Utilisateur:Cantons-de-l'Est/Insérer des références

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En conjonction avec les modèles {{Ouvrage}}, {{Chapitre}}, {{Article}} et {{Lien web}}, le modèle {{Harvsp}} est l'un des plus utiles qui soit pour créer des références dans un article. Qui dit références, dit balises <ref>...</ref> et <references/>, ainsi que le modèle {{,}}. Cette nébuleuse forme une boîte à outils puissante, polyvalente, souvent sous-estimée et régulièrement mal comprise. Je souhaite que cet essai vous donne les clés pour maîtriser ces outils.

Dans les sections qui suivent, j'explore progressivement les possibilités de cette nébuleuse. Lorsque vous aurez compris toutes ces explications, vous serez à même d'utiliser ces outils avec assurance. Si je me fie à mon expérience, cette compréhension ne sera pas immédiate, mais bien progressive. C'est l'usage régulier de ces outils qui vous mènera à la maîtrise de cette nébuleuse. Bon succès !

Sommaire

Je veux insérer une courte référence[modifier | modifier le code]

Le plus simple est de faire appel à <ref>...</ref>. En effet, cette balise est comprise par le moteur de Wikipédia comme un « jardin secret » où se trouvent des informations qui seront affichées dans une autre section de l'article qui comprend <references/> :


Aaaa<ref>Jacquard, 1970, p. 43</ref>, Bbbb

...

== Notes et références ==

<references/>


ce qui donne :


Aaaa[1], Bbbb

...

Notes et références
  1. Jacquard, 1970, p. 43


La référence, c'est-à-dire les informations à l'intérieur des balises <ref>...</ref>, apparaît dans la section Notes et références. Le rédacteur de l'article n'a pas à se soucier de la façon dont elle est rendue, du moment qu'il insère la balise <references/> au bon endroit. Le moteur de Wikipédia gère cette tâche fastidieuse : numérotation, mise en page et wikiliens (« 1 » dans l'article et « ↑ » dans Notes et références, les deux sont cliquables et complémentaires). Si vous n'êtes pas convaincu de l'utilité de ce service, imaginez que vous inscriviez 125 références dans un article et que vous en ajoutiez une autre un mois plus tard entre la 41e et la 42e. Il vous faudra recalculer la numérotation, vous assurer que la mise en page est « agréable » et créer les wikiliens à la main, un cauchemar (qu'il est possible de vivre avec deux autres modèles qui simulent ces balises dont je parlerai beaucoup plus bas).

Je veux insérer une référence complète[modifier | modifier le code]

Dans le scénario précédent, la référence n'est pas fautive, mais elle peut être ambigue si, par exemple, Jacquard a publié plusieurs ouvrages/articles en 1970. Pour lever l'ambiguité, il faut préciser à quel ouvrage/article l'on fait référence :


Cccc<ref>Jacquard, ''Structures génétiques des populations'', Masson, 1970, p. 43</ref>, Dddd


ce qui donne :


Cccc[1], Dddd

...

Notes et références
  1. Jacquard, Structures génétiques des populations, Masson, 1970, p. 43


La seule différence avec le scénario précédent est que la référence est plus étoffée. Tout le reste est pareil.

Je veux insérer plusieurs références[modifier | modifier le code]

Le moteur de Wikipédia accepte de multiples références dans un article, mais vous le savez déjà :


Cccc<ref>Jacquard, ''Structures génétiques des populations'', Masson, 1970, p. 43</ref>, Dddd ... Eeee<ref>Diamond, ''De l'inégalité parmi les sociétés'', Gallimard, 2000, p. 124</ref>.


ce qui donne :


Cccc[1], Dddd ... Eeee[2].

...

Notes et références
  1. Jacquard, Structures génétiques des populations, Masson, 1970, p. 43
  2. Diamond, De l'inégalité parmi les sociétés, Gallimard, 2000, p. 124


Une fois les références inscrites, le moteur de Wikipédia prend en charge le côté fastidieux de la présentation. Le texte dans la section Notes et références est plus petit que le reste de l'article dans le but de distinguer ce type d'information.

Je veux insérer plusieurs références côte à côte[modifier | modifier le code]

Ces références côte à côte, il faut dans l'idéal les séparer par une virgule surélevée (le modèle {{,}} est prévu pour cet usage) :


Cccc1, Dddd ... Eeee2{{,}}3.


ce qui donne :


Cccc[1], Dddd ... Eeee[2],[3].

...

Notes et références
  1. Jacquard, Structures génétiques des populations, Masson, 1970, p. 43
  2. Diamond, De l'inégalité parmi les sociétés, Gallimard, 2000, p. 124
  3. Schumacher, Small is Beautiful, Harper Perennial, 1989, p. 97


Si vous avez lu plusieurs articles de la Wikipédia en anglais, vous avez peut-être remarqué que les références côte à côte apparaissent ainsi : [1][2][3]. Cette présentation est rejetée par la Wikipédia en français. Si vous tentez votre chance, vous pourriez avoir ceci : 123. S'agit-il des références 1, 2 et 3 ou bien 12 et 3, à moins que ce ne soit 1 et 23 ? Pour lever cette ambiguité, il vous faut recourir à {{,}}. Je ne vous cache pas que c'est un effort supplémentaire qu'il m'est régulièrement difficile de faire. J'ai observé à l'occasion des références séparées par une espace. C'est fautif en théorie mais ça peut faciliter le travail.

