Unrochides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Unrochides (ou Hunrochides, Unruochinger en allemand) sont une famille de la noblesse franque établie en Italie. D'elle est issu un roi des Lombards puis empereur, Bérenger Ier. Le fondateur de cette dynastie est Hunroch, comte de Ternois, un de ses descendants Hunroch III, fut marquis de Frioul.


Généalogie[modifier | modifier le code]

Hunroch, comte de Ternois († av. 853), se fait moine à Saint-Bertin
x Engeltrude
│
├── Bérenger, († 837), comte de Toulouse et duc de Septimanie 
│
├── Adalard, († 864), abbé laïc de Saint-Bertin et de Saint-Amand 
│
└── Évrard, marquis de Frioul († 866)
    x Gisèle (fille de Louis le Pieux)
    │
    ├── Évrard (837- † 840)
    │
    ├── Unroch III de Frioul (v. 840 - † 874) . 
    │   x Ève de Tours
    │
    ├── Bérenger, (v. 843 - † 924) marquis de Frioul, roi des Lombards, puis empereur d'Occident
    │   x Berthe de Spolète
    │   │
    │   └── Gisèle de Frioul
    │       x Adalbert, marquis d'Ivrée
    │       │
    │       └── Bérenger II (v. 900 - † 966), roi des Lombards en 950, ancêtre des comtes palatins de Bourgogne
    │
    ├── Adalhard, († 874), abbé de Cysoing
    │
    ├── Raoul, († 892), abbé laïc de Saint-Bertin, de Saint-Vaast d'Arras  et de Cysoing 
    │
    ├── Heilwide de Frioul, (v.855 - † v.895) 
    │   x1 Hucbald, († 890),comte d'Ostrevant 
    │   │
    │   x2 Roger,(† 926), comte de Laon 
    │   │
    │   ├── Raoul, comte d'Ostrevant, puis comte de Vexin
    │   │   │
    │   │   └── Maison de Vexin
    │   │
    │   └── Roger II, comte de Laon
    │
    ├── Judith († ap. 895)
    │
    ├── Ingeltrude de Frioul (v. 836 - † 867) épouse Henri (830 – 886), marquis de Neustrie 
    │   │
    │   └── Hedwige, mariée à Otton Ier, duc de Saxe et mère d'Henri Ier l'Oiseleur, roi de Germanie
    │
    └── Gisèle († v. 863). Nonne à l'Abbaye Saint-Sauveur de Brescia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Régine Le Jan, Famille et pouvoir dans le monde franc (VIIe-Xe siècle), Publications de la Sorbonne, Paris, 1995.