Uys Krige

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mattheus Uys Krige (4 février 1910- 10 août 1987) est un écrivain, un poète, un traducteur, un correspondant de guerre et un joueur de rugby à XV d'Afrique du Sud, issu de la communauté afrikaner.

Biographie[modifier | modifier le code]

Uys Krige est né à Bontebokskloof, près de Swellendam, dans la province du Cap. Il est le fils d'un célèbre joueur de rugby Japie Krige.

Après des études à l'université de Stellenbosch, il part vivre en Europe et réside de 1931 à 1935 en France et en Espagne. Il est alors joueur de rugby dans l'équipe de Toulon.

À son retour en Afrique du Sud en 1935, il commence une carrière de journaliste au quotidien Rand Daily Mail. De 1936 à 1939, il est de nouveau en Espagne où il participe aux combats du côté des républicains espagnols. Il prend se marie en 1937 avec l'actrice Lydia Lindeque.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il est correspondant de guerre au sein de l'armée sud-africaine en Afrique du Nord. Capturé par les troupes allemandes en 1941, il est envoyé en Italie comme prisonnier de guerre. Il passe deux ans dans un camp avant de s'échapper en septembre 1943.

De retour en Afrique du Sud en 1946, il consacre sa carrière à l'écriture. Auteur de récits, d'essais et de poèmes en anglais ou en afrikaans, il fait partie du mouvement des Dertigers. Il traduit en afrikaans de nombreux textes de Shakespeare tout comme les vers de Federico García Lorca, de Pablo Neruda de Lope de Vega ainsi que les ouvrages de Baudelaire, François Villon et Paul Éluard.

En 1958, il est fait docteur honoris causa de l'université du Natal puis des universités de Rhodes et de Stellenbosch.

Uys Krige est décédé près du village d'Hermanus dans la province du Cap.

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Kentering, 1935
  • Rooidag, 1940
  • Oorlogsgedigte, 1942
  • Hart sonder hawe, 1949
  • Ballade van die groot begeer, 1960
  • Vooraand, 1964

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Die palmboom, 1940
  • The dream and the desert, 1953

Récits de voyage et correspondances de guerre[modifier | modifier le code]

  • The way out, 1946
  • Sol y sombra, 1948
  • Ver in die wêreld, 1951
  • Sout van die aarde, 1961

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Magdalena Retief, 1938
  • Die goue kring, 1956
  • Die wit muur (le mur blanc), 1940
  • Alle paaie gaan na Rome (tous les chemins mènent à Rome), 1949
  • Die sluipskutter (the sniper), 1951 (1962)

Lien externe[modifier | modifier le code]