United States Joint Forces Command

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
United States Joint Forces Command
Emblème de la JFCOM
Emblème de la JFCOM

Période 1999 – 31 août 2011
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance Département de la Défense des États-Unis
Rôle commandement unifié
Effectif 5 800 personnes
Garnison Base navale de Norfolk, Virginie
Ancienne dénomination US Atlantic Command
Surnom JFCOM
Commandant Général James Mattis, USMC

Le United States Joint Forces Command - JFCOM était un des onze Unified Combatant Command du Département de la Défense des États-Unis des États-Unis (DoD).

À la différence de cinq commandements ayant des responsabilités opérationnelles sur le terrain, le JFCOM était un commandement fonctionnel qui offrait des services spécifiques à l’armée.

Missions[modifier | modifier le code]

Le JFCOM a été créé en 1999 quand l’ancien US Atlantic Command fut renommé et qu’on lui confia une nouvelle mission : être le moteur de la transformation des forces armées des États-Unis grâce à des expérimentations et à la formation.

Surnommé le “laboratoire d’idées” du Pentagone, le JFCOM développe des concepts, les teste par des expérimentations, forme les responsables et les forces interarmes et recommande des orientations pour que l’US Army, l’US Navy, l’US Air Force et le US Marine Corps puissent travailler et combattre ensemble.

Son budget en 2010 est de 240 millions de dollars américain.

Dissolution[modifier | modifier le code]

Le secrétaire à la Défense Robert Gates a annoncé le 9 août 2010 qu'il comptait dissoudre ce commandement pour raisons budgétaires[1]. Le JFCOM a tenu une cérémonie de roulage de drapeau pour marquer sa dissolution le 4 août 2011[2], celle-ci ayant effectivement lieu le 31 août 2011.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le JFCOM avait son quartier général sur la base navale de Norfolk en Virginie. Il employait en 2010 plus de 5 800 personnes (militaires de toutes les branches de l’armée US, des fonctionnaires, des sous-traitants et des consultants).

Organisation[modifier | modifier le code]

Les unités subordonnés du JFCOM sont les suivantes[3]:

Liste des commandants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]