Je veux insérer ibid., loc. cit. et op. cit.[modifier | modifier le code]

Dans un manuel ou un article que vous rédigez seul (ou à deux) au complet, l'usage de ibid., loc. cit. et op. cit. est tout à fait raisonnable, car vous savez quels ouvrages (ou articles) vous avez consultés. Les articles de Wikipédia sont rédigés à beaucoup de mains (quelqu'un ajoute une précision, un autre corrige une faute d'orthographe, une troisième reformule, etc.) Si une personne ajoute une information qui provient d'un ouvrage que vous n'avez pas consulté, est-ce que ibid., loc. cit. et op. cit. sont fiables ? C'est la raison pour laquelle la Wikipédia en français privilégie {{Harv}} et {{Harvsp}}.

Que veut dire Harv (et Harvsp) ?[modifier | modifier le code]

{{Harv}} est l'abréviation de {{Référence Harvard}}, un style de citation standard, probablement en référence à l'université Harvard, endroit d'où est originaire une certaine façon de présenter une référence. {{Harvsp}} veut dire « Harvard sans parenthèses » :


{{Harv|Clausewitz|1832}} et {{Harvsp|Clausewitz|1832}}

...

{{Harv|Clausewitz|1832|p=345}} et {{Harvsp|Clausewitz|1832|p=345}}


ce qui donne :


(Clausewitz 1832) et Clausewitz 1832

...

(Clausewitz 1832, p. 345) et Clausewitz 1832, p. 345


La plupart des articles que j'ai lus utilisent {{Harvsp}} inscrit à l'intérieur des balises <ref>... </ref>. Je n'en ai vu qu'un seul qui faisait apparaître directement les références dans le texte en utilisant {{Harv}}. Si je suis dans le vrai, cette deuxième façon de faire est nettement plus populaire dans la Wikipédia en anglais. Dans un autre ordre d'idées, insérer {{Harv}} dans les balises <ref>... </ref> est une hérésie, car ce modèle « protège » l'information en l'encadrant avec des parenthèses et ce « jardin secret » n'apparaît que dans la section où se trouve <references/>.

J'ai un ouvrage d'où je prévois tirer beaucoup de citations[modifier | modifier le code]

C'est dans ce cas que les modèles {{Harvsp}} et {{Ouvrage}} forment un tandem imbattable. Commençons par utiliser {{Ouvrage}}, modèle qui sert le plus souvent à identifier un livre dans une section Bibliographie :


== Bibliographie ==

* {{Ouvrage

|prénom1= Jared |nom1= Diamond

|titre= De l'inégalité parmi les sociétés

|éditeur= Gallimard

|année= 2000 }}


ce qui donne :


Bibliographie
  • Jared Diamond, De l'inégalité parmi les sociétés, Gallimard,‎ 2000 


Maintenant que nous avons créé cette entrée, nous pouvons profiter de certaines fonctions cachées de {{Harvsp}}. En effet, le nom de l'auteur et l'année de publication de l'ouvrage sont le plus souvent suffisants pour identifier un ouvrage avec certitude. Nous pouvons insérer ceci :


Ffff<ref>{{Harvsp|Diamond|2000|p=124}}</ref>...

Gggg<ref>{{Harvsp|Diamond|2000|p=132-135}}</ref>...

Hhhh<ref>{{Harvsp|Diamond|2000|p=143, 156-160}}</ref>


ce qui donne :


Ffff[1]... Gggg[2]... Hhhh[3]

...

Notes et références
  1. Diamond 2000, p. 124
  2. Diamond 2000, p. 132-135
  3. Diamond 2000, p. 143, 156-160

...

Bibliographie
  • Jared Diamond, De l'inégalité parmi les sociétés, Gallimard,‎ 2000


Plus haut, j'ai écrit que les deux modèles {{Harvsp}} et {{Ouvrage}} forment un tandem. Cliquez sur « 1 » qui suit « Ffff » : le navigateur « saute » immédiatement à la référence, qu'il met en surbrillance. Si vous cliquez sur « ↑ », vous êtes immédiatement ramené à l'endroit d'où vous êtes « parti » et le navigateur met en surbrillance le « 1 ». Dans un article de 20 lignes, ces « sauts » ne servent pas à grand-chose, mais dans un article de 500 lignes, ils facilitent énormément la lecture (si vous lisez par exemple Histoire du procédé Haber-Bosch en vérifiant de temps à autre les références, vous serez très heureux de profiter de ces « sauts » d'avant en arrière dans l'article).

