Université d'Évry-Val d'Essonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université d'Évry-Val d'Essonne
Image illustrative de l'article Université d'Évry-Val d'Essonne
Informations
Fondation 1991
Type Université publique (EPSCP)
Localisation
Coordonnées 48° 37′ 22″ N 2° 25′ 33″ E / 48.622882, 2.425768 ()48° 37′ 22″ Nord 2° 25′ 33″ Est / 48.622882, 2.425768 ()  
Ville Évry
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Campus Évry, Courcouronnes, Brétigny-sur-Orge, Juvisy-sur-Orge
Direction
Président Philippe Houdy (depuis 2011)
Chiffres clés
Personnel 360 IATOS (en 2011)
Enseignants 473 enseignants et enseignants-chercheurs (en 2011)
Étudiants 10 472 (en 2011)
Divers
Affiliation UniverSud Paris, ASTech, Cap Digital, System@tic, Medicen santé, Finance Innovation
Site web www.univ-evry.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Université d'Évry-Val d'Essonne

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Université d'Évry-Val d'Essonne

L’université d'Évry-Val d'Essonne (UEVE) est une université française située dans le département de l'Essonne et la région Île-de-France. Elle est créée en 1991 dans le cadre des universités nouvelles à partir d’implantations universitaires plus anciennes. En janvier 2007, l'établissement décide de participer au Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur UniverSud Paris.

L'Université est membre du Pôle Scientifique Évry Val-de-Seine (PSEVS)[1] et de plusieurs pôles de compétitivité nationaux et mondiaux tels qu’ASTech, Medicen santé, System@tic, Finance Innovation et Cap Digital. Elle développe aussi de nombreux partenariats dans le cadre des Domaines d’Intérêt Majeur (DIM) de la région Île-de-France.

Son pôle de recherche s'articule autour de la génomique, des sciences et l'ingénierie, et des sciences de la société

Historique[modifier | modifier le code]

Histoire de l'université[modifier | modifier le code]

Historique des présidents[modifier | modifier le code]

  • Michel Guillard (février 2014 - administrateur provisoire)[3]
  • Philippe Houdy (décembre 2011-février 2014)[4]
  • Richard Messina (2006-2011)
  • Daniel André (2002-2006)
  • Bernard Chappey (1997-2002)
  • Michel Fayard (1991-1997)

Structure[modifier | modifier le code]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Les plupart des structures de l'Université sont regroupés au sein d'un campus en centre-ville d'Evry:

  • le Bâtiment des 1ers cycles ( amphithéâtres, salles de travaux dirigés, salles informatique, ateliers d'arts, service des sports, restaurant universitaire et cafétéria)
  • la Bibliothèque Universitaire
  • le bâtiment des sciences, dit bâtiment Maupertuis ( amphithéâtres, salles de travaux dirigés, laboratoires, cafétéria des sciences)
  • le bâtiment Île-de-France ( scolarité administrative, service médical, salles de travaux dirigés, grand et petit amphithéâtre, restaurant universitaire Le Sablier)
  • l'Institut Universitaire Technologique Roméro

Autres bâtiments sur la commune d'Evry:

  • l'IBGBI (Institut de Biologie Génétique et Bio-informatique)
  • le Bâtiment de la Poste, rue Facteur-Cheval

Sur la commune de Courcouronnes:

  • l'Institut Universitaire Professionnel du bâtiment Pelvoux

Unité de formation et de recherche[modifier | modifier le code]

L'université compte cinq unités de formation et de recherche[5]

  • Droit et Science Politique
  • Sciences Sociales de Gestion
    • Gestion - Administration Économique et Sociale
    • Histoire
    • Sociologie
    • Économie
  • Langues, Arts et Musique
    • Arts - Musique
    • Langues Étrangères Appliquées
  • Sciences Fondamentales et Appliquées
    • Biologie
    • Chimie
    • Informatique
    • Mathématiques
    • Physique
    • Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives
  • Sciences et Technologies
    • Sciences et Technologies
    • Sciences pour l'ingénieur

Institut universitaire de technologie[modifier | modifier le code]

  • Techniques de Commercialisation
  • DUT Génie thermique et énergie
  • Gestion des Entreprises et des Administrations
  • Génie Mécanique et Productique
  • Gestion Logistique et Transport
  • Génie Électrique et Informatique Industrielle
  • Sciences et Génie des Matériaux
  • Qualité, Logistique Industrielle et Organisation

Recherche[modifier | modifier le code]

  • Sciences de l'Homme et de la Société :
    • Laboratoire d'Histoire Économique Sociale et des Techniques
    • Centre Pierre Naville
    • Recherche Arts Spectacle Musique (RASM)
    • Centre Léon Duguit pour l'étude des nouvelles transformations du droit
  • Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication :
    • Informatique,Biologie Intégrative et Systèmes Complexes (IBISC)
  • Sciences Fondamentales et Ingénierie :
    • Laboratoire Analyse et Modélisation pour la Biologie et l'Environnement
    • Laboratoire Kastler Brossel
    • Analyse et probabilité
    • Laboratoire de Mécanique et d’Énergétique d’Évry

Relations internationales[modifier | modifier le code]

L’université a tissé des liens avec de nombreux établissements d’enseignement supérieur à travers le monde. Ces accords concernent aussi bien des échanges d’étudiants que de professeurs ou de chercheurs.

L'université d'Évry-Val d'Essonne est membres des programmes d'échanges : Erasmus (Europe), MICEFA (États-Unis), CREPUQ (Québec), conventions bilatérales.

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

1993 1995 1998 1999 2000 2001 2002 2003
4 191[6] 6 081[6] 8 065[6] 8 626[6] 9 117[7] 9 267[6],[8] 9 730[6],[9] 10 111[6],[10]
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
10 224[11] 10 153[12] 9 935[13] 9 433[14] 8 484[15] 9 287[16] 9 534[17] 9 685[18]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Enseignants et anciens enseignants[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Enseignant à l'université d'Evry.

Anciens étudiants[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. [1], site web officiel PSEVS
  2. [2], Décret portant sur la création de l'université d'Évry-Val d'Essonne , 22 juillet 1991
  3. « Evry : un administrateur provisoire nommé à l'université », Le Parisien,‎ 25 février 2014
  4. « Le président de l'université d'Evry jette l'éponge », Le Parisien,‎ 5 février 2014
  5. [3], Statut de université d'Évry-Val d'Essonne , 2010
  6. a, b, c, d, e, f et g Comité national d'évaluation, [4], rapport d'évaluation, mars 2006, Paris
  7. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2001, Imprimerie nationale, p. 161, (ISBN 2-11-092136-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  8. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2002, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-092152-8), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  9. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2003, Imprimerie nationale, p. 155, (ISBN 2-11-093455-7), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  10. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2004, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-094345-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  11. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2005, Imprimerie nationale, p. 175, (ISBN 2-11-095390 X), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  12. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2006, Imprimerie nationale, p. 179, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  13. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2007, Imprimerie nationale, p. 181, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  14. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2008, Imprimerie nationale, p. 173, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  15. Daniel Vitry, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2009, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097805-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  16. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2010, Imprimerie moderne de l’Est, p. 173, (ISBN 978-2-11-097819-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 17 septembre 2010
  17. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2011, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097810-3), consulté sur www.education.gouv.fr le 2 septembre 2011
  18. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2012, Imprimerie moderne de l’Est, p. 177, (ISBN 978-2-11-099368-7), consulté sur www.education.gouv.fr le 30 août 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :