Unterseeboot 488

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U-488
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandé 17 juillet 1941
Quille posée 3 janvier 1942
Lancement 17 octobre 1942
Armé 1er février 1943
Mise en service 1er février 1943
Statut Coulé dans l'Atlantique Nord
Caractéristiques techniques
Type Type XIV
Longueur 76,70 m
Maître-bau 11,71 m
Tirant d'eau 6,2 m
Déplacement 1668 t (surface)
1932 t (plongée)
2300 t (total)
Propulsion 2 × moteurs diesel turbocompressés Germaniawerft F46 - 6 cylindres 2 100 à 2 400 kW
2 moteurs électriques SSW Gu343/388-8 de 560 kW
Puissance 4800 ch (surface)
1100 ch (plongée)
Vitesse 14,4-14,9 nœuds (26,7-27,6 km/h) en surface
6,2 nœuds (11,5 km/h) en plongée
Profondeur 240 m
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons 3,7 cm anti-aérien
1 canon 2 cm anti-aérien
Rayon d'action 12 350 milles nautiques (22 870 km) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
55 milles nautiques (102 km) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Autres caractéristiques
Équipage 64 hommes
Chantier naval F. Krupp Germaniawerft AG, Kiel
Port d'attache Bordeaux
Coordonnées 17° 54′ 00″ N 38° 05′ 00″ O / 17.9, -38.08333333333317° 54′ 00″ Nord 38° 05′ 00″ Ouest / 17.9, -38.083333333333  

L'Unterseeboot 488 (U-488) était un U-boot type XIV de la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Comme tous les sous-marins de type XIV, l'U-488 est un ravitailleur de sous-marins[1]. C'est une « vache-à-lait » (Milchkuh) de la Ubootwaffe (force sous-marine), de grands sous-marins capables de ravitailler en combustible diesel, en torpilles pour ravitaillement, en pièces détachées, en vivres (25 t), disposant d'un personnel médical et de spécialistes en surnombre (mécaniciens de torpille, radios ou mécaniciens généralistes[2].

Historique[modifier | modifier le code]

De mars 1943 à avril 1944, l'U-488 réalise 3 missions de ravitaillements qui permirent d'approvisionner 41 U-boots.

Lors de sa première patrouille, l'U-488 part de Kiel le 18 mai 1943 pour une mission près des îles britanniques, puis entre les îles Féroé et l'Islande et dans l'Atlantique central. Sur le chemin du retour, il passe au nord-ouest des Açores et arrive à son port d'attache, la base sous-marine de Bordeaux en France occupée le 10 juillet 1943.

Lors de sa deuxième patrouille, l'U-488 est attaqué le 12 octobre 1943 par 2 GAU-8 Avenger du porte-avions d'escorte USS Card. Les avions ont réclamé un naufrage, mais l'U-488 a pu poursuivre sa mission.

Le 15 octobre, le Maschinenmaat (matelot préposé aux machines) Karl Bergmann décède de maladie. Le 25 novembre, le Matrosenobergefreiter Heinz Heinlein est tombé par-dessus bord. Il est récupéré, mais il meurt d'une insuffisance cardiaque peu de temps après[3].

L'U-boot retourne à Bordeaux le 12 décembre 1943.

L'U-488 quitte Bordeaux pour sa troisième patrouille le 22 avril 1944.

Il est coulé le 26 avril 1944 par des charges de profondeur lancées par des destroyers d'escorte américains USS Frost, Huse, Barber et Snowden en plein milieu de l'Atlantique à l'ouest du Cap vert à la position géographique de 17° 54′ N 38° 05′ O / 17.9, -38.083. Les 64 membres d'équipages périrent dans cette attaque.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Navires coulés[modifier | modifier le code]

  • L'Unterseeboot 488, ayant un rôle de ravitailleur de sous-marin et n'étant pas armé de torpilles, n'a ni coulé, ni endommagé de navires pendant ses 3 patrouilles.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. cf. W. Frank (1965) p. 234-235
  2. cf. W. Frank (1965) p. 47-48
  3. « War Patrols by German U-boat U-488 - Boats - uboat.net », www.uboat.net (consulté le 7 décembre 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]