Vous êtes maintenant prêt à faire deux pas en avant, si je puis dire. Cliquez sur « 1 », puis cliquez sur « Diamond 2000 ». L'entrée de l'ouvrage est maintenant en surbrillance. Vous avez plus de détails sur l'ouvrage (le modèle {{Ouvrage}} permet d'ajouter beaucoup plus d'informations, mais nous ne verrons pas cela ici). Maintenant que vous êtes rendu là, comment faire pour « remonter » dans la page ? Vous pouvez utiliser l'ascenseur à la droite de la fenêtre, enfoncer des touches « flèches » ou recourir à la méthode suivante. Les articles de Wikipédia sont affichés dans une page web et tout navigateur web moderne assigne une action à la touche « Retour arrière » de votre clavier (elle est parfois nommée « Arrière », « ← » ou « ← Backspace »). Enfoncez « Retour arrière » — vous n'effacerez rien c'est promis — et observez où vous ramène le navigateur. Vous devriez voir « ↑ Diamond 2000, p. 124 » en surbrillance. Si vous enfoncez « Retour arrière » à nouveau, vous serez ramené encore plus « en arrière », mais pas nécessairement plus haut dans la page (ça dépend de l'« endroit » où vous étiez dans la page, car votre navigateur maintient un historique de navigation web qui note les clics et les « sauts » dans les pages visitées).

Avant de vous lancer dans l'usage intensif de {{Harvsp}} et {{Ouvrage}}, vous devez savoir deux choses de plus. Chacun des paramètres de {{Harvsp}} est séparé par une barre verticale « | ». Il est nécessaire qu'il n'y ait PAS d'espace après « Diamond » et avant « 2000 », et c'est seulement en analysant le wikitexte que vous pouvez découvrir cette erreur (oui, c'est horrible) :


{{Harvsp|Diamond     |2000|p=124}} ou

{{Harvsp|Diamond|     2000|p=124}}


ne donnera pas la même chose que


{{Harvsp|Diamond|2000|p=124}}


Seul ce dernier mènera à l'ouvrage de Diamond. Cliquez sur les hyperliens :


Diamond 2000, p. 124 (Il y a une espace après « Diamond » dans {{Harvsp}}, le navigateur ne peut trouver l'ouvrage et ne « saute » pas)
Diamond 2000, p. 124 (Il y a une espace avant « 2000 » dans {{Harvsp}}, le navigateur ne peut trouver l'ouvrage et ne « saute » pas)
Diamond 2000, p. 124 (Il n'y a pas d'espace avant ou après « Diamond » et « 2000 »)

J'ai un ouvrage d'où je prévois tirer beaucoup de citations (bis)[modifier | modifier le code]

Vous utilisez un ouvrage où deux informations disjointes sont dans la même page et vous souhaitez l'indiquer au lecteur. Nous allons profiter d'une fonction de <ref>...</ref> pour indiquer le double emploi de la même page.


Iiii<ref name=p144>{{Harvsp|Jacquard|1970|p=144}}</ref> ... Jjjj<ref name=p144/>


ce qui donne :


Iiii[1]... Jjjj[1]

...

Notes et références
  1. a et b Jacquard 1970, p. 144

...

  • Albert Jacquard, Structures génétiques des populations, Masson,‎ 1970


Le mot-clé name sert d'identifiant pour cette référence précise. Dans l'exemple, je cite deux fois la même page. La première fois, j'insère name= suivi d'un identifiant que j'ai créé. Par la suite, à chaque fois que je veux indiquer cette référence, je fais appel à name= et je n'ai plus besoin d'insérer {{Harvsp|.... Néanmoins, il faut que je ferme ce deuxième appel de référence. Le moteur de Wikipédia autorise deux façons de faire :

  1. <ref name=...> information </ref> ou
  2. <ref name=... />.

La deuxième façon est plus compacte (« /> »), mais ne permet pas d'ajouter de l'information. Ça tombe bien, car nous n'avons justement pas besoin d'ajouter d'autre information que l'identifiant de la référence. En d'autres termes, <ref name=p144/> et <ref name=p144></ref> sont équivalents aux « yeux » du moteur de Wikipédia.

Maintenant, quel identifiant choisir ? Je vous donne mes conseils : il n'a pas besoin d'être court, mais doit être suggestif : « 144-7 » est moins suggestif que « p 144 para 7 ». L'identifiant ne devrait comporter que des lettres, des chiffres et le souligné (_). De cette façon, vous n'avez pas à inscrire l'identifiant dans des guillemets droits ("). En effet,


(1) <ref name=p144_para7 >... </ref>


donne le même résultat que :


(2) <ref name="p144_para7" >... </ref>


Alors que


(3) <ref name=p144 para7 >... </ref> (qui crée une erreur)


ne donne pas le même résultat que


(4) <ref name="p144 para7" >... </ref>


Voyez plutôt :


(1) [1]

(2) [1]

(3) Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; noms incorrects, par exemple trop nombreux.

(4) [1]


Notes et références
  1. a, b et c ...


