Université d'Addis-Abeba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université d’Addis-Abeba
Image illustrative de l'article Université d'Addis-Abeba
Nom original አዲስ አበባ ዩኒቨርስቲ
Addis Abeba University
Informations
Fondation 20 mars 1950[1]
Fondateur Haïlé Sélassié Ier
Type Université publique
Régime linguistique Anglais
Localisation
Coordonnées 9° 02′ 48″ N 38° 45′ 33″ E / 9.046667, 38.7591679° 02′ 48″ Nord 38° 45′ 33″ Est / 9.046667, 38.759167  
Ville Addis-Abeba
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Campus Six à Addis-Abeba et un à Debre Zeit
Direction
Président Dr Admasu Tsegaye[2]
Chiffres clés
Enseignants-chercheurs 2000 (2012)[3]
Étudiants Environ 50 000 (2012)[3]
Divers
Site web www.aau.edu.et/

Géolocalisation sur la carte : Éthiopie

(Voir situation sur carte : Éthiopie)
Université d’Addis-Abeba

L'université d'Addis Abeba (amharique : አዲስ አበባ ዩኒቨርስቲ) est une université située à Addis-Abeba, en Éthiopie, fondée en 1950[1] par Haïlé Sélassié Ier. Disposant auparavant[Quand ?] de six campus dans la capitale et un à Debre Zeit, elle en compte quatorze en 2012. L'université serait la plus grande d'Afrique[réf. nécessaire]. L'accès se fait par sélection du gouvernement après l'obtention du diplôme de fin de l'école secondaire.

Différentes institutions sont associées à l'établissement dont l'Institut des études éthiopiennes, créé par Richard Pankhurst.

L'université est située sur l'avenue Entoto, à « Siddist Kilo » au nord du Yekatit 12 adebabay. Elle compte plus de 25 facultés[1].

Entrée de l'université

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 20 mars 1950[1], le Negusse Negest Haïlé Sélassié Ier proclama la fondation de l’University College of Addis Abeba[1], la création de l'établissement fut confiée à un jésuite canadien, Lucien Matte. L'année suivante, les activités débutèrent et l'université ne disposait que d'un cursus de deux ans. Durant les deux années suivantes, une affiliation avec l'université de Londres se développa. En 1962, l'université fut renommée université Haile-Selassie I[1]. En 1975, suite à l'arrivée au pouvoir du Derg, l'université changea à nouveau de nom et devint l'université d'Addis-Abeba[1], nom qu'elle a maintenu depuis. La même année, le 4 mars, le Derg ferma temporairement l'université et envoya 50 000 étudiants dans les zones rurales afin d'y construire un appui populaire au nouveau pouvoir. Les cursus se développèrent et en 1979, le master fut introduit. Enfin, en 1987, doctorat qui fit son apparition dans les formations proposés.

En 1974, l'empereur donne le palais Guenete Leul à l'université.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Site de l'Université: brève introduction historique.
  2. Site de l'université (consulté le 9/11/2012).
  3. a et b Historique sur le site de l'Université (consulté le 9/11/2012).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Fentahun Tiruneh, The Ethiopian Students: Their Struggle to Articulate the Ethiopian Revolution, Chicago, 1990, 114 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]