United States National Forest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forêt nationale du Mont Hood.

Les U.S. National Forests (littéralement, « Forêts nationales des États-Unis ») sont des forêts et des zones boisées protégées des États-Unis. Les forêts sont contrôlées par le gouvernement fédéral du pays et gérées par le United States Forest Service sous la direction du Département de l'Agriculture des États-Unis. La gestion est basée sur le contrôle des ressources forestières avec la gestion de la coupe des arbres, de la plantation, de la vie sauvage et aussi le contrôle des loisirs et du tourisme dans les forêts. L’utilisation commerciale des forêts nationales est permise et parfois même encouragée contrairement aux parc nationaux américains. Les forêts sont classées en catégorie VI selon la classification des zones naturelles protégées UICN.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le système des forêts nationales en lui-même a été mis en application en 1891 par la loi nommée Land Revision Act of 1891. Il fut le fruit d’une concertation entre des entrepreneurs de la région de Los Angeles et des propriétaires terriens qui étaient concernés par les dégâts causés par les mineurs dans la région des montagnes San Gabriel Mountains. Abbot Kinney et le forestier Theodore Lukens jouèrent un rôle important dans les discussions.

Au XXIe siècle, il existe de nombreux conflits entre les compagnies forestières et les défenseurs de l’environnement par rapport à l’utilisation des forêts nationales. Les conflits se concentrent sur la protection des espèces menacées, sur la coupe des forêts très anciennes, sur la surexploitation et la sous reforestation, et finalement sur la construction de routes dans les forêts.

Description[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, il existe 155 forêts nationales[1] pour une surface totale de 769 000 km2[N 1]. Les terres représentent 8,5 % de la surface totale des États-Unis. Seulement 13 % de ces forêts se situent à l’est du pays et l’État de l’Alaska accueille à lui seul 12 % de la superficie des forêts.

Il existe deux types de forêts nationales. A l’est du pays, il s’agit de forêts replantées et de forêts achetées par les autorités gouvernementales à des privés. Les forêts à l’ouest du pays ont toujours appartenu au gouvernement du pays et elles ne furent jamais vendues à des particuliers. Les visiteurs peuvent camper dans les forêts à condition que le camp se situe au minimum à 75 mètres des routes et des sentiers.

Le service américain des forêts gère également des zones humides non pourvues de forêts (National Grassland).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En comparaison, la superficie de la France métropolitaine est de 550 000 km2

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Goussot, Espaces et territoires aux États-Unis, Paris, Belin, 2004, ISBN 2701132045, p.105

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]