Les numéros (1), (2) et (4) mènent à la même référence. Le moteur de Wikipédia convertit automatiquement une espace en souligné (l'identifiant du (4) contient une espace). Les identifiants de (1) et (2) sont pareils « à ses yeux ». Nous les humains trouvons souvent plus facile d'en écrire le moins possible. Dans le cas (1), nous n'avons pas à insérer de guillemets droits, mais il faut insérer un souligné au bon endroit. Ceci écrit, c'est vous qui décidez de la forme des identifiants et de la façon dont vous les inscrivez dans la balise <ref name=...>.

Je n'ai pas encore discuté de a, b et c qui apparaissent dans la section Notes et références. Puisqu'il y a plusieurs références dans l'article qui renvoient à la même page d'un ouvrage, comment faire pour « remonter » vers une phrase précise ? Ces lettres servent à justement les distinguer.

L'ouvrage est rédigé par plusieurs auteurs. Comment faire ?[modifier | modifier le code]

{{Harvsp}} accepte plusieurs auteurs. Plus précisément, autant que vous voulez du moment que ça ne dépasse pas quatre. S'il y en a quatre, il affiche et al. :

  1. Arlaut 1999
  2. Arlaut et Bandol 1999
  3. Arlaut, Bandol et Cannes 1999
  4. Arlaut et al. 1999

Un même auteur a publié deux fois dans la même année. Comment faire ?[modifier | modifier le code]

L'auteur de {{Harvsp}} a prévu le coup. Vous savez qu'il est possible de renvoyer à plusieurs reprises à la page précise d'un ouvrage (<ref name=... ). {{Harvsp}} a recours au même système, mais utilise le paramètre id=. Cependant, l'usage de id= demande d'ajouter le même paramètre dans {{article}} (ou bien {{ouvrage}}).


Kkkk<ref>{{Harvsp|Einstein|1905|id=Einstein, 1905a|p=892}}</ref>...

Llll<ref>{{Harvsp|Einstein|1905|id=Einstein, 1905b|p=639}}</ref>

...

* {{article
|prénom1=Albert |nom1 = Einstein
|titre= Zur Elektrodynamik bewegter Körper
|périodique= Annalen der Physik
|année= 1905 |volume=322 |numéro=10
|passage=891-921
|id=Einstein, 1905a }}

* {{article
|prénom1=Albert |nom1 = Einstein
|titre= Ist die Trägheit eines Körpers von seinem Energieinhalt abhängig?
|périodique= Annalen der Physik
|année= 1905 |volume=322 |numéro=18
|passage=639-641
|id=Einstein, 1905b }}


donne


Kkkk[1]... Llll[2]

...

Notes et références
  1. Einstein 1905, p. 892
  2. Einstein 1905, p. 639

...

  • Albert Einstein, « Zur Elektrodynamik bewegter Körper », Annalen der Physik, vol. 322, no 10,‎ 1905, p. 891-921
  • Albert Einstein, « Ist die Trägheit eines Körpers von seinem Energieinhalt abhängig? », Annalen der Physik, vol. 322, no 18,‎ 1905, p. 639-641


Cliquez sur « 1 » et le premier « Einstein 1905 », puis recommencez avec « 2 » pour vous convaincre que ce système fonctionne comme promis. J'attends votre réaction ici... Plaisant, non ?

Un même auteur a publié deux fois dans la même année. Comment faire ? (bis)[modifier | modifier le code]

Supposons que vous écrivez un article sur Émile Durkheim et souhaitez utiliser Le Suicide (1897) et La Prohibition de l’inceste et ses origines (1897) pour discuter de ses positions. De plus, vous souhaitez en dire plus au lecteur que seulement « Durkheim 1897 ». Encore une fois, l'auteur de {{Harvsp}} a prévu le coup. Il faut insérer le paramètre texte=.


Kkkk<ref>{{Harvsp|Durkheim|1897|id=Durkheim, 1897a|texte=Durkheim, Le Suicide, 1897|p=34}}</ref>...

Llll<ref>{{Harvsp|Durkheim|1897|id=Durkheim, 1897b|texte=Durkheim, La Prohibition de l’inceste et ses origines, 1897|p=77}}</ref>

...

* {{Ouvrage
|prénom1= Émile |nom1= Durkheim
|titre= Le Suicide
|éditeur=
|année= 1897
|id=Durkheim, 1897a }}

* {{Ouvrage
|prénom1= Émile |nom1= Durkheim
|titre= La Prohibition de l’inceste et ses origines
|éditeur=
|année= 1897
|id=Durkheim, 1897b }}


donne


Kkkk[1]... Llll[2]

...

Notes et références
  1. Durkheim, Le Suicide, 1897, p. 34
  2. Durkheim, La Prohibition de l’inceste et ses origines, 1897, p. 77

...

