Utilisateur:Mathieu Perrin

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Utilisateur:MPerrin)
Aller à : navigation, rechercher
en-3
ja-1
it-1
Racines
France
Rennes
X
Humanisme
Humaniste
Physique quantique
Wikimédia
Physique
Wikimedia Commons
Wikimedia Commons
Wikisource
Wikisource

Bonjour et bienvenue sur ma page utilisateur. J'ai 33 ans et je suis maître de conférence en optique des semi-conducteurs. Je connais MarinaS.

lien vers le site de mon labo

Je participe essentiellement aux articles concernant la mécanique quantique.

Liens[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

« [La] mécanique quantique est extrêmement difficile à interpréter en tant que description des choses. Et quand on tente de le faire, on tombe immanquablement sur des descriptions dans lesquelles certains événements ont des effets considérables se produisant instantanément à des distances arbitrairement grandes : on est donc obligé d'admettre quelque chose d'entièrement nouveau, à savoir l'existence d'influences instantanées ne décroissant pas avec la distance. Pour faire bref, on parle, à leur sujet, d'influences non locales. Il est vrai que ces influences ne peuvent servir à transmettre de l'énergie ou des signaux. Mais elles n'en sont pas moins là. De sorte que l'on aboutit à une description de la réalité fondamentale qui la rend totalement différente des phénomènes que nous observons : lesquels, par conséquent, doivent être considérés comme n'étant que des apparences. [...] Ces influences non locales semblent conférer à la réalité fondamentale un caractère de globalité tout à fait contraire à cet atomisme philosophique dont nous parlions. Bref, celui-ci est une description trompeuse de celle-là. »

— Bernard d'Espagnat, colloque Nouvelles perspectives sur la matière, la lumière et l’Univers lire en ligne


« There are exactly four normed division algebras: the real numbers (ℝ), complex numbers (ℂ), quaternions (ℍ), and octonions (\mathbb O). The real numbers are the dependable breadwinner of the family, the complete ordered field we all rely on. The complex numbers are a slightly flashier but still respectable younger brother: not ordered, but algebraically complete. The quaternions, being noncommutative, are the eccentric cousin who is shunned at important family gatherings. But the octonions are the crazy old uncle nobody lets out of the attic: they are nonassociative. »

— John Baez, Bull. Amer. Math. Soc. 39 (2002) arXiv

Récompense[modifier | modifier le code]

Récompense Félicitations à Mathieu Perrin !
Pour son excellent apport aux articles de physique
             -- LaddΩ parlons! ;) 15 novembre 2008 à 03:32 (CET)

Outils[modifier | modifier le code]

Formules dans une liste numérotée[modifier | modifier le code]

  1. L'astuce est de ne pas changer de paragraphe
  2. Par exemple on met une formule après un br/
    (a+b)^2=a^2+b^2+2ab.\,
  3. Puis on passe à la suite.

Math en mode texte[modifier | modifier le code]

Ensembles utiles : ℝ, ℂ, ℕ, et ℤ

Somme et sigma majuscule : ∑ ≠ Σ

Notation bra ket en Unicode : ⟨ψ|H|φ⟩ ou ⟨ψ|H|φ⟩ (et non <ψ|H|φ>)

Table des caractères Unicode (2000-2FFF), notamment les sous-tables

{{formule}} {{Formule|§=''E'' = ''mc''{{2}}}} E = mc2
{{fraction}} {{fraction|A|B}} A/B
{{racine}} {{Racine|2·''x''<sup>3</sup>|n=5}} 5x3
{{surligner}} {{Surligner|Texte}} Texte