Université de Harderwijk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

region:nl-ge source:dewiki52° 20′ 58″ N 5° 36′ 59″ E / 52.3494, 5.61651

La tourelle de Linné.

L'Université de Harderwijk est le nom d’une ancienne université des Provinces-Unies. Elle fut fondée à Harderwijk en 1648 et fermée en 1811.

L’université de Harderwijk avait, en raison de son faible niveau, mauvaise réputation, mais ses frais d’inscription réduits attiraient néanmoins de nombreux étudiants, surtout dans les cycles supérieurs. Comme il était relativement simple d’y obtenir son doctorat, beaucoup d’étudiants, y compris étrangers, la fréquentaient, car peu de villes européennes délivraient de diplôme de médecin, et les Pays-Bas avaient la réputation de produire de très bons médecins. Linné, par exemple, dont le pays de délivrait pas encore de doctorats à l’époque, n’y a passé qu’une semaine, dont la majeure partie s’est passée à imprimer sa thèse. En juillet 1693, Herman Boerhaave s’y était rendu pour obtenir le grade de docteur en médecine, avec une thèse intitulée « De l’utilité de l’examen des excréments comme signe de la maladie ».

L’usage s’était établi parmi les étudiants aisés de faire ses études à l’université de Leyde, tandis que les plus pauvres devaient se contenter d’Harderwijk, où les disciplines enseignées étaient la théologie, le droit, la médecine et les arts libéraux. Lors de la période franco-batave, un décret de Napoléon de 1811 ferma Harderwijk en mieme temps que Franeker et Utrecht. Le roi Guillaume tenta plus tard, sans succès, de rétablir l’université. Aujourd’hui encore aux Pays-Bas, dire d’une personne qu’« elle sort de l’université de Harderwijk » signifie que ses connaissances scientifiques sont discutables.

Professeurs célèbres[modifier | modifier le code]

Étudiants célèbres[modifier | modifier le code]