Utilisabilité du Web

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'utilisabilité du Web, dite également ergonomie du Web, est l'application de l'utilisabilité dans les domaines où la navigation Web peut être considérée comme un paradigme (ou métaphore) pour construire un environnement graphique.

L'utilisabilité du Web a pour objectif de rendre les sites Web plus aisés d'utilisation pour l'utilisateur final, sans qu'il ait besoin de suivre un apprentissage dédié. L'utilisateur doit pouvoir faire le rapprochement de manière intuitive entre les actions qu'il doit effectuer sur la page Web, et les autres interactions qu'il voit dans sa vie (par exemple, presser un bouton provoque une action).

Notion d'ergonomie[modifier | modifier le code]

L'ergonomie est l'utilisation de connaissances scientifiques relatives à l'homme (psychologie, physiologie, médecine) dans le but d'améliorer son environnement de travail. Elle se caractérise par :

  • L'efficacité, consistant à adopter des solutions appropriées d'utilisation d'un produit, au-delà du bon sens du concepteur.
  • L'utilisabilité, qui se décline en :
    • Confort d'utilisation, consistant à minimiser la fatigue physique et nerveuse.
    • Sécurité, consistant à choisir des solutions adéquates pour protéger l'utilisateur.

Appliquée au domaine du web, l'ergonomie d'un site web peut être définie par sa capacité à répondre efficacement aux attentes des utilisateurs et à leur fournir un confort de navigation.

La principale difficulté que tente de lever l'ergonomie est la diversité des profils des visiteurs. L'ergonomie d'un site doit prendre en considération :

  • Les attentes de l'utilisateur : Les visiteurs d'un site ne recherchent pas la même information ou n'ont pas nécessairement les mêmes exigences.
  • Les habitudes de l'utilisateur : qui correspondent à des comportements acquis.
  • L'âge de l'utilisateur : qui caractérise en général la capacité d'adaptation de l'utilisateur et sa rapidité de navigation.
  • Les équipements : l'affichage du site pourra varier d'un équipement à l'autre, en particulier selon le navigateur et la résolution d'affichage.
  • Le niveau de connaissances : tous les visiteurs du site ne sont pas nécessairement des experts .. L'ergonomie du site doit penser à l'utilisateur le moins expérimenté.

Critères d'ergonomie[modifier | modifier le code]

Les principaux critères d'ergonomie d'un site web sont les suivants :

  • La Sobriété : un site simple, peu chargé qui renforce sa crédibilité mais aussi animé afin d'attirer les internautes.
  • La Lisibilité : Il convient de prendre en compte le fait que les informations écrites sont moins faciles à lire sur un écran que sur papier, les informations doivent être alors claires, structurées et bien organisées (les informations doivent être hiérarchisées par niveau d'importance)
  • L'Utilisabilité : qui regroupe la facilité et la liberté de navigation et qui suit la règle de "3 clics" qui stipule que toute information doît être accessible en moins de 3 clics.
  • La Rapidité : le temps d'affichage d'une page, des images et des animations doit être le plus petit possible.
  • L'Interactivité : L'interactivité caractérise les interactions possibles entre l'utilisateur et le site web. Les liens hypertextes offrent de vastes possibilités dans ce domaine et permettent d'offrir au visiteur des parcours multiples au gré de ses attentes. L'internaute doit aussi avoir la facilité de l’échange, il doit pouvoir trouver facilement le moyen de contacter une personne, par courrier électronique ou grâce à un formulaire de contact.
  • L'Accessibilité: c'est la capacité d'un site à être consulté par tout type d'internaute en respectant certains critères( Interopérabilité, Transparence des formats, Légende, choix des couleurs…)
  • La Disponibilité : c'est la capacité d'un site à être opérationnel à tout instant. Un message du type "Les informations souhaitées sont momentanément indisponibles. Merci de renouveler votre demande ultérieurement." est extrêmement désagréable: il provoque colère et frustration chez l'utilisateur. Il convient de rappeler que celui-ci est maître du jeu:
  1. Dans le cadre d'un processus d'achat, l'utilisateur peut abandonner la totalité de la procédure, avec les conséquences suivantes pour le vendeur: abandon de panier, emails d'insultes, menaces de procédures judiciaires, contre-publicité, perte d'agréments, tracasseries administratives si l'utilisateur est fonctionnaire d'autorité.
  2. En cas d'échec d'une opération de télépaiement, l'utilisateur ne renouvelle jamais la procédure. Le fournisseur peut se retrouver avec des retards de paiement, des résiliations d'autorisations de prélèvement et autres tracasseries inutiles et coûteuses: l'utilisateur se 'venge' en payant avec un retard volontaire, ou bien en réglant par chèque personnalisé interdisant un traitement automatisé ...
  3. Si l'utilisateur doit refaire une procédure ayant échoué du fait du serveur, il risque fort d'abandonner purement et simplement. Certains sujets de concours et la plupart des cahiers des charges imposent qu'un processus de traitement d'un formulaire correctement rempli doit réussir du premier coup sous peine de note éliminatoire et/ou de lourdes pénalités. Beaucoup de professeurs 'corrigent' la note d'un TP en divisant la note brute par le nombre de tentatives. D'autres mettent d'emblée une note éliminatoire au premier échec.
  4. Si le site est indisponible fréquemment, il peut être blacklisté ou faire l'objet d'un déréférencement (e.g: lorsqu'un serveur est indisponible plus de 5 jours, Google met systématiquement sa note à 0)
  5. Si l'usager est chargé de l'évaluation du site (professeur, utilisateur-cobaye), il peut sanctionner le dysfonctionnement par une note éliminatoire ou par un refus pur et simple du projet. Certains professeurs arrêtent la correction d'un travail au droit du premier dysfonctionnement majeur (dans les concours notamment).

La disponibilité est en fait le principal critère d'ergonomie. Elle peut d'ailleurs être un facteur éliminatoire dans certains cahiers des charges : les internautes détestent refaire la même procédure.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]