Unterseeboot 47 (1938)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unterseeboot 47.
Unterseeboot 47
Image illustrative de l'article Unterseeboot 47 (1938)
Ecorché de l'U-47

Autres noms U-47
Histoire
A servi dans Pavillon de la Kriegsmarine Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Commandé 21 novembre 1936
Quille posée 27 février 1937
Lancement 29 octobre 1938
Mise en service 17 décembre 1938
Acquisition 4 439 000 Reichsmark
Statut coulé le 7 mars 1941
Caractéristiques techniques
Type U.Boot de type VII.B
Longueur 66,50 mètres
(Coque épaisse: 48,80 mètres)
Maître-bau 6,20 mètres
(Coque épaisse: 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 mètres
Déplacement 753 t (surface), 857 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel: 3200 ch et 2 électriques : 750 ch
Vitesse 17 nœuds (surface)
10 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm : 4 à l'avant, 1 à l'arrière
1 canon de 88 mm et 1 canon de 20 mm
Rayon d'action 16 095 km à 10 nœuds (surface)
175 km à 4 nœuds (plongée)
Autres caractéristiques
Équipage 45 hommes
Chantier naval Friedrich Krupp Germaniawerft AG - Kiel
N° de coque: 582
Indicatif M 18 837

L'Unterseeboot 47 ou U-47 est un sous-marin allemand (U boot) de type VII.B construit pour la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il est notamment célèbre pour être parvenu à couler le cuirassé HMS Royal Oak dans la base britannique de Scapa Flow.

Ce sous-marin a obtenu le 10e meilleur palmarès de tous les U-boote de la Seconde Guerre mondiale avec un total de 191 919 tonneaux de navires civils et militaires coulés (31 navires).

Construction[modifier | modifier le code]

Le U-47 est issu du programme 1937-1938 pour une nouvelle classe de sous-marins océaniques. Il est de type VII B construits entre 1936 et 1940. Construit dans les chantiers de Friedrich Krupp Germaniawerft AG à Kiel, la quille du U-47 est posée le 27 février 1937 et il est lancé le 29 octobre 1938. Le U-47 entre en service seulement deux mois plus tard.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le 17 décembre 1938, l'U-47 a servi comme sous-marin d'active pour les équipages de 1938 à 1939 au sein de la Unterseebootsflottille "Wegener".

Il réalise sa première patrouille, quittant le port de Kiel, le 19 août 1939, sous les ordres du Kapitänleutnant Günther Prien pour naviguer dans le golfe de Gascogne en contournant les îles anglaises par le nord en passant par la mer du Nord. Après 28 jours en mer, il rejoint Kiel le 15 septembre 1939.

Exploit du U-47[modifier | modifier le code]

L'amiral Dönitz, souhaitant démontrer l'utilité de ses sous-marins auprès de l'état major allemand, étudia l'idée d'introduire un sous-marin allemand dans la rade de Scapa Flow en Écosse, sanctuaire de la flotte britannique. Il confia ainsi cette mission risquée au lieutenant de vaisseau Günther Prien qui appareilla le 8 octobre 1939 pour sa deuxième patrouille.

Infiltration de l'U-47 à Scapa Flow

Cinq jours plus tard, le U-47 s'engagea en pleine nuit dans le chenal nord de Scapa Flow, mais le commandant fut surpris de n'y trouver que deux navires (la flotte manœuvrait en mer du Nord) : le transport d'hydravions Pegasus et le cuirassé HMS Royal Oak (que Prien prit pour le Repulse). Le U-47 lança alors quatre torpilles sur le HMS Royal Oak sans qu'aucune n'atteigne le navire. Prien organisa alors une manœuvre de retournement pour utiliser (sans succès) le tube lance-torpilles arrière le temps du rechargement des tubes avant. Une nouvelle salve de quatre torpilles fut lancée et trois d'entre elles touchèrent le HMS Royal Oak qui sombra en quelques minutes (en entraînant 833 membres de son équipage). Le U-47 tenait son exploit et regagna très vite la haute mer poursuivi par des destroyers britanniques.

Le succès du U-47 fut repris par la propagande nazie attribuant à son commandant, Günther Prien, en plus de la Croix de fer 1re et 2e Classe, et la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne, une très grande notoriété.

Patrouilles suivantes[modifier | modifier le code]

Au cours de ses 10 patrouilles, l'Unterseeboot 47 a coulé 30 navires marchands ennemis pour un total de 162 769 tonneaux et 1 navire de guerre de 29 150 tonnes et a endommagé 8 navires marchands pour un total de 62 751 tonneaux au cours des 10 patrouilles pour un total de 238 jours en mer.

