Usine métallurgique de Pamiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

AUBERT & DUVAL, Usine de Pamiers

Création 1817
Siège social Pamiers
Activité métallurgie de pointe
Produits pièces en aciers spéciaux,superalliages et alliages de titane pour les marchés de l'aéronautique et l'énergie
Société mère Aubert et Duval / groupe Eramet
Effectif 920 collaborateurs
Site web http://www.aubertduval.fr
Chiffre d’affaires 800 M€ (Groupe Aubert & Duval, chiffres 2012)


L'usine métallurgique de Pamiers est une entreprise de la société Aubert et Duval. Située à Pamiers (Ariège), cette usine (aujourd'hui premier employeur privé du département) est spécialisée dans la fabrication de pièces forgées matricées, estampées en aciers spéciaux, alliage de titane, superalliage pour les marchés de l'aéronautique et de l'énergie notamment.

Étapes historiques[modifier | modifier le code]

Création en 1817[modifier | modifier le code]

Le département de l'Ariège était connu pour ses mines de fer. La rivière Ariège fournira la force hydraulique, tandis que le charbon de bois dont le département était également pourvu permettra la chauffe du métal. Ainsi, l'usine Sainte-Marie est créée en 1817. En ce début de siècle, l'entreprise produit des limes, des faux et des instruments de taillanderie.

Le site de l'usine

1867 - 1930[modifier | modifier le code]

La Société se développe et prend le nom de Société Métallurgique de l'Ariège. On développe la filière élaboration en installant une fonderie et des laminoirs.

1930 - 1954[modifier | modifier le code]

L'usine se rattache à la Société Commentry Fourchambault Decazeville. La crise économique et la décrue démographique implique un recentrage sur les métiers de la forge et l'estampage (métiers de la transformation). En 1948, une presse de 20 000 tonnes est installée.

1957[modifier | modifier le code]

Les Usines de Pamiers ont été renforcées par l'absorption de la Société Ariélor, spécialisée dans la réalisation de tubes et de corps creux centrifugées en acier et de bronze.

1954 - 1989[modifier | modifier le code]

La métallurgie française est alors en pleine restructuration. L'usine de Pamiers passe dans la main des groupes SMI, SFAC, puis Creusot-Loire et enfin C3F (groupe Usinor). On recentre l'effort industriel sur des fabrications plus complexes, demandant un savoir-faire unique.

À partir de 1989[modifier | modifier le code]

Nommée Fortech (1989) puis AUBERT & DUVAL Fortech en 1999, l'usine intègre le groupe Eramet. Enfin, la société Aubert et Duval, filiale d'Eramet, dirige le tout à partir de 2004.

Airforge[modifier | modifier le code]

Airforge, située dans le prolongement d'AUBERT & DUVAL est une unité intégrée produisant des pièces matricées en titane et en superalliage pour l'aéronautique. Après études entre 2000 et 2002, la nouvelle unité, qui se veut moderne, automatisée et performante est inaugurée en 2007, sur 45 779 m2 de terrain (dont 13 381 m2 couverts).

Production[modifier | modifier le code]

L'entreprise est spécialisée dans les pièces subissant de fortes contraintes mécaniques

Aéronautique[modifier | modifier le code]

  • Structures : Pièces de voilure, de fuselage, de mats réacteurs (la partie reliant le réacteur et l'aile d'un avion)
  • Moteurs : disques, arbres, etc. Par exemple sur le réacteur CFM56, 7 pièces sont fabriquées à Pamiers.

Énergie[modifier | modifier le code]

Disques, arbres et distanceurs de turbines à gaz, disques compresseurs, frette amagnétiques

Moyens industriels[modifier | modifier le code]

Sur le site Aubert & Duval[modifier | modifier le code]

  • 2 presses à matricer de 22 000 tonnes et 40 000 tonnes
  • 1 Presse 4 colonnes manuelle de 2 500 t à forger
  • 1 Presse 2 colonnes semi-automatique de 2 500 t à forger
  • Pilons de 3 500 tonnes à 16 000 tonnes
  • 18 fours et 6 bacs de trempe pour le traitement thermique
  • 17 tours et fraiseuses pour l'usinage
  • Différents points de contrôle et laboratoires d'essais (essais mécaniques, contrôles par ultrasons, contrôles tridimensionnels, traitement des surfaces).

Atelier intégré Airforge[modifier | modifier le code]

  • Presse de 40 000 t (deuxième plus grosse presse de matricage d'Europe) [1].
  • Laminoir radial axial
  • Fours d'attente, fours à temps contrôlé, four à sole annulaire...
  • Robots manipulateurs
  • Installations de refroidissement
  • Installations de traitement thermique
  • 4 tours
  • 1 pôle 3d
  • 1 pôle us

Principaux clients[modifier | modifier le code]

Normes qualité[modifier | modifier le code]

L'usine de Pamiers possède les normes qualité :

Syndicats présents[modifier | modifier le code]

Trois syndicats sont actuellement présents dans l'usine :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Une nouvelle presse pour les 100 ans d'Aubert & Duval », Air et Cosmos, 26 octobre 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]