  • Émile Durkheim, Le Suicide,‎ 1897
  • Émile Durkheim, La Prohibition de l’inceste et ses origines,‎ 1897

Est-ce que ça fonctionne pour les articles, les chapitres et les liens web ?[modifier | modifier le code]

Voyons voir :

  1. (en) Marcia Angell, « The Epidemic of Mental Illness: Why? », The New York Review of Books,‎ 23 juin 2011 (lire en ligne)
  2. (en) C. Hopkins, « The Excavations of the Dura synagogue paintings », dans J. Gutman (dir.), The Dura Europos synagogue: A Reevaluation (1932-1972),‎ 1973, p. 11-21
  3. (en) Anonymes, « Slashdot.org »,‎ 2011

Le numéro 1 est un {{article}}, le numéro 2 est un {{chapitre}} et le numéro 3 est un {{lien web}}. Si je fais un appel aux trois à l'aide de {{Harvsp}}, j'obtiens ceci :

  1. Angell 2011
  2. Hopkins 1973
  3. Slashdot 2011

Les numéros 1 et 2 fonctionnent de la façon habituelle (cliquez, vous serez convaincu) : {{Harvsp|Angell|2011}} et {{Harvsp|Hopkins|1973}}, alors que le numéro 3 exige de faire appel à id= : {{Harvsp|Slashdot|2011|id=Slashdot}}. Donc, oui on peut utiliser ces modèles tels quels, ou presque.

Je veux regrouper les références par ouvrage[modifier | modifier le code]

Vous êtes maintenant prêt à faire appel à une autre fonction de <ref>... </ref> : group=. Ce mot anglais est suffisamment proche du mot français que vous connaissez bien pour comprendre ce qu'il peut signifier. Dans la pratique, comment s'y prend-on ?


Mmmm<ref group=Einstein>p. 44</ref>... Nnnn<ref group=Einstein>p. 47</ref>... Oooo<ref group=Einstein>p. 57-60</ref>

...

* Albert Einstein, La Relativité, Gauthier-Villars, 1956

<references group=Einstein/>


ce qui donne :


Mmmm[Einstein 1]... Nnnn[Einstein 2]... Oooo[Einstein 3]

...

  • Albert Einstein, La Relativité, Gauthier-Villars, 1956
  1. p. 44
  2. p. 47
  3. p. 57-60


Si vous avez tout compris jusqu'à maintenant, je vous félicite, car vous avez appris pratiquement tout ce qu'il vous faut connaître pour utiliser ce que j'ai appelé plus haut « nébuleuse ». Pour vous encourager, ça m'a pris cinq années pour comprendre et intégrer le fonctionnement de cette nébuleuse. Certains vous diront que je suis un « cerf-volant », ne les croyez pas : saviez-vous que « nébuleux » peut signifier « Qui n’est pas clair, qui est flou comme les nuages » ? Allez, prenez un peu de repos, vous le méritez Sourire. Vous reviendrez plus tard pour la suite.

Certaines informations aideront à mieux comprendre l'article, mais je n'ai pas de sources[modifier | modifier le code]

Dans la section précédente, nous avons vu comment regrouper les références d'un ouvrage. Supposons qu'il existe un ouvrage dont le titre est Notes et qu'il contient les informations que nous insérons dans l'article. Si vous acceptez l'existence de cet ouvrage fictif, basez-vous sur la section précédente, remplacez « Einstein » par « note » ou « N » et ajustez le group= de <references/>, qui sera mis dans une section Notes :


Pppp<ref group=note>Ce mot provient de l'ancien français.</ref>... Qqqq<ref group=note>La prononciation ancienne de ce mot est incertaine.</ref>... Rrrr<ref>{{Harvsp|Champollion|1814}}</ref>...

...

== Notes ==

<references group=note/>

== Références ==

<references/>


ce qui donne :


Pppp[note 1]... Qqqq[note 2]... Rrrr[1]

...

Notes
  1. Ce mot provient de l'ancien français.
  2. La prononciation ancienne de ce mot est incertaine.
Références
  1. Champollion 1814

...


La section qui contient <references/> doit continuer d'apparaître pour lister toutes les références. Le modèle {{Note}} propose une façon de faire qui vous est peut-être plus facile.

Je veux montrer que deux auteurs ont une position conflictuelle[modifier | modifier le code]

Dans la section précédente, nous avons vu comment regrouper les notes. Remplacez « note » par « diff » ou « conflit », ainsi que « Notes » (le titre de la section) par « Différences » ou « Conflits ».


Rrrr...<ref group=diff>Jeffreys 2008, p. 51, affirme que c'est plutôt...</ref>... Ssss...<ref group=diff>Jonas, 2001, p. 43, avance que c'est survenu en...</ref>...

...

== Différences ==

<references group=diff/>


ce qui donne :


Rrrr[1],[diff 1]... Ssss[2],[diff 2]...

...

Références
  1. Smil 2001, p. 42
  2. Smil 2001, p. 159
Différences
  1. Jeffreys 2008, p. 51 affirme que c'est plutôt...
  2. Jonas 2001, p. 43 avance que c'est survenu en...

...

Bibliographie
  • (en) Vaclav Smil, Enriching the Earth: Fritz Haber, Carl Bosch, and the Transformation of World Food Production, MIT Press,‎ 2001, 358 p. (ISBN 978-0-262-69313-4)
  • (en) Diarmuid Jeffreys, Hell's Cartel: IG Farben and the Making of Hitler's War Machine, Metropolitan Books,‎ 2008, 496 p. (ISBN 978-0805078138)
  • ...

