Usine Alfa Romeo-Pomigliano d'Arco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'usine Alfa Romeo de Pomigliano d'Arco, encore appelée localement Alfasud de Pomigliano a été renommée après une profonde restructuration de plus de trois mois qui a entrainé une suspension totale de la production en 2008 usine « Giambattista Vico »[1] en hommage au philosophe Giambattista Vico, est un site de production terminal de Fiat Group Automobiles, implanté dans la région Campanie sur le territoire des communes de Pomigliano d'Arco et Acerra, dans la province de Naples.

Deux usines distinctes sont implantées à Pomigliano d'Arco et qui, à l'époque appartenaient toutes deux à Alfa Romeo : la première construite en 1939[2], où étaient fabriqués les moteurs d'avions (et où auraient dû être aussi construites des cellules d'avions) , et le site pour la construction automobile qui a été construit à la fin des années 1960 pour la future Alfa Romeo Alfasud. L'usine a compté environ 6 000 salariés en 2008, et construit la plupart des modèles de la gamme Alfa Romeo : 147, les 159 berline et SW ainsi que la GT.

L'usine a été intégralement restructurée en 2010-2011 pour remplacer les lignes de production des modèles Alfa Romeo en modèles Fiat. Qualité améliorée et augmentation spectaculaire des cadences de fabrication.

A partir du mois de novembre 2011, l'usine s'est spécialisée dans le mono modèle : la Fiat Panda III. En 2012, l'usine a obtenu la certification "Silver" dans le cadre du classement World Class Manufacturing[3]. En 2013, le World Class Manufacturing a récompensé l'usine de Pomigliano avec la médaille d'or[4]. En 2012, l'usine se voit décerner par l'Automotive Lean Production Awards de la meilleure usine d'Europe[5],[6]. Cette certification a été confirmée par la médaille d'or du WCM 2013[7].

Annoncée début 2010 comme un nouveau projet Fabbrica Italia Pomigliano, projet abandonné en 2012 [8], l'usine reçoit la visite annuelle d'experts, ingénieurs et chercheurs des différents constructeurs automobiles du monde entier qui étudient les technologies et l'organisation de la dernière usine Fiat et ses chaines robotisées Comau[9]. En 2013, 1400 ouvriers y sont toujours en chômage économique[10].


La naissance de l'Alfasud[modifier | modifier le code]

À la fin des années 60, Alfa Romeo disposait de deux sites de production : le premier datant de 1910, l'usine de Portello, dans un quartier à la périphérie (à l'époque) de Milan, le second était celui d'Arese inaugurée en 1963, situé au nord de Milan. À cette époque, le constructeur italien dépendait de l'organisme d'État IRI qui était la propriété du gouvernement italien, décida de prendre des mesures pour favoriser le développement industriel du Mezzogiorno, le sud du pays, et mettre ainsi un terme à l'immigration vers le nord des jeunes générations, en quête d'un travail rémunérateur. Ainsi, le projet du président d'Alfa Romeo de l'époque, Giuseppe Luraghi[11], fut approuvé au parlement, malgré le lobbying de Fiat[12] qui y voyait une concurrence pour ses modèles de petite cylindrée. La nouvelle usine automobile fut érigée près de l'usine aéronautique Alfa Romeo existante "Alfa Romeo Avio" à Pomigliano d'Arco, tout près de Naples. C'est ainsi qu'est né le grand projet appelé "Alfasud".

À la fin des travaux de construction, Alfa Romeo dut recruter 15 000 salariés pour la nouvelle usine parmi 130 000 demandes. Les syndicats obtinrent, en outre, qu'une priorité soit accordée aux ouvriers qui avaient participé à l'édification de l'usine, comme les maçons et autres charpentiers. Ces ouvriers pleins de bonne volonté n'avaient aucune connaissance dans le domaine de la construction automobile, mais pour satisfaire à une volonté politique, un gigantesque programme de formation dut être mis en œuvre. La qualité des premiers modèles qui sortiront de l'usine en porteront les stigmates[13].

Depuis 1910 et jusqu'à l'ouverture de l'usine de Pomigliano, sur le logo du constructeur italien, figurait en toutes lettres Alfa Romeo - Milano. Le nom de la ville Milan disparut en 1972 à tout jamais du logo.

Alfasud[modifier | modifier le code]

Article connexe : Alfa Romeo Alfasud.

La première automobile fabriquée dans l'usine de Pomigliano d'Arco sera le modèle Alfasud. Ce sera également la première Alfa Romeo à disposer de la traction avant, au grand désespoir des alfistes purs et durs.

Liste des modèles fabriqués jusqu'à nos jours[modifier | modifier le code]

1972 à 1984 - Alfa Romeo Alfasud
1983 à 1995 - Alfa Romeo 33
1983 à 1987 - Alfa Romeo Arna
1992 à 1997 - Alfa Romeo 155
1994 à 2001 - Alfa Romeo 145
1995 à 2001 - Alfa Romeo 146
1997 à 2007 - Alfa Romeo 156
2000 à 2009 - Alfa Romeo 147
2003 à 2010 - Alfa Romeo GT
2005 à 2011 - Alfa Romeo 159
2012 à xx - Fiat Panda III

Desserte du site[modifier | modifier le code]

Depuis le milieu des années 80, une ligne ferroviaire appartenant à la compagnie privée Ferrovia Circumvesuviana-SFSM dessert le site depuis la gare de Pomigliano d'Arco, sur la ligne FS Naples-Nola-Baiano. Cette ligne comporte deux gares, Pomigliano Alfa Lancia 2 et Pomigliano Alfa Lancia 4.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notizia della nuova denominazione
  2. Patrick Italiano, « Story of the Alfa Romeo factory and plants: Part 2, Alfa Romeo under a khaki uniform » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), enzociliberto.it/aisastoryauto. Mis en ligne le 2007-09-29, consulté le 2009-10-19
  3. Fiat: Pomigliano ottiene certificazione WCM Silver
  4. medaglia d'oro produzione|accesso=1 Luglio 2013
  5. miglior fabbrica d'europa Pomigliano d'Arco|accesso=1 Luglio 2013
  6. pioggia di medaglie dai wcm|accesso=1 luglio 2013
  7. [url=http://napoli.repubblica.it/cronaca/2013/06/28/news/marchionne-62026491/%7Ctitolo=visita a sorpresa di Haijme Yamashina a Pomigliano|accesso=1 luglio 2013]
  8. http://www.ilpost.it/2012/09/16/cose-fabbrica-italia/
  9. bis di successi per gli stabilimenti produttivi|accesso=2 agosto 2013
  10. http://it.notizie.yahoo.com/fiat-fim-cisl-occupazione-pomigliano-140200143.html
  11. http://www.treccani.it/enciclopedia/giuseppe-eugenio-luraghi_%28Dizionario-Biografico%29/
  12. http://cerca.unita.it/ARCHIVE/xml/255000/250139.xml?key=pomigliano&first=191&orderby=0
  13. Articolo di Omniauto