Place Venceslas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Václavské náměstí)
Aller à : navigation, rechercher
Václavské náměstí - Place Venceslas, Prague, janvier 2014
Václavské náměstí - place Venceslas vu depuis le Musée national

La place Venceslas (en tchèque Václavské náměstí écouter) est, au cœur de la ville, une des places principales de Prague, en République tchèque. Il s'agit d'une ancienne place, appelée autrefois le Marché aux chevaux (Kǒnský trh)[1]. Sa surface de 41400m²[1] est exceptionnelle pour le Moyen Âge. Elle prendra son actuel nom de « place Venceslas » en 1848. Elle est dédiée au saint patron du pays, Venceslas Ier de Bohême dont la statue équestre domine le haut de la place.

Description[modifier | modifier le code]

Considérée comme l’équivalent des Champs-Élysées parisiens, cette très large avenue est bordée par nombre de palais et bâtiments de grande valeur architecturale. Les deux rangées de tilleuls qui longent la place d'un bout à l’autre participent également au charme historique de l’endroit.

La place est dominée par la statue équestre de saint Venceslas, au pied de laquelle se donnent rendez-vous les Pragois, et par le Musée national. À l’opposé, elle rejoint deux importantes artères commerçantes de la ville : les rues Na příkopě et Národní třída.

L'ancien marché aux chevaux ressemble aujourd'hui plus à une avenue qu'à une véritable place avec ses 750 m de long pour 60 m de large. Cœur de la vie moderne de Prague, la place a joué un rôle primordial dans l'histoire récente du pays et plusieurs événements marquants s’y sont déroulés : la déclaration de la Première République tchécoslovaque en 1918, la confrontation avec les chars soviétiques en 1968 et les importantes manifestations de la Révolution de velours qui renversa le régime communiste en 1989.

La nuit, la place Venceslas prend une autre dimension. L’afflux de touristes étrangers a provoqué l’apparition de nombreux « cabarets » (nom local des maisons closes).

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

La place à travers l'histoire[modifier | modifier le code]

La place Venceslas joue un rôle important dans l'histoire des Pragois. C'est lors d'un événement historique, la Révolution de 1848, qu'elle devient un symbole de l'identité et de la pérennité de la nation tchèque et reçoit son nom actuel. En 1918, des manifestations en faveur de l'indépendance nationale la même année.

Après la Seconde Guerre mondiale, sous le régime communiste, les défilés officiels du 1er mai s'y déroulent tous les ans.

En août 1968, les Pragois tentent d'y arrêter l'avancée des chars soviétiques dans la ville. L'année suivante, l'étudiant Jan Palach s'y immole, au pied de la statue équestre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Viktor Kubík, Prague : partie historique de la ville, monuments, culture, Unios CB,‎ 2002 (ISBN 80-86141-24-1)