Je veux créer une section pour les citations originales[modifier | modifier le code]

Nous écrivons en français, mais nous devons régulièrement consulter des ouvrages rédigés en allemand, en anglais ou en italien par exemple. De temps à autre, pour appuyer une affirmation, nous recopions textuellement une, deux ou trois phrases, ce qui est permis par le droit de courte citation. Pour respecter le droit d'auteur, il faut citer. Pour ma part, je traduis la citation en français, car ce n'est pas tout le monde qui comprend l'allemand, l'anglais ou l'italien. Et j'inscris souvent l'extrait du texte original dans une référence qui appartient au group=trad. Ainsi, les lecteurs qui comprennent la langue de l'auteur sont à même de juger de l'exactitude de mes traductions.

Dans la section précédente, nous avons vu comment regrouper les références relatives aux positions conflictuelles. Remplacez « diff » par « trad » ou « citation » et ajustez le group= de <references/>. Je ne vous montre pas d'exemple, fiez-vous à la section précédente.

Puis-je citer deux, trois auteurs pour une même information ?[modifier | modifier le code]

Réponse : oui. Jusqu'à maintenant dans ma pratique wikipédienne, j'ai vu trois méthodes, mais je n'en mentionne que deux (la troisième s'adresse aux informaticiens qui comprennent à la fois le wikitexte et HTML, et n'ont donc pas besoin de mes explications pour l'utiliser) :


A) <ref>Auteur A, p 45 ; Auteur B, p 233 ; Auteur C, p. xi</ref>

B) <ref>Auteur A, p 45</ref>{{,}}<ref>Auteur B, p 233</ref>{{,}}<ref>Auteur C, p. xi</ref>

...

== Références ==
<references />


ce qui donne :


A) [1]

B) [2],[3],[4]

...

Références
  1. Auteur A, p 45 ; Auteur B, p 233 ; Auteur C, p. xi
  2. Auteur A, p 45
  3. Auteur B, p 233
  4. Auteur C, p. xi


Les deux méthodes sont bonnes, mais je suis plutôt contre la numéro 1, car la taille des caractères dans la section Références est toujours réduite et le texte est compact.

Quand j'imprime l'article au format PDF, les références et les notes sont pêle-mêle[modifier | modifier le code]

Il n'y a, hélas !, pas grand-chose à faire, à moins d'être très persuasif auprès du programmeur qui a créé cette extension.

De plus, si vous avez inscrit les références tel que montré dans la section intitulée Je veux regrouper les références par ouvrage, la situation vous sera doublement désagréable. En effet, les notes et les références sont listées dans une seule colonne, comme cet exemple :

...

[34] Dubois 1999, p. 59
...
[55] Pollard 2003, p. xvii
...
[67] p. 44
...
[74] p. 47
...
[87] p. 1039

...

Selon la section Je veux regrouper..., [67] et [74] renvoient à l'ouvrage d'Einstein, mais est-ce le cas pour [87] ? Peut-être que l'article a été rédigé en utilisant abondamment trois autres ouvrages ? Comment faire alors pour les distinguer ? Une solution existe : utiliser à la fois group=Einstein et {{harvsp|...}} :

Mmmm<ref group=Einstein>{{Harvsp|Einstein|1955|p=44}}</ref>... Nnnn<ref group=Hasenöhrl>{{Harvsp|Hasenöhrl|1904|p=1039}}</ref>...


Une fois imprimées dans un fichier PDF, les notes et les références apparaitront ainsi :

...

[34] Dubois 1999, p. 59
...
[55] Pollard 2003, p. xvii
...
[67] Einstein 1955, p. 44
...
[74] Einstein 1955, p. 47
...
[87] Hasenöhrl 1904, p. 1039

...


Cette technique a été utilisée dans 1er régiment de chevau-légers....

Parfois, je veux citer un auteur dans une note et inscrire <ref> dans celle-ci[modifier | modifier le code]

Il existe un modèle pour le faire, mais ne l'utilisez que si vous ne pouvez faire autrement, car il est facile de mélanger ses pinceaux :


Uuuu{{#tag:ref| Ici se trouve l'information que vous voulez inscrire<ref> Ici se trouve la mention de l'ouvrage </ref>. |group=note}}

...

=== Notes ===

<references group=note/>

=== Références ===

<references />


ce qui donne :


Uuuu[note 1]

...

Notes
  1. Ici se trouve l'information que vous voulez inscrire[1].
Références
  1. Ici se trouve la mention de l'ouvrage


L'item sous Notes porte le numéro 1 et est suivi de « 1 » surélevé, lequel renvoie à l'item dans la section Références. Cliquez sur les hyperliens de cette section, vous comprendrez mieux.

Il y a une trentaine de références, je veux les présenter sur trois colonnes[modifier | modifier le code]

Quelqu'un a déjà planché sur le sujet et a créé {{Références}}. Faites ainsi :


Cccc1, Dddd2... Eeee3, Ffff4... Gggg5, Hhhh6.