Au cours de sa dixième patrouille, ayant quitté la base sous-marine de Lorient le 20 février 1941, l'U-47 est porté disparu le 7 mars 1941, soit après 16 jours en mer, et est suspecté d'avoir été coulé par le destroyer britannique HMS Wolverine à l'ouest de l'Irlande à la position géographique approximative de 60° 00′ N 19° 00′ O / 60, -19 (), lorsque le sous-marin a été attaqué par le HMS Wolverine et HMS Verity. Les navires britanniques se sont relayés pour couvrir les angles morts de leur sonar ASDIC en larguant des charges de profondeur jusqu'à ce que l'U-47 se rapproche de la surface avant de sombrer, en explosant avec un flash d'orange visible à partir de la surface. Il est probable que cette attaque se soit passée sur l'Unterseeboot U-A, un des U-Boote étrangers réquisitionné par la Kriegsmarine. À ce jour, il n'existe aucune trace officielle de ce qui s'est passé sur l'U-47 et à ses 45 membres d'équipage, bien que de nombreuses possibilités existent, y compris des mines, une défaillance mécanique, victime de ses propres torpilles, ou peut-être d'une attaque non confirmée des corvettes HMS Camellia et HMS Arbutus.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandements[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Günther Prien 19 août 1939 Kiel 15 septembre 1939 Kiel 28 jours 8 270
2 Kptlt. Günther Prien 8 octobre 1939 Kiel 17 octobre 1939 Wilhelmshaven 10 jours 29 150
Kptlt. Günther Prien 20 octobre 1939 Wilhelmshaven 24 octobre 1939 Kiel 2 jours
3 Kptlt. Günther Prien 16 novembre 1939 Kiel 18 décembre 1939 Kiel 33 jours 23 168
Kptlt. Günther Prien 29 février 1940 Kiel 5 mars 1940 Wilhelmshaven 6 jours
4 Kptlt. Günther Prien 11 mars 1940 Wilhelmshaven 29 mars 1940 Wilhelmshaven 19 jours 1 146
5 Kptlt. Günther Prien 3 avril 1940 Wilhelmshaven 26 avril 1940 Kiel 24 jours
6 Kptlt. Günther Prien 3 juin 1940 Kiel 6 juillet 1940 Kiel 34 jours 51 189
7 Kptlt. Günther Prien 27 août 1940 Kiel 25 septembre 1940 Lorient 30 jours 40 163
8 Kptlt. Günther Prien 14 octobre 1940 Lorient 23 octobre 1940 Lorient 10 jours 35 142
9 Kptlt. Günther Prien 3 novembre 1940 Lorient 6 décembre 1940 Lorient 34 jours 21 388
10 Kptlt. Günther Prien 20 février 1941 Lorient 7 mars 1941 Coulé 16 jours 45 054
Total 238 jours 254 670 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-47 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Prien (12 juin 1940 - 17 juin 1940)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 47 a coulé 30 navires marchands ennemis pour un total de 162 769 tonneaux et 1 navire de guerre de 29 150 tonnes et a endommagé 8 navires marchands pour un total de 62 751 tonneaux au cours des 10 patrouilles (238 jours en mer) qu'il effectua.

Navires coulés par le U-47[1]
Date Navire Pavillon Tonnage
5 septembre 1939 SS Bosnia Pavillon belge Belgique 2 407 t
6 septembre 1939 SS Rio Claro Pavillon britannique Royaume-Uni 4 086 t
7 septembre 1939 SS Gartavon Pavillon britannique Royaume-Uni 1 777 t
14 octobre 1939 HMS Royal Oak Pavillon britannique Royaume-Uni 29 150 t
5 décembre 1939 SS Novasota Pavillon britannique Royaume-Uni 8 795 t
6 décembre 1939 MV Britta Pavillon norvégien Norvège 6 214 t
7 décembre 1939 MV Tajandoen Pavillon hollandais Pays-Bas 8 159 t
25 mars 1940 SS Britta Pavillon danois Danemark 1 146 t
14 juin 1940 SS Balmoralwood Pavillon britannique Royaume-Uni 5 834 t
21 juin 1940 SS San Fernando Pavillon britannique Royaume-Uni 13 056 t
27 juin 1940 SS Cathrine Pavillon panaméen Panama 1 885 t
27 juin 1940 SS Lenda Pavillon norvégien Norvège 4 005 t
27 juin 1940 SS Leticia Pavillon hollandais Pays-Bas 2 580 t
29 juin 1940 SS Empire Toucan Pavillon britannique Royaume-Uni 4 421 t
30 juin 1940 SS Georgios Kyriakides Pavillon grec Grèce 4 201 t
2 juillet 1940 SS Arandora Star Pavillon britannique Royaume-Uni 15 501 t
2 septembre 1940 SS Ville de Mons Pavillon belge Belgique 7 463 t
4 septembre 1940 SS Titan Pavillon britannique Royaume-Uni 9 035 t
7 septembre 1940 SS Neptunian Pavillon britannique Royaume-Uni 5 155 t
7 septembre 1940 SS Jose de Larrinaga Pavillon britannique Royaume-Uni 5 303 t
7 septembre 1940 SS Gro Pavillon norvégien Norvège 4 211 t
9 septembre 1940 SS Possidon Pavillon grec Grèce 3 840 t
19 octobre 1940 SS Bilderdijk Pavillon hollandais Pays-Bas 6 856 t
19 octobre 1940 SS Wandby Pavillon britannique Royaume-Uni 4 997 t
20 octobre 1940 SS La Estancia Pavillon britannique Royaume-Uni 5 185 t
20 octobre 1940 SS Whitford Point Pavillon britannique Royaume-Uni 5 026 t
2 décembre 1940 SS Ville d'Arlon Pavillon belge Belgique 7 555 t
26 février 1941 SS Kasongo Pavillon belge Belgique 5 254 t
26 février 1941 MV Rydboholm Pavillon suédois Suède 3 197 t
26 février 1941 MV Borgland Pavillon norvégien Norvège 3 636 t
28 février 1941 SS Holmlea Pavillon britannique Royaume-Uni 4 233 t

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://uboat.net/boats/successes/u47/html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Navires de la Seconde guerre mondiale éditions Atlas 2005

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Wolfgang Frank, Enemy Submarine: The Story of Günther Prien, Captain of U-47, Londres, William Kimber, 1954.
  • Gerardo Balsa, Nicolas Caniaux, U-47, Le Taureau de Scapa Flow, Éditions Zéphyr, 2011, (ISBN 978-2361180188)
Bande dessinée

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]