Uptown Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Uptown Records

Fondation Fin des années 80
Fondateur Andre Harrell
Maison de disques Universal Motown Records Group
Genre Hip-hop
RnB
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web www.uptownrecords.com

Uptown Records est un label de musique américain fondé par Andre Harrell à la fin des années 80. Il devint l'un des plus populaires labels de Hip-hop et de RnB du début des années 90 et produisit des artistes comme Guy, Heavy D, Christopher Williams, Jodeci, Mary J. Blige, Father MC, Monifah, et Soul 4 Real.

Histoire[modifier | modifier le code]

Uptown fut le point de départ de la carrière de Sean J. Combs, qui intégra le label comme stagiaire et qui devint plus tard un cadre dirigeant de la société. Combs a joué un rôle important dans le développement de Jodeci puis signa et produisit Mary J. Blige. Il fut licencié de Uptown en 1993 et créa par la suite le label Bad Boy Records, entraînant avec lui The Notorious B.I.G., alors artiste montant de la scène Hip hop.

Le label fut racheté par MCA Records en 1987. Harrell, le fondateur du label, quitta la société en 1996 pour devenir CEO de Motown Records et Heavy D. en devint alors le président et le CEO. La même année, Uptown fut vendu à Universal Records. À la suite de ceci, beaucoup de ces artistes, (à l'exception de Monifah et de Soul For Real) furent transférés dans la liste de MCA. À la fin des années 90, Uptown Records devint de plus en plus inactif et cessa de produire. Aujourd'hui, le label fait partie intégrante du groupe Universal Motown Records Group mais n'a pas recommencé à produire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]