United Technologies Corporation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir UTC (homonymie).

United Technologies Corporation

Description de l'image  Logo United Tech.svg.
Création 1929
Personnages clés Louis R Chênevert, PDG
Forme juridique Société anonyme
Slogan You can see everything from here.
Siège social Drapeau des États-Unis Hartford, Connecticut (É.-U.)
Activité Conglomérat
Filiales Otis, Pratt & Whitney, Hamilton Sundstrand, Carrier, UTC Fire & Security (en), Sikorsky
Effectif 206,700
Site web http://www.utc.com
Capitalisation 49 805.44 MUSD, au 29 juillet 2009
Chiffre d’affaires 63 MILLARDS $ EN 2013
Résultat net 5.7 MILLIARDS $ EN 2013

United Technologies Corporation (abrégé en UTC) (NYSE : UTX) est un conglomérat américain basé à Hartford, Connecticut. Ce groupe emploie en 2008 plus de 206 700 personnes dans le monde. 67 % des postes sont situés hors des États-Unis.

Activités[modifier | modifier le code]

United Technologies Corporation est un groupe industriel organisé autour de cinq secteurs d'activités :

  1. génie climatique (21,5 % ; Carrier) : 1er producteur mondial de systèmes de chauffage, de ventilation, de réfrigération à usage industriel et domestique
  2. aéronautique (23,6 % du CA ; Pratt & Whitney) : conception et fabrication de moteurs d'avions civils et militaires, de turbines à gaz, de moteurs de fusées et de systèmes de propulsion
  3. ascenseurs, escalators et tapis roulants (22,1 % ; Otis) : n° 1 mondial de la fabrication, de l'installation et de la maintenance de systèmes d'élévation
  4. systèmes de navigation aérienne (22,4 % ; Hamilton Sundstrand et Sikorsky) : fabrication de systèmes électriques, électroniques et mécaniques pour avions (compresseurs, contrôle aérien, etc.), hélicoptères civils et militaires, etc.
  5. sécurité (10,4 % ; UTC Fire & Security) : intégration et installation de systèmes de sécurité (alarmes d'intrusion, systèmes de contrôle d'accès et de vidéosurveillance) et de systèmes de détection et de protection contre l'incendie

La répartition géographique du CA est la suivante : États-Unis (53,5 %), Europe (23,2 %), Asie-Pacifique (13,5 %) et autres (9,8 %).

Les principales filiales sont :

En septembre 2011, United Technologies rachète Goodrich, leader mondial des trains d'atterrissage, des freins d'avions, des nacelles de moteurs[réf. nécessaire], pour 18.4 milliards de dollars. Cette acquisition permet à UTC de se renforcer dans le secteur dynamique de l'aéronautique civile, alors que le secteur militaire voit ses budgets diminuer. UTC crée une nouvelle filiale, UTC Aerospace Systems, qui regroupera les moteurs d'avions Pratt & Whitney, l'avionique et les équipements aéronautiques Hamilton Sundstrand, les hélicoptères Sikorsky, avec les activités de Goodrich. Cette nouvelle filiale doit peser 25 milliards de dollars de chiffre d'affaires et être le plus important équipementier aéronautique du monde. Cette acquisition doit également permettre à UTC de s'imposer comme leader dans le domaine stratégique et en fort développement des systèmes électriques embarqués, qui doivent à terme remplacer les systèmes mécaniques, hydrauliques et pneumatiques à bord des avions, et sont un axe d'évolution majeur de tous les grands constructeurs aéronautiques[2].

