Uturoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uturoa
Port d'Uturoa
Port d'Uturoa
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité Polynésie française
Subdivision Îles Sous-le-Vent (chef-lieu)
Île Raiatea
Maire
Mandat
Sylviane Terooatea
2014-2020
Code postal 98735
Code commune 98758
Démographie
Population
municipale
3 697 hab. (2012)
Densité 231 hab./km2
Géographie
Coordonnées 16° 43′ 46″ S 151° 26′ 35″ O / -16.7294, -151.443116° 43′ 46″ Sud 151° 26′ 35″ Ouest / -16.7294, -151.4431  
Altitude Min. 0 m – Max. 479 m
Superficie 16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte administrative de Polynésie française
City locator 14.svg
Uturoa

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte topographique de Polynésie française
City locator 14.svg
Uturoa

Uturoa est une commune de Polynésie française au nord de Raiatea, située dans les îles Sous-le-Vent dans l'archipel de la Société. Elle est le chef-lieu de la subdivision des îles Sous-le-Vent.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte topographique des îles de Tahaa et Raiatea

La commune d'Uturoa est créée en 1945, ce qui en fait la deuxième plus ancienne municipalité de Polynésie Française. Elle ne comprend aucune commune associée. Elle assure le rôle de chef lieu de la subdivision des Îles Sous Le Vent, et héberge de nombreuses structures administratives.

Au cours des années 1960, un aéroport et un lycée sont construits sur le territoire de la commune. Aujourd'hui, Uturoa est dotée d'une école primaire, de deux collèges, d'un lycée et d'un lycée professionnel. Elle dispose également d'une marina de plaisance, et d'un port rénové à la fin des années 1990, qui permet d'assurer un transport maritime de fret et de passagers, ainsi que l'accostage des navires de croisières. La ville d'Uturoa est également un pôle commercial pour le couple d'îles Raiatea-Tahaa, et est équipée d'un marché couvert permettant la commercialisation des productions agricoles et de la pèche côtière. L'agglomération d'Uturoa, principale localité de l'île, et chef lieu administratif des îles Sous-le-Vent, est devenue le deuxième pôle urbain et commercial de Polynésie.

Géographiquement, le territoire de la commune se situe au Nord de l'île de Raiatea. Ce territoire est très restreint par rapport à l'étendue de l'île, et se voit limité par une faible bande de terrain plat entre le rivage et les collines. Le mont Orotaio est le point le plus élevé de la commune, son sommet atteignant les 479 m. Un autre relief, le Tapioi, surplombe la ville.

Uturoa est une des étapes de la course de pirogue Hawaiki nui va'a.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 3 697 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1971. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1971 1977 1983 1988 1996 2002 2007 2012
2 704 2 517 2 733 3 098 3 421 3 575 3 778 3 697
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2]. 98758)
Histogramme de l'évolution démographique


Administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 1996, 2002, 2007

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :