Université Senghor d'Alexandrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Senghor d'Alexandrie
Nom original Université internationale de langue française au service du développement africain
Informations
Fondation Octobre 1990
Type Université internationale
Régime linguistique Français
Localisation
Ville Alexandrie
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Direction
Recteur Albert Lourde
Divers
Site web www.usenghor-francophonie.org
Bâtiment de l'Université Senghor

L'université Senghor d'Alexandrie (officiellement dénommée « Université internationale de langue française au service du développement africain » ou UILFDA) a été créée à Alexandrie (Égypte) en 1990.

Son nom rend hommage à Léopold Sédar Senghor, poète, grand promoteur de la Francophonie et ancien Président de la République du Sénégal. Outre Sédar Senghor, les pères fondateurs de l'université sont Maurice Druon, Boutros Boutros-Ghali et René-Jean Dupuy.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de création d’une université francophone au service du développement africain a été présenté et adopté au Sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays francophones, en mai 1989 à Dakar. En octobre 1990, l’ouverture de l’université Senghor, établissement reconnu d’utilité publique internationale est réalisée.

Organisation[modifier | modifier le code]

C'est un établissement d'enseignement supérieur qui forme des étudiants dans des disciplines utiles au développement des pays du Sud. Elle reçoit des jeunes déjà diplômés dans leur pays afin de les préparer à l'exercice de responsabilités dans plusieurs domaines d'activités (nutrition et santé, administration et gestion, environnement, gestion du patrimoine).

D'après le programme de l'université, « l’université Senghor a pour vocation d’être une université francophone internationale à finalité professionnelle, au service du développement africain. Elle prépare aux métiers du développement dans la ligne du sommet de Ouagadougou. Elle pilote des projets en matière de développement à travers les travaux de ses étudiants, tissant notamment un réseau de compétences et d’expertises au moyen de la professionnalisation de ses étudiants, de formations continues et à distance ».

Elle délivre un Master en développement décliné en neuf spécialités réparties dans quatre départements :

  • I. Département Administration-Gestion :
    • « Management de projets »
    • « Gouvernance et management public »
  • II. Département Environnement :
    • « Gestion de l’environnement »
    • « Gestion des Aires Protégées »
  • III. Département Santé :
    • « Santé internationale »
    • « Politiques nutritionnelles »
  • IV. Département Patrimoine Culturel :
    • « Gestion du patrimoine culturel »
    • « Communication et Médias »
    • « Gestion des Industries Culturelles »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]