...

{{Références|colonnes=3}}


ce qui donne :


Cccc[1], Dddd[2]... Eeee[3], Ffff[4]... Gggg[5], Hhhh[6].

...

Notes et références
  1. Albert Jacquard, Structures génétiques des populations, Masson, 1970, p. 43
  2. James Joyce, Finnegans Wake, 1939, p. 66-70
  3. Jared Diamond, De l'inégalité parmi les sociétés, Gallimard, 2000, p. 124
  4. Ernst Mach, La Connaissance et l'erreur, 1886, p. 31-32
  5. Robert Musil, L'Homme sans qualités, Seuil, 1995, p. 986-999
  6. Aristote, Divisions sophistiques


La version 9.0 et antérieures d'Internet Explorer n'affichent pas les références sur plusieurs colonnes. C'est corrigé à partir de la version 10.0. Ah oui ! Vous pouvez demander 3, 4, 5 colonnes. Je vois de temps à autre trois colonnes, peu souvent quatre colonnes et jamais cinq colonnes ou plus.

Il y a dix-sept notes, je veux les présenter sur deux colonnes[modifier | modifier le code]

Utilisez à nouveau {{Références}} :


Iiii note 1, Jjjj ... Kkkk note 2... Llll note 3, Mmmm note 4

...

{{Références|colonnes=2|group=note}}


ce qui donne :


Iiii[note 1], Jjjj ... Kkkk[note 2] Llll[note 3] Mmmm[note 4]

...

Notes

En mode édition, les références détaillées alourdissent le texte[modifier | modifier le code]

Il vous est possible de regrouper toutes les références sous <references>... </references> .


1111<ref name=A/>... 2222<ref name=B/>... 3333<ref name=A/>

...

== Notes et références ==

<references>

<ref name=A> Texte A </ref>

<ref name=B> Texte B </ref>

</references>


ce qui donne :


1111[1]... 2222[2]... 3333[1]

...

Notes et références
  1. a et b Texte A
  2. Texte B


Vous devez créer name= pour chaque référence ainsi organisée. Si vous souhaitez ajouter une référence, vous devez modifier l'article à deux endroits (<ref name=.../> et <references/>). Souvent, il est tentant de le faire d'un seul coup, mais si l'article pèse plusieurs milliers de caractères, le navigateur web prendra du temps à tout afficher. Cette méthode permet d'organiser toutes les références dans une seule section. Elles peuvent donc être modifiées sans modifier le reste de l'article. Puisque toutes ces références sont dans une seule section, il est possible de les recopier facilement dans un autre article. Si ma mémoire est bonne, je n'ai vu cette façon de faire que cinq fois au maximum. La décision de l'utiliser vous appartient, mais je suis porté à croire que la gestion manuelle des name= est un frein sérieux à son usage.

Je veux organiser manuellement l'affichage des références[modifier | modifier le code]

Cette organisation manuelle est difficile. Il faut utiliser {{refl}} et {{refa}} en tandem. Le premier modèle sert à inscrire une référence dans l'article et le deuxième à l'inscrire dans la section Notes et références.


Yyyy{{refl|Numéro 1}}... Zzzz{{refl|Numéro 33}}

...

== Notes et références ==

  • {{refa|Numéro 1}} Un ouvrage
  • {{refa|Numéro 33}} Un article


ce qui donne :


YyyyNuméro 1... ZzzzNuméro 33

...

Notes et références


Ce système demande d'identifier chaque référence à la main (« Numéro 1 » et « Numéro 33 »), deux fois par référence. C'est fastidieux. Alors, pourquoi vouloir l'utiliser maintenant que nous avons <ref>... </ref> et {{Harvsp}} ? Supposons que vous créez un tableau et que le titre de certaines colonnes est cryptique ou est une abréviation. Comment informer le lecteur ? En insérant des notes à l'aide de refl et refa qui forment ainsi un système parallèle de références. Degré Celsius applique cette technique ; analysez le contenu du tableau et les notes qui sont ajoutées sous lui.

Je traduis un article de l'anglais et je veux ré-utiliser les références[modifier | modifier le code]

Quelques modèles de la Wikipédia en anglais importés ici fonctionnent tels quels à quelques ajustements près (langue par exemple), dont :

D'autres pas :

Si vous souhaitez avoir une traduction en français de ces modèles, un utilitaire mis au point par MicroCitron (d · c) fait de 80 à 90 % du travail. Cependant, il n'est capable de faire la traduction qu'une référence à la fois.

Je veux insérer 30 fois une référence à un même article[modifier | modifier le code]

Si je vous ai bien compris, vous vous demandez si le moteur de Wikipédia est capable d'afficher ces 30 appels. Réponse : oui.


<ref name=B2FH>{{Harv|Burbidge|Burbidge|Hoyle|Fowler|1957}}... <ref name=B2FH/>... <ref name=B2FH/>

...

et <ref name=B2FH/>


ce qui donne :


[1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]... [1]...

...

et [1]

...