Le PDG est actuellement Louis R Chênevert (en), le secrétaire est Charles D. Gill et le CFO est Gregory J. Hayes.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1853 : Elisha Graves Otis présente son système de sécurité d'ascenseur à New York
  • 1857 : Le premier ascenseur pour passagers est installé par Otis à New York
  • 1862 : Otis vend un ascenseur à Terre-Neuve, première vente internationale
  • 1900 : Otis présente l'escalator à l'Exposition universelle
  • 1902 : L'air climatisé moderne est inventé par Willis Carrier
  • 1903 : Otis invente l'ascenseur à traction électrique sans réducteur
  • 1915 : Carrier Engineering est fondé
  • 1919 : Standard Steel Propeller est fondé (un des deux ancêtres de Hamilton Standard (en), avec Hamilton Aero Manufacturing)
  • 1920 : Hamilton Aero Manufacturing est fondé
  • 1922 : Carrier installe sa première unité de climatisation dans un théâtre de Los Angeles
  • 1923 : Sikorsky Aero Engineering est fondé par Igor Sikorsky
  • 1924 : Otis introduit le premier système de contrôle automatique d'ascenseur, avec boutons d'appel
  • 1925 : Pratt & Whitney Aircraft est fondé ; ses premiers produits sont les moteurs d'avion Wasp et Hornet
  • 1928 : Carrier installe l'air climatisé dans les chambres du Congrès américain et du Sénat américain
  • 1929 : Boeing, Chance Vought, Pratt & Whitney, Hamilton (en), Sikorsky, et d'autres s'unissent pour former United Aircraft and Transport Corporation
  • 1929 : Un centre de recherche est créé
  • 1931 : Otis invente les ascenseurs à deux étages
  • 1934 : United Aircraft and Transport est démantelé en United Aircraft Manufacturing Corporation, Boeing Airplane Company (en), et United Airlines
  • 1938 : Hamilton Standard introduit le propulseur Hydromatic
  • 1939 : Sikorsky teste le premier hélicoptère commercial, le VS-300
  • 1944 : Carrier ouvre un centre de recherche sur la congélation d'aliments
  • 1942 : Pendant la Seconde Guerre mondiale, Sikorsky fournit 150 hélicoptères, Pratt & Whitney fournit 300 000 moteurs, et Hamilton Standard fournit 500 000 propulseurs
  • 1948 : Pratt & Whitney produit son premier moteur à réaction
  • 1949 : Hamilton Standard commence le développement de contrôle de carburant pour avion
  • 1950 : Otis installe les premiers ascenseurs automatiques sans opérateurs
  • 1950 : Carrier commence à vendre des climatiseurs grand public
  • 1952 : Pratt & Whitney commence la construction de moteurs à piston au Canada
  • 1952 : Carrier introduit les climatiseurs produits en série
  • 1957 : Sikorsky teste le premier hélicoptère à turbine
  • 1958 : Le Boeing 707 doté des moteurs Pratt & Whitney JT3 est utilisé pour un service commercial régulier
  • 1958 : United Aircraft commence son activité dans le domaine des lanceurs à carburant solide et les systèmes de propulsion avancés
  • 1963 : Le moteur Pratt & Whitney JT8D entre en service sur le Boeing 727
  • 1964 : Le turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6 entre en service
  • 1966 : Hamilton Standard introduit le premier système de régulation électronique de pressurisation de cabine
  • 1969 : Mission habitée Apollo 11 sur la lune, avec scaphandres Hamilton Standard et propulseurs Pratt & Whitney ; Un hélicoptère Sikorsky ramène les astronautes au retour
  • 1970 : Le Boeing 747 doté de moteurs Pratt & Whitney JT9D entre en service
  • 1971 : Le centre de recherche construit la première soufflerie haute vitesse
  • 1975 : United Aircraft change de nom et devient United Technologies Corporation (UTC)
  • 1976 : UTC achète Otis (Otis Elevator et Saxby Otis)
  • 1978 : Sikorsky commence la production de l'hélicoptère Black Hawk
  • 1979 : UTC achète Carrier
  • 1979 : Otis introduit le premier système de contrôle d'ascenseur à microprocesseur
  • 1981 : La navette Columbia est lancé avec des équipements UTC Fuel Cells et Hamilton Standard
  • 1989 : Otis introduit l'ascenseur à moteur linéaire
  • 1993 : Les scaphandres Hamilton Standard sont utilisés lors des réparations du télescope Hubble
  • 1995 : Le Boeing 777 avec moteurs Pratt & Whitney entre en service
  • 1999 : UTC achète Sundstrand Corp qui fusionne avec Hamilton Standard pour former Hamilton Sundstrand
  • 2001 : UTC crée UTC Power
  • 2005 : UTC rachète le fabricant de moteurs-fusées Rocketdyne auprès de Boeing pour US$ 700 millions
  • 2011 : UTC fusionne Carrier et UTC Fire & Security pour créer UTC Climate, Controls & Security Systems.
  • 2011 : UTC acquiert le fabricant aéronautique Goodrich pour la somme de 16,5 milliards US$[3]
  • 2012 : UTC revend sa filiale de propulsion militaire et spatiale Rocketdyne à son compatriote GenCorp pour US$ 550 millions[4]
  • 2012 : UTC revend ses filiales Milton Roy, Sullair et Sundyne pour US$ 3.46 milliards aux fonds d'investissement BC Partners et The Carlyle Group[1]

En mars 2009, subissant les impacts de la crise économique de 2008-2009, la société annonce la suppression de 11 600 emplois dans le cadre d'un programme de restructuration coûtant 750 millions USD[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « United Technologies vend des activités industrielles pour 3,46 mds USD », sur fusacq.com,‎ 26 juillet 2012
  2. « En s'offrant Goodrich, UTC devient le leader incontesté des équipements aéronautiques », sur lesechos.fr,‎ 22 septembre 2011
  3. Reuters, « Goodrich vendue 16,5 milliards », Le Devoir,‎ 23 septembre 2011 (lire en ligne)
  4. « GenCorp to Pay $550M for United Tech's Rocketdyne », sur aviationweek.com,‎ 23 juillet 2012
  5. AP, « L'américaine United Technologies compte éliminer 11 600 emplois », Le Devoir,‎ 11 mars 2009 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]