Université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje
Nom original Универзитет „Св. Кирил и Методиј“ - Скопје
Informations
Fondation 1946
Type Université publique
Régime linguistique Macédonien
Localisation
Coordonnées 42° 00′ 01″ N 21° 26′ 36″ E / 42.000353, 21.44338142° 00′ 01″ Nord 21° 26′ 36″ Est / 42.000353, 21.443381  
Ville Skopje,
Pays Drapeau de la Macédoine Macédoine
Région Région de Skopje
Campus Skopje
Direction
Chancelier Velimir Stojkoski
Chiffres clés
Personnel 126 000
Enseignants 2 390 enseignants-chercheurs et enseignants
Étudiants 50 000
Divers
Site web www.ukim.edu.mk/

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

(Voir situation sur carte : Macédoine)
Université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje

L’université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje (macédonien : Универзитет „Св. Кирил и Методиј“ - Скопје) est la plus grande université de la République de Macédoine. Elle porte le nom des saints Cyrille et Méthode, inventeurs du glagolithique et évangélisateurs des Slaves. Elle compte plus de 50 000 étudiants, dont 700 étudiants étrangers, pour 126 000 employés dont 2 390 professeurs[1].

La langue principale d'instruction est le macédonien, mais certains cours sont aussi conduits en anglais, en allemand, en français et dans des langues minoritaires du pays, comme l'albanais.

Départements et facultés[modifier | modifier le code]

Le campus

L'université est divisée en 25 facultés et en 10 instituts de recherche. Il y a des facultés de philosophie, de philologie, de sciences naturelles et de mathématiques, de sciences agricoles, de sylviculture, de médecine, deux de pédagogie, d'architecture, de génie civil, d'économie, de droit, de génie mécanique, d'électricité, de technologie et de métallurgie, d'odontologie, de musique, d'art dramatique, d'éducation physique, de pharmacie, de géologie, de Beaux-Arts, de médecine vétérinaire, de design et d'informatique[2].

Il y a des instituts de recherche en agriculture, en histoire naturelle, en étude du folklore, en élevage, en économie, en langue macédonienne, en sociologie, en politique, en droit, en sismologie, en théologie et en littérature macédonienne[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1944, lors de la troisième session de l'Assemblée anti-fasciste pour la Libération du Peuple macédonien (ASNOM), est planifié l'ouverture d'une université macédonienne. Au début de l'année 1945, le projet est concrétisé et la Faculté de Philosophie est inaugurée le 29 novembre 1946. 58 étudiants s'inscrivent pour la première année, et 907 pour la suivante. De nouvelles facultés sont rapidement créées et le premier institut de recherche est fondé en 1948. L'université est en 1960 la troisième plus grande de Yougoslavie.

Le campus originel est particulièrement touché par le tremblement de terre qui touche Skopje en 1963. Quelques-uns des meilleurs laboratoires yougoslaves sont totalement détruits. Un nouveau campus, plus grand, est rapidement construit, notamment grâce à l'aide de l'Unesco.

En 2000, le Parlement macédonien a adopté une loi sur l'éducation supérieure. Celle-ci introduit les standards européens dans l'université.

Élèves célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]