Unus mundus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Unus mundus, du latin « Monde un », renvoie à la notion d'une réalité unifiée sous-jacente, de laquelle tout émerge et à laquelle tout retourne. Elle a été popularisée par le psychanalyste suisse Carl Jung. Ce terme apparaît pour la première fois au XVIe siècle chez Gerhard Dorn, un étudiant de Paracelse.

Les concepts jungiens d'archétype et de synchronicité sont liés à l'unus mundus, les archétypes étant des manifestations de l'unus mundus et la synchronicité, ou « coïncidence significative », étant dépendante de l'union de l'observateur et du phénomène via l'unus mundus.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jung, C. G., (1934–1954). The Archetypes and The Collective Unconscious. (1981 2nd ed. Collected Works Vol.9 Part 1), Princeton, N.J.: Bollingen. ISBN 0-691-01833-2.
  • (en) Jung, C. G. (1955–56). From "The Conjunction," Mysterium Coniunctionis, Collected Works, XIV, New Jersey: Princeton University Press.

Notes et références[modifier | modifier le code]