Uwe Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Uwe Johnson

alt=Description de l'image Bundesarchiv B 145 Bild-P057015, Berlin, Verleihung des Berliner Kunstpreises.jpg.
Activités écrivain, auteur
Naissance 20 juillet 1934
Kamień Pomorski
Décès 22 février 1984, 24 février 1984
Sheerness
Langue d'écriture allemand
Genres roman
Distinctions Prix Georg-Büchner

Uwe Johnson est un écrivain allemand né le 20 juillet 1934 à Cammin en Poméranie (aujourd’hui Kamień Pomorski, Pologne), mort le 23 février 1984 à Sheerness-on-Sea sur l'île de Sheppey dans le Kent au Royaume-Uni.

Vie[modifier | modifier le code]

Naissance et enfance à Kammin en Poméranie ; en 1944 sa famille fuit devant l’armée rouge à Anklam en Poméranie occidentale. Son père est déporté en Union soviétique où il meurt en 1946. Sa mère ira vivre avec Uwe et sa sœur Elke à Güstrow.

Uwe Johnson fait des études de littérature germanique à Rostock et Leipzig. Ayant pris ses distances avec le régime communiste de la République démocratique allemande (RDA), il est exclu de l’université, mais réadmis après l’oppression de la surrection du 17 juin 1953 par les chars soviétiques. Plusieurs maisons d’éditions est-allemandes refusent son premier roman Ingrid Babendererde, Reifeprüfung 1953 (« Reifeprüfung » signifie à la fois « épreuve de maturité » et « baccalauréat »). Après la publication de Mutmassungen über Jakob par l’éditeur ouest-allemand Suhrkamp, Uwe Johnson passe en 1959 à Berlin-Ouest, où il se lie avec le Gruppe 47.

En 1962, une bourse de la fondation Villa Massimo lui permet un séjour à Rome. De 1966 à 1968 il vit à New York, d’abord en travaillant pour une maison d’édition de livres scolaires, ensuite grâce à une bourse de la Rockefeller Foundation.

Ces années new-yorkaises lui livrent le fond pour son œuvre principale Jahrestage (Une année dans la vie de Gesine Cresspahl), dont les quatre volumes paraissent en 1970, 1971, 1973 et 1983. Une jeune Allemande vivant à Manhattan tient un journal couvrant la période du 20 août 1967 au 20 août 1968, destiné à sa fille Marie (« pour quand je serai morte ») et relatant sa vie à New York, ses souvenirs personnels et l’histoire de la famille Cresspahl dans le Mecklembourg des années 1930 et 1940. En même temps c’est le récit de l’histoire allemande contemporaine, des déchirements d’après-guerre et des évènements de 1968 dans le bloc soviétique. Le journal se termine le 20 août de cette année, jour de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie.

En 1971 Uwe Johnson reçoit le Georg-Büchner-Preis.

Uwe Johnson quitte Berlin en 1974 pour Sheerness-on-Sea au Royaume-Uni, où il meurt en 1984 à la suite d'une attaque cardiaque.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Conjectures sur Jacob (Mutmassungen über Jakob, 1959)
  • L’impossible biographie (Das dritte Buch über Achim, 1962)
  • Une année dans la vie de Gesine Cresspahl (Jahrestage I-IV. Aus dem Leben von Gesine Cresspahl, 1970, 1971, 1973, 1983)
  • Eine Reise nach Klagenfurt (1974)
  • Ingrid Babendererde, Reifeprüfung 1953 (1986)
  • Le Romancier des deux Allemagne (Begleitumstände - Frankfurter Vorlesungen, 1980)

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]