Uva rara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uva Rara N
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

L'uva rara est un cépage italien de raisins noir. Selon Victor Pulliat, elle porte le nom en raison de sa beauté rare.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage Uva rara provient du nord de l'Italie.

Il est classé cépage d'appoint en DOC Boca, Fara, Colline Novaresi, Ghemme,San Colombano al Lambro et Sizzano.

Il est classé recommandé en province de Novare, Verceil, Milan et Pavie dans les régions Piémont et Lombardie. En 1998, sa culture couvrait une superficie de 510 ha.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux blanchâtre à liseré faiblement carminé.
  • Jeunes feuilles duveteuses, un peu bronzées.
  • Feuilles adultes, 5 lobes avec des sinus supérieurs assez profonds, un sinus pétiolaire en U largement ouvert, des dents anguleuses, moyennes ou étroites, un limbe couvert d'un duvet mou.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de troisième époque tardive à quatrième époque: 35 à 40 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est rameuse et un peu lâche. Le cépage est de bonne vigueur mais d'une fertilité irrégulière à caus de la coulure.

Il donne des vins rouges peu colorés, pauvre en acidité et avec un taux d'alcool moyen. Il est vinifié généralement en assemblage

Synonymes[modifier | modifier le code]

L'uva rara est connu sous les noms de balsamea, bonarda, bonarda di Gattinara (par erreur, voir aussi le cépage Bonarda di Gattinara), bonarda di Cavaglia, bonarda Novarese, foglia lucente, martellana, orinaa, orianella, oriola, rairon, raione, rairone, raplum et rara.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet, Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000, (ISBN 2-0123-6331-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :