Usine DPCA de Wuhan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Usine DPCA de Wuhan
Localisation
Situation Wuhan, Hubei
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Coordonnées 30° 29′ 38″ N 114° 09′ 52″ E / 30.493792, 114.16444730° 29′ 38″ Nord 114° 09′ 52″ Est / 30.493792, 114.164447  

Géolocalisation sur la carte : Hubei

(Voir situation sur carte : Hubei)
Usine DPCA de Wuhan

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Usine DPCA de Wuhan
Installations
Type d'usine Usine automobile
Superficie 45 ha
Fonctionnement
Effectif (2011) 11 000
Date d'ouverture 1996
Production
Marques Dongfeng Peugeot-Citroën Automobiles
Production (2013) 600 000[1]

{{#if:||

L'usine DPCA de Wuhan est une usine d'assemblage automobile associée au groupe PSA Peugeot Citroën en Chine située à Wuhan, ville de 9 millions d'habitants et capitale de la province du Hubei. Il est détenu par la coentreprise Dongfeng Peugeot-Citroën Automobiles (DPCA).

Présentation[modifier | modifier le code]

La production de ce site a commencé en 1996. Il comprend quatre unités : emboutissage, ferrage, peinture, montage. Sur une étendue de 190 hectares, la surface construite est de 450 000 m². Sa capacité de production annuelle était en 2004 de 150 000 véhicules, de 300 000 en 2007, et de 600 000 en 2013[1]. Les organes mécaniques sont fabriqués dans l'autre usine DPCA de Xiangyang.

En juillet 2006, PSA annonce[2] la construction d'une seconde unité de production à Wuhan, d'une capacité de 150 000 véhicules par an chargée de produire des véhicules haut de gamme (PF3). Entrée en service fin 2009-début 2010, elle a porté la capacité du site à 450 000 véhicules par an. Afin de poursuivre son expansion, y compris en parts de marché, et commencer à exporter sur les marchés voisins, PSA inaugure en juillet 2013 sa troisième unité sur le site, portant ainsi sa capacité totale à 600 000 véhicules par an[1].

Durant la décennie 2000-2010, certains modèles lancés se sont révélés inadaptés au goût chinois ou était des modèles dépassés (Xsara Picasso ou la C2 locale sur la base ancienne d'une 206) et n'ont pas eu de succès. Après le départ de Jean-Martin Folz, une politique plus volontariste est mise en place, avec le lancement presque simultané de véhicules en Europe et en Chine (Peugeot 508), une inflexion vers le haut de gamme et un plus grand développement local pour les produits[3].

Début 2011, 11 000 employés (dont 70 expatriés) travaillent sur le site, qui connaît un turnover de 20 % et accorde des augmentations de salaires d'environ 10 % par an pour fidéliser le personnel qui gagne environ 300 € mensuels pour 45 heures hebdomadaires avec 4 semaines de congés annuels[3].

Historique PSA en Chine[modifier | modifier le code]

Le site a été construit au départ, en association avec Dong Feng, pour Citroën. Peugeot était lui associé avec la municipalité de Guangzhou (Canton), mais avec à peine plus de 100 000 ventes de 1985 à 1997, cette tentative fut un échec : Peugeot commercialisait des 504 et 505, déjà à la retraite en Europe, face à des produits concurrents (Volkswagen, mais aussi Citroën) plus récents. Après une importation de véhicules en 2001 et 2002, la coentreprise a été étendue à cette seconde marque en 2002, les premiers modèles étant mis sur le marché en 2004.

Modèles construits[modifier | modifier le code]

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Dongfeng-Citroën[modifier | modifier le code]

Dongfeng-Peugeot[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Pourquoi Wuhan est la plus française des villes chinoises », France TV info,‎ 6 décembre 2013 (consulté le 14 mai 2014)
  2. La Tribune, 8 juillet 2006
  3. a et b « PSA part à la reconquête de la Chine », Le Figaro,‎ 3 mai 2011 (consulté le 5 mai 2011)