Université de l'État-Libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université de l'État-Libre
Nom original University of the Free State
Universiteit van die Vrystaat
Yunivesithi ya Freistata
Informations
Fondation 1904
Régime linguistique anglais, afrikaans
Localisation
Coordonnées 29° 06′ 16″ S 26° 10′ 31″ E / -29.104383, 26.175159 ()29° 06′ 16″ Sud 26° 10′ 31″ Est / -29.104383, 26.175159 ()  
Ville Bloemfontein
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Chiffres clés
Étudiants 27 600
Divers
Site web www.ufs.ac.za/

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
Université de l'État-Libre

Géolocalisation sur la carte : État-Libre

(Voir situation sur carte : État-Libre)
Université de l'État-Libre

L'université de l'État-Libre (University of the Free State en anglais ; Universiteit van die Vrystaat en afrikaans) - anciennement nommé université de l'État libre d'Orange - est une institution universitaire d'Afrique du Sud, située à Bloemfontein dans la province de l'État-Libre au centre du pays.

Elle compte autour de 27 600 étudiants (33 000 en 2012) surnommés "Kovsies" et 8 facultés :

  • Sciences sociales[1]
  • Droit[2]
  • Sciences naturelles et agricoles[3]
  • Sciences économiques[4]
  • Médecine[5]
  • Théologie[6]
  • Sciences de l'éducation[7]
  • Business School[8]

Historique[modifier | modifier le code]

Bâtiment principal

En 1904, le collège universitaire de Grey, situé à Bloemfontein dans la colonie britannique de la rivière Orange, ouvrait ses portes. Bien que située dans une ancienne république boer, celle de l'État libre d'Orange, l'enseignement était bilingue, majoritairement anglais mais comprenant quelques enseignements en langue afrikaans, la langue maternelle des Afrikaners.

Après la formation de l'Union d'Afrique du Sud en 1910, le collège universitaire de Grey prit le nom de collège universitaire de l'État libre d'Orange.

À la fin des années 1940, l'enseignement au collège universitaire cessa d'être bilingue au bénéfice de la seule langue afrikaans. En 1950, bénéficiant de nouveaux statuts lui conférant son indépendance académique, le collège universitaire devint l'université de l'État libre d'Orange (University of the Orange Free State en anglais et Universiteit van die Orangie Vrystaat en afrikaans).

Après les premières élections multiraciales en 1994, l'enseignement redevint bilingue en Afrikaans et anglais.

En février 2001, le nom de l'université est de nouveau modifié pour prendre le nom d'université de l'État-Libre afin de correspondre au nouveau nom adopté par la province en 1995.

En 2003, le campus de l'ancienne université du bantoustan du QwaQwa est intégré à celui de Bloemfontein, augmentant la capacité d'accueil de l'université. Les étudiants viennent d'une cinquantaine de pays.

En 2010, l'université a reçu un prix très symbolique pour elle, le World Universities Forum Award for Best Practice in Higher Education, qui prend notamment en compte les efforts en matière d'intégration raciale[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]