Notes et références
  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac et ad Burbidge et al. 1957

...

Bibliographie

Dites, il n'y a pas plus court ou mieux ?[modifier | modifier le code]

Voici une liste qui vous donnera des idées.

  • Remplacer <ref>{{Harvsp|Gibran|1923|p=42}}<ref> par {{sfn|Gibran|1923|p=42}}. Il y a onze caractères de moins à saisir. Il offre un avantage supplémentaire : les mêmes appels sont automatiquement regroupés. Pour un exemple, voyez Johner - Nimzowitsch (Dresde, 1926)#Notes_et_références : les répétitions en 2, 5, 6, 7 et 10 ne sont pas la conséquence de name=.... Cependant, les messages d'erreur renvoyés par le moteur de Wikipédia sont cryptiques. Voir {{sfn}} pour plus d'informations.
  • À la place de <ref group=note>...</ref>, vous pouvez utiliser {{Note|...}}. Ce modèle est très puissant, mais je ne vous recommande pas son utilisation, car c'est comme conduire une automobile de course. Voir {{Note}} pour plus d'informations.
  • À la place de <references/>, utilisez {{Références}}. Voir {{Références}} pour plus d'informations.
  • À la place de <references group=note/>, utilisez {{Références|groupe=note}}. Voir {{Références}} pour plus d'informations.

Dois-je ajouter un point final à une référence ?[modifier | modifier le code]

Si vous souhaitez suivre strictement les conventions typographiques, c'est oui. Il y a cependant des considérations pratiques qui pourraient vous amener à ne pas le faire.

<ref>{{ouvrage...</ref> est un amalgame d'influences germano-britannico-américano-françaises. C'est l'Allemand Magnus Manske qui a conçu l'extension Cite qui permet d'insérer et d'afficher les références. Manske a décidé d'utiliser les balises <ref>...</ref> et <references/> pour prolonger HTML, un langage créé par le Britannique Tim Berners-Lee. Tout ça dans un univers (le Web) qui sera largement colonisé par des sociétés américaines qui ont notamment formé W3C, le gardien des normes du Web. Si je ne me trompe pas, les germanophones et les anglophones ne mettent pas de points finaux aux références. En français, les conventions le demandent. Manske avait sans doute conscience que les conventions varient d'une langue, il a donc voulu assurer la plus grande flexibilité possible au système qu'il a mis au point, c'est-à-dire en imposer le moins possible, quitte à ce que les utilisateurs finaux soient amenés à « corriger » des choses.

  • Est-ce que {{harvsp}} devrait automatiquement insérer un point à la fin ? Non, parce qu'on peut l'utiliser dans une note (par exemple, selon {{harvsp|Anderson|2013|p=194}}, ce serait plutôt...)
  • Est-ce que {{ouvrage}} devrait automatiquement insérer un point à la fin ? Non, parce qu'on peut l'utiliser dans une bibliographie (où le point-virgule devrait apparaître, je pense).
  • Idem {{article}}, {{chapitre}} et {{lien web}}}
  • Cependant, {{sfn}} l'insère automatiquement, parce que ça remplace <ref>{{harvsp...</ref>.

Pour éliminer cet irritant, il faudrait modifier l'extension Cite pour autoriser des décorations (point final, point-virgule, systèmes d'identification des références — i, ii, iii, iv... ; a, b, c, d... ; 1.1, 1.2, 1.3, 1.4... ; α, β, γ, δ... —, etc.). Cette extension étant très utilisée, je plains le fou qui voudrait la modifier. Il ne reste donc que deux voies : (i) recourir à un autre système qui tiendrait compte des conventions françaises, mais sera-t-il accepté par les développeurs de la WMF ? ou (2) ajouter manuellement des points. Évidemment, c'est la 2e qui sera retenue. Il n'y a plus qu'à forcer les contributeurs à insérer le point. Débats houleux et messages acrimonieux en perspective. Si des gens tiennent vraiment à ce que ce point apparaisse dans les références, qu'ils fassent une demande auprès des dresseurs de bots, mais ça risque de bloquer s'il n'y a pas une décision communautaire.

Si vous souhaitez lire une discussion sur le sujet, passez voir Ponctuation

Est-ce tout ?[modifier | modifier le code]

Il est aussi possible de regrouper deux références en une [1], mais je ne vois pas son utilité ici sur Wikipédia. J'ai épuisé ma banque d'exemples. Si vous avez des suggestions d'ajout, faites-moi signe.

Des outils à explorer[modifier | modifier le code]

  • Si vous souhaitez consulter rapidement une référence dans un article, lire Aide:Gadget-tooltipRef pour plus d'informations
  • Dans un article, vous avez observé qu'une référence est mal reliée à un ouvrage et avez corrigé après un patient travail de relecture ? Dans un autre article, <references/> était absent, ce que vous avez encore corrigé ? Vous voyez régulièrement de telles erreurs, surtout dans de longs articles ? Y a-t-il un outil qui peut soulager votre travail ? Oui ! Lisez refErrors de Lgd.

D'autres articles[modifier | modifier le code]