église de 1835.
  4. Vovidenia, fondé en 1747, église datant de 1857.
La cour du monastère de Secu
  • Monastère de Secu, fondé en 1602-1605 par le magistrat Nestor Ureche dans la vallée de la rivière du même, avec son église en bois St-Jean-Baptiste (Nașterea Sf. Ioan Botezătorul) de 1741, reconstruite en 1813[9]. À l'extérieur du monastère se trouve le tombeau de l'évêque de Iași, Varlaam, auteur en 1643 du premier livre écrit en roumain Carte românesca învatatura.
  • Ermitage dépendant du monastère de Secu :
  1. Nifon, datant de 1664.
L'église du monastère de Sihăstria
  • Monastère de Sihăstria, dédié à la Dormition de la Vierge (Adormirea Maicci Domnului)[10], fondé en 1655, reconstruit en pierres en 1740 par l'évêque de Roman, Ghedeon de Husi avec son église en bois des Sts Voïvodes (Sf. Voievozi) de 1870[7].
  • Ermitage dépendant du monastère de Sihăstria :
  1. Sihla, fondé en 1763[11] à 900 m d'altitude, avec son église en bois de la naissance de St Jean Baptiste (Nașterea Sfântului Ioan Botezătorul) de 1813[7]. À proximité se trouve une grotte où aurait vécu Sainte Théodora, connue de nos jours sous le nom de Sainte Théodora des Carpates et dont les reliques sont conservées au monastère Pecerska de Kiev.
Bisons d'Europe dans la réserve de Vânători-Neamț
  • Parc naturel Vânători-Neamț, créé en 1999 sur le versant est des Monts Stânișoara, d'une superficie de 30 818 ha (26 300 ha de forêts), d'une altitude moyenne de 800 m. Le parc comprend une réserve de bisons d'Europe créée en 1968[12].

Liens externes[modifier | modifier le code]

(ro) (en) (fr) Site officiel du parc naturel de Vânători-Neamț

Notes et références[modifier | modifier le code]