Unterseeboot 489

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U-489
Histoire
A servi dans Pavillon de la Kriegsmarine Kriegsmarine
Commanditaire Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandé 17 juillet 1941
Quille posée 28 janvier 1942
Lancement 24 décembre 1942
Armé 8 mars 1943
Mise en service 8 mars 1943
Statut Coulé dans l'Atlantique Nord
Caractéristiques techniques
Type Type XIV
Longueur 76,70 m
Maître-bau 11,71 m
Tirant d'eau 6,2 m
Déplacement 1668 t (surface)
1932 t (plongée)
2300 t (total)
Propulsion 2 × moteurs diesel turbocompressés Germaniawerft F46 - 6 cylindres 2 100 à 2 400 kW
2 moteurs électriques SSW Gu343/388-8 de 560 kW
Puissance 4800 ch (surface)
1100 ch (plongée)
Vitesse 14,4-14,9 nœuds (26,7-27,6 km/h) en surface
6,2 nœuds (11,5 km/h) en plongée
Profondeur 240 m
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons 3,7 cm anti-aérien
1 canon 2 cm anti-aérien
Rayon d'action 12 350 milles nautiques (22 870 km) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
55 milles nautiques (102 km) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Autres caractéristiques
Équipage 54 hommes
Chantier naval F. Krupp Germaniawerft AG, Kiel
Port d'attache Bordeaux
Coordonnées 61° 11′ 00″ N 14° 38′ 00″ O / 61.183333333333, -14.63333333333361° 11′ 00″ Nord 14° 38′ 00″ Ouest / 61.183333333333, -14.633333333333  

L'Unterseeboot 489 (U-489) était un U-boot type XIV de la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Comme tous les sous-marins de type XIV, l'U-489 est un ravitailleur de sous-marins[1]. C'est une « vache-à-lait » (Milchkuh) de la Ubootwaffe (force sous-marine), de grands sous-marins capables de ravitailler en combustible diesel, en torpilles pour ravitaillement, en pièces détachées, en vivres (25 t), disposant d'un personnel médical et de spécialistes en surnombre (mécaniciens de torpille, radios ou mécaniciens généralistes[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Pendant sa courte vie opérationnelle, l'U-489 réalise une seule mission de ravitaillements qui ne permit pas d'approvisionner d'U-boots.

Lors de sa première patrouille, l'U-489 part de Kiel le 2 juillet 1943 pour une mission près des îles britanniques, entre les îles Féroé et l'Islande.
Il est attaqué par un hydravion Consolidated PBY Catalina du 190 Squadron (escadron 190) de la RAF le 3 août à 7 heures 50. Pendant l'action, le Catalina est touché à deux reprises par les armes anti-aériennes de l'U-Boot, endommageant le compartiment radio, et doit interrompre son attaque. L'équipage est obligé de larguer ses charges de profondeur et, à leur retour à leur base, il constate que les câbles de direction sont presque rompus. L'attaque contre le sous-marin est poursuivie par un Lockheed Hudson du 269 Squadron qui réussit à endommager l'U-489.
Le 4 août vers 9 heures, l'U-489 est attaqué par un Short S.25 Sunderland canadien du 423 Squadron du RCAF au sud-est de l'Islande à la position géographique de 61° 11′ N 14° 38′ O / 61.183, -14.633. Le Sunderland est abattu par les armes anti-aériennes de l'U-Boot, ce qui cause le mort de cinq des onze membres de l'équipage. Cependant l'U-489 est touché et coule. Un seul membre d'équipage meurt dans le naufrage et les 53 autres membres d'équipage survivent et sont récupérés par les destroyers HMS Castleton et HMS Orwell, qui avaient tous deux observé l'attaque[3].

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Navires coulés[modifier | modifier le code]

  • L'Unterseeboot 489, ayant un rôle de ravitailleur de sous-marin et n'étant pas armé de torpilles, n'a ni coulé, ni endommagé de navires pendant son unique patrouille.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. cf. W. Frank (1965) p. 234-235
  2. cf. W. Frank (1965) p. 47-48
  3. « War Patrols by German U-boat U-489 - Boats - uboat.net », www.uboat.net (consulté le 7 décembre 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]