Université ouverte d'Israël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Université ouverte d'Israël
Image illustrative de l'article Université ouverte d'Israël
Nom original האוניברסיטה הפתוחה
Informations
Fondation 1974
Type Université publique de formation ouverte et à distance
Régime linguistique Hébreu, Anglais, Russe
Localisation
Coordonnées 32° 11′ 19″ N 34° 53′ 16″ E / 32.188669, 34.88780332° 11′ 19″ Nord 34° 53′ 16″ Est / 32.188669, 34.887803  
Ville Raanana
Pays Drapeau d’Israël Israël
Direction
Proviseur David Klibanski
Président Hagit Messer Yaron
Chancelier Harry Kenneth Woolf
Vice-Chancelier Abraham Ginzburg
Divers
Site web www.openu.ac.il/

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Université ouverte d'Israël

L'université ouverte d'Israël (en hébreu : האוניברסיטה הפתוחה, HaUniversita HaPtukha) est une université de formation ouverte et à distance en Israël. Son centre administratif est situé dans la ville de Raanana. En 2006, l'université ouverte à enseigné à plus de 39 000 étudiants.

L'université a plus d'étudiants que toutes les autres institutions académiques en Israël, venant de partout dans le monde[réf. souhaitée]. L'université est habilitée à délivrer des diplômes de premier cycle et de second cycle ainsi que divers diplômes et certificats.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1971, l'université ouverte d'Israël est fondée sur le modèle des universités ouvertes du Royaume-Uni.
  • 1976, commencement du premier semestre d'études.
  • 1980, l'université ouverte a été officiellement reconnue comme un institut d'enseignement supérieur en Israël et a été accréditée pour l’enseignement de premier cycle et du baccalauréat.
  • 1982, 41 diplômés ont obtenu le diplôme du baccalauréat lors de la première cérémonie de remise de diplômes de l'université.
  • 1987, l'université avait 11 000 étudiants et 180 cours. Ce chiffre a augmenté rapidement et, en 1993, il y avait 20 000 étudiants, 300 cours et 405 nouveaux diplômés.
  • 1996, l'université s'est lancéé dans l’enseignement supérieur en offrant des cours du programme menant à l'obtention d'une maîtrise. En 2002, l'université est passée à 36 710 étudiants inscrits et, en 2003, plus de 13 000 personnes ont obtenu de l'université un diplôme universitaire.
  • 2010, l'université ouverte a commencé à offrir des cours en ligne dispensés en russe. Les élèves peuvent s'inscrire dans le monde entier pour 24 cours, la plupart d'entre eux sont des israéliens ou des juifs de la diaspora. Selon le programme en ligne, les examens peuvent avoir lieu dans les consulats israéliens et les bureaux de l'Agence juive à travers le monde[1].

Études de premier cycle[modifier | modifier le code]

Bâtiment Dorothy de Rothschild

L'université est ouverte à tous ceux qui souhaitent étudier en vue d'un baccalauréat, sans préalable ni présélection. Lors de l'inscription à l'université, l'étudiant n'a pas besoin de décider l'objectif principal de son diplôme, ni de déterminer à l'avance le rythme de ces études.

L'université ouverte fonctionne également à distance. L'université ne possède pas de campus central unique et d'horaires rigides ce qui la rend particulièrement bien adaptée à ceux qui sont occupés par un travail, service militaire, ou leur famille.

L'aspect le plus important des études dans l'université ouverte est l'étude personnelle. Chacun des cours de l'université a un livre spécialement préparé avec du matériel de cours et des exercices à partir desquels les étudiants étudient eux-mêmes. Les livres de l'université ouverte et ses supports pédagogiques sont devenus très populaires dans beaucoup d'autres universités israéliennes[réf. nécessaire].

Pour compléter son auto-évaluation il existe des réunions de groupes occasionnelles où les élèves peuvent poser des questions au professeur et parler à d'autres élèves qui suivent le même cours. Ces réunions ont lieu partout en Israël et il est facultatif d'y assister. Les étudiants peuvent aussi utiliser le site internet de l'université pour communiquer avec les enseignants ou avec d'autres étudiants. Certains cours disposent également de supports vidéos, de CD multimédias et autres matériels audio-visuels. Récemment, la technologie de vidéoconférence a également permis l'affichage d'une conférence en temps réel sans que les étudiants n'aient besoin de venir sur le campus. Pour chaque cours les étudiants doivent remplir plusieurs missions et passer un examen final. Pour obtenir un diplôme, les étudiants doivent participer à un ou plusieurs cours et stages en fonction du programme d'études. L'examen des documents du stages est effectué par les membres du corps enseignant des autres universités israéliennes.

Études supérieures[modifier | modifier le code]

L'université ouverte a également des programmes de licence et de maîtrise dans quelques-uns des domaines qu'elle enseigne mais ils ne sont pas ouverts à tout le monde et ont des critères d'acceptation. À l'heure actuelle, l'université n'offre pas de programmes d'étude pour doctorat.

Affiliation avec d'autres universités[modifier | modifier le code]

L'université ouverte, en collaboration avec les autres universités israéliennes, a conclu des ententes qui permettent aux étudiants de commencer leurs études de premier cycle dans le cadre souple de cette université et après avoir pris un ensemble de cours, de décider s'ils souhaitent y terminer leurs études d'un transfert vers un autre établissement. Les cours suivis à l'Université ouverte permettra de réduire la durée des études dans l'autre institution académique[2]. Depuis 2007, les options de transfert sont disponibles à :

  • L'université de Tel Aviv : Faculté des Lettres, Faculté des sciences sociales (School of Economics), Faculté de génie
  • L'université Hébraïque de Jérusalem : Faculté des sciences sociales (Département d'économie, Département de sociologie et d'anthropologie) ; Faculté des sciences agricoles de qualité, les aliments et l'environnement à Rehovot, Computer Science Department.
  • L'université de Haïfa : Faculté des Lettres, Faculté des sciences sociales (Department of Economics)
  • L'université Ben Gourion du Néguev : La Faculté des sciences de l'ingénieur (informatique); La Faculté des sciences humaines et sociales (ministère de l'économie, Département des sciences du comportement).
  • L'université Bar-Ilan : Faculté des sciences sociales (Department of Economics)
  • Le Technion : 14 facultés

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :