Utu-hegal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Utu-hegal est un souverain sumérien ayant régné sur la ville d'Uruk vers la fin du XXIIe siècle av. J.-C. (chronologie moyenne).

Selon la Liste royale sumérienne, il aurait renversé le roi Tiriqan des Gutis, peuple étranger à la Basse Mésopotamie qui avait dominé cette région ou une partie de celle-ci suite à la chute de l'empire d'Akkad. Cet accomplissement lui a valu de perdurer dans les mémoires de l'historiographie mésopotamienne, un récit de sa victoire ayant été rédigé, sans doute peu fiable historiquement dans les détails qu'il rapporte.

Utu-hegal est succédé par Ur-Nammu, qui était apparemment gouverneur d'Ur pour son compte, et fonde le royaume de la Troisième dynastie d'Ur. La nature des relations entre Utu-hegal et Ur-Nammu est mal connue : ils ont pu être frères, et le second prend peut-être le pouvoir en renversant le premier. En l'absence de sources plus étoffées sur cette période, ce point reste non résolu. Un texte divinatoire postérieur à son règne prétend qu'Utu-hegal serait mort noyé alors qu'il inspectait la construction d'un barrage, mais on ne sait pas quel crédit donner à cette histoire.