Urubu noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Urubu noir

Description de cette image, également commentée ci-après

Coragyps atratus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Accipitriformes
Famille Cathartidae

Genre

Coragyps
Le Maout, 1853

Nom binominal

Coragyps atratus
(Bechstein, 1793)

Répartition géographique

Description de l'image  AmericanBlackVultureMap.png.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC UICN3.1 : Préoccupation mineure

L’Urubu noir (Coragyps atratus), aussi appelé Vautour urubu, est l'une des espèces d'urubus charognards vivant sur le continent américain. Il appartient à la famille des Cathartidae.

L'Urubu noir joue un rôle écologique majeur en éliminant rapidement les cadavres (ici un bovin, dans le Mato Grosso, au Brésil)
Comme les autres charognards, les urubus peuvent être empoisonnés par les polluants (pesticides, métaux lourds et résidus d'antibiotiques ou de traitements hormonaux) qui s'accumulent dans leur nourriture

Identification[modifier | modifier le code]

Le mâle et la femelle de l'urubu noir (Coragyps atratus) sont parfaitement identiques. Ils ont un corps noir et une tête et des pattes grises. Ils possèdent une queue courte et carrée et des ailes à l’extrémité blanche, ce qui les différencie des autres cathartidés. Ces oiseaux ont une taille de 50 à 70 cm et pèsent de 2 à 2,7 kg.

Habitat[modifier | modifier le code]

L’urubu noir est répandu dans presque toute l’Amérique, des États-Unis jusqu’en Argentine. Il aime beaucoup les habitats ouverts et évite les forêts denses. Les urubus fréquentent également les terres basses au pied des montagnes, les champs ouverts, les terres arides et les déserts, les mangroves, voire les dépôts d'ordures et les zones agricoles et urbaines.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Les urubus noirs sont des charognards opportunistes, et ils occupent pour cette raison une niche écologique particulière, éliminant rapidement les cadavres de l'environnement. Ils se regroupent pour la recherche de charognes qu'ils trouvent maintenant plus facilement au bord des routes (roadkill), dans les égouts ou près des abattoirs. Ils tuent également parfois des proies vivantes : jeunes hérons, canards domestiques, veaux, petits mammifères, petits oiseaux, mouffettes, opossums, etc. et ne dédaignent pas les œufs.

Ils se nourrissent également de fruits mûrs ou pourris, et occasionnellement de jeunes tortues. Ce régime les rend sensibles, comme les vautours qui régressent presque partout dans le monde, à la concentration des polluants dans le réseau trophique, désavantage qu'ils semblent compenser par le bénéfice de la nourriture facilement trouvée à proximité de l'homme.

Nidification[modifier | modifier le code]

Leurs sites de nidification se situent dans les pays montagneux, les plaines ouvertes ou les dépôts d'ordures.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les urubus noirs sont monogames et effectuent une seule nichée par saison. Ils déposent leurs œufs dans la base creuse d'un arbre, dans une souche située entre trois et cinq mètres de profondeur. La ponte est déposée à même la surface et aucun matériau ne vient garnir le nid. Habituellement, la femelle pond deux œufs de couleur gris-vert pâle ou bleu-pâle avec des points bruns ou des marbrures. Les deux parents couvent pendant une période qui varie de 31 à 42 jours. Les jeunes quittent le nid et prennent leur envol au bout de 63 à 70 jours.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :