Union Royale Namur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Union royale Namur)
Aller à : navigation, rechercher

Union Royale Namur

Logo du Union Royale Namur
Généralités
Nom complet Union Royale Namur
Surnoms les Merles
Noms précédents Namur Sports
Royal Namur Sports
RFC Namur
Fondation 1905
Statut professionnel amateur
Couleurs Noir et jaune
Stade Stade communal de Namur
(3 500 places)
Siège Place Rijckmans, 26
5000 Namur
Championnat actuel Promotion
Président Drapeau : Belgique Bertrand Lebrun
Entraîneur Drapeau : Belgique Pascal Bairamjan
Joueur le plus capé Drapeau : Belgique Jean Catinus (490)
Meilleur buteur Drapeau : Belgique Arthur Tonneau (140)
Site web www.urnamur.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Division 3 (3)
Champion de Promotion (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D4 2014-2015
0

Dernière mise à jour : 21 juillet 2014.

L'Union Royale Namur est un club de football belge, localisé à Namur. Porteur du matricule 156, le club porte les couleurs noir et jaune. Il dispute la saison 2014-2015 en Promotion, groupe D. C'est sa 80e saison dans les divisions nationales.

Le club a connu un grand nombre de fusions, officielles ou non, avec d'autres clubs de l'entité namuroise au cours de ses cent ans d'Histoire.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

Les origines de l'Union Royale Namur sont parmi les plus méconnues de l'histoire footballistique belge. En fait, selon une hypothèse, il semble que le club trouve son origine dans Namur FC, fondé en 1905 et/ou le Red Star Namur, créé en 1913, voire le Namur FC première version, fondé en 1899, mais dont l'existence est furtive. Toujours est-il que l'UR Namur a officiellement fêté son centenaire en 2005.

  • 1913 : existence de plusieurs clubs avérée avant cette date: UNION SPORTIVE NAMUROISE (1908-1913) ou NAMUR FOOTBALL CLUB (1899-1904) ou encore SPORTING CLUB NAMUROIS (1904), ATHENEUM EXTERNAT FOOTBALL CLUB (1907), CERCLE SPORTIF NAMUROIS, NAMUR FOOTBALL CLUB (1905-1919).
  • 1913 : fondation de RED STAR NAMUR.
  • 1915 : fondation de UNION SPORTIVE JAMBOISE (voir Clubs belges disparus avant 1926).
  • 1919 : fusion de CERCLE SPORTIF NAMUROIS avec NAMUR FC pour former EXCELSIOR SPORT'S NAMUR.
  • 1921 : 16/05/1921, fusion de RED STAR NAMUR avec UNION SPORTIVE JAMBOISE pour former NAMUR SPORTS.
  • 1922 : fondation de WALLONIA ASSOCIATION NAMUR et affiliation à l'URBSFA le 20/03/1922.
  • 1926 : Décembre 1926, publication de la première liste des numéros matricule: NAMUR SPORTS reçoit le matricule 156 tandis que WALLONIA ASSOCIATION NAMUR reçoit le matricule 173.
  • 1931 : Le 23/08/1931, inauguration du stade dit des "Champs-Élysées" au faubourg Saint-Nicolas.
  • 1933 : Reconnu "Société Royale", NAMUR SPORTS devient SOCIETE ROYALE NAMUR SPORTS, le 30/01/1933.
  • 1941 : 01/07/1941, SOCIETE ROYALE NAMUR SPORTS (156) fusionne non-officiellement avec le WALLONIA ASSOCIATION NAMUR (173) pour former UNION ROYALE NAMUR (156). (Il y eut en fait démission de ROYAL WALLONIA ASSOCIATION NAMUR (173), le 29/07/1941, mais pas de fusion officielle: les règlements fédéraux de 1941 auraient imposé au club résultant de la fusion un nouveau numero matricule proche de 2950).
  • 1941 : Le 19/05/1941, refondation d'un nouveau club sous la dénomination WALLONIA ASSOCIATION NAMUR. Ce cercle s'affilia à l'URBSFA qui lui attribue le matricule 3625. Grands rivaux des "Merles" de l'Union Royale, les "Canaris" évoluent quelques saisons en division 3 nationale, durant les années 1980.
  • 1943 : SPORTING CLUB DE JAMBES (1579) (très probablement fondé en 1930) change son appellation en ENTENTE SPORTIVE JAMBOISE (1579).
  • 1955 : Reconnue "Société Royale", ENTENTE SPORTIVE JAMBOISE prend le nom de ROYALE ENTENTE SPORTIVE JAMBOISE (1579) le 19/04/1955
  • 1967 : 11/06/1967, fondation et affiliation à l'URSBSFA de FOOTBALL CLUB SAINT-SERVAIS qui reçoit le matricule 7059.
  • 1977 : le stade "des Champs-Elysées" est rebaptisé Stade Michel Soulier, en hommage à un joueur namurois décédé le 27/08/1977, durant un match de Coupe de Belgique au RSC Anderlecht.
  • 1989 : 01/07/1989, UNION ROYALE NAMUR (156) fusionna avec ROYALE ENTENTE SPORTIVE JAMBOISE (1579) pour former ROYAL FOOTBALL CLUB NAMUR (156).
  • 1991 : 01/07/1991, fusion de WALLONIA ASSOCIATION NAMUR (3625) avec ETOILE JAUNE ERPENT (7922) pour former WALLONIA ERPENT-JAMBES (3625).
  • 1994 : 01/07/1994, PANTY CLUB NAMUR (4516) (fondé en ?) fusionne avec FOOTBALL CLUB SAINT-SERVAIS (7059) pour former UNION SPORTIVE NAMUR (4516).
  • 1995 : 01/06/1995, WALLONIA ERPENT-JAMBES (3625) change sa dénomination officiel et redevient WALLONIA ASSOCIATION NAMUR (3625).
  • 1996 : 01/07/1996, ROYAL FOOTBALL CLUB NAMUR (156) change sa dénomination officielle et redevient UNION ROYALE NAMUR (156).
  • 1998 : 01/07/1998, fusion entre UNION SPORTIVE NAMUR (4516) et WALLONIA ASSOCIATION NAMUR (3625) pour former RACING WALLONIA SAINT-SERVAIS (4516). Le matricule 3625 disparaît.
  • 2001 : le mythique Stade Michel Soulier, maison de Namur Sports puis de l'U.R. Namur, est démoli pour laisser place à un parking du centre hospitalier régional (CHR). Les Merles évoluent désormais au stade communal des Bas-Prés, dans l'antre des Canaris de Wallonia (après deux saisons au stade ADEPS de Jambes).
  • 2002 : 01/07/2002, UNION ROYALE NAMUR (156) absorbe (pas de fusion au sens premier du terme) RACING WALLONIA SAINT-SERVAIS (4516) pour former UNION ROYALE NAMUR (156). C'est donc la deuxième fois que les "Merles" unionistes avalent les "Canaris" wawas. Une page du foot namurois se tourne.
  • 2003 : L'UR Namur monte en division 3
  • 2007 : UNION ROYALE NAMUR (156) accède à la Division 2 nationale, après de longues procédures devant les tribunaux. (Voir ⇒ Affaire Geel-Namur)
  • 2008 : le club est au plus mal et enchaine défaite sur défaite le président Baudart décide alors de se séparer de l'entraîneur Hidalgo et embauche le célèbre entraineur Georges Heylens qui a la lourde tâche de maintenir les Merles en D2 mais Namur descend quand même en D3, ne récoltant que 13 points.
  • 2010 : En septembre 2010, Lucien Roméo, président d'Action 21 reprend le club et règle une partie de l'énorme passif laissé par les gestionnaires passés. Avec l'aide d'un manager gantois, Philippe Cossemans, il intègre de nouveaux joueurs au noyau afin de limiter la casse en D3 nationale.
  • 2011 : Sauvée sportivement, l'UR NAMUR (156) est pénalisée de 15 points pour avoir aligné un joueur non-éligible (Nadir Sbaa, transféré lors du "mercato hivernal" depuis un club évoluant danbs la même série, le R. FC de Liège. À la suite de cette lourde perte de points, l'UR NAMUR (156) se retrouve dernière et reléguée en Promotion !

Stades[modifier | modifier le code]

Stade Michel Soulier (1931-2001)[modifier | modifier le code]

Vue de la tribune assise en 2001 lors du tout dernier match disputé par l'URN à "Soulier" (contre l'AS Eupen)

Le stade Michel Soulier, situé au faubourg est de Namur, dit "Saint-Nicolas", était le stade historique de Namur Sports puis de l'Union Royale Namur après la fausse fusion entre les clubs rivaux Namur Sports et Wallonia Namur en 1941.

  • Construit : 1931
  • Capacité : 5 000 places, dont environ 400 assises, en configuration "sécurité".
  • Détruit : 2001
  • Record d'affluence : 10 500 personnes, en décembre 1972, à l'occasion de la visite du Standard de Liège dans le cadre de la coupe de Belgique.

Stade communal "des Bas-Prés" (depuis 2002)[modifier | modifier le code]

Vue de la nouvelle tribune assise en 2007 à partir du secteur visiteurs

Le stade communal de Namur (aussi appelé stade des Bas-Prés) est l'ancien stade du club de football Wallonia Association Namur. Situé dans le quartier de Salzinnes, il est enclavé entre le palais des expositions de Namur, la Sambre et les ateliers du chemin de fer (SNCB). Rénové de manière peu heureuse en 2001 pour accueillir l'UR Namur, délogée de son stade Michel Soulier, il devrait à terme disparaître à son tour pour laisser place à une extension de Namur Expo.

  • Adresse : Place André Rijckmans, 5000 Namur.
  • Capacité : environ 3 500 places dont 700 places assises couvertes.
  • Record d'assistance depuis 2001 : 3 500 spectateurs lors du match UR Namur - KFCV Geel, à l'occasion du tour final de D3 en juin 2007.

Les membres du Collège communal planchent sur la construction d'une nouvelle arène qui serait plus en adéquation avec les besoins du club. Un site retient particulièrement l'attention. Il s'agit du Stade ADEPS de Jambes.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour le 7 mai 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 0 0
II 2e nationale 14 0 1
III 3e nationale 52 3 2 1
IV 4e nationale 13 3 1
 
  TOTAUX 79 6 3 2
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1927-28 R. Namur Sports Promotion (D3) série B 12e/14 Relégué!
séries régionales
2 1931-32 R. Namur Sports Promotion (D3) série C 6e/14
3 1932-33 R. Namur Sports Promotion (D3) série C 3e/14
4 1933-34 R. Namur Sports Promotion (D3) série C 6e/14
5 1934-35 R. Namur Sports Promotion (D3) série C 2e/14
6 1935-36 R. Namur Sports Promotion (D3) série A 2e/14
7 1936-37 R. Namur Sports Promotion (D3) série A 9e/14
8 1937-38 R. Namur Sports Promotion (D3) série C 8e/14
9 1938-39 R. Namur Sports Promotion (D3) série B 11e/14
  1939-41 Compétitions interrompues
10 1941-42 UR Namur Promotion (D3) série C 11e/13
11 1942-43 UR Namur Promotion (D3) série B 5e/13
12 1943-44 UR Namur Promotion (D3) série C 1er/14 Champion et promu!
  1944-45 Compétitions interrompues
13 1945-46 UR Namur Division 1 (D2) série A 9e/17
14 1946-47 UR Namur Division 1 (D2) série B 6e/17
15 1947-48 UR Namur Division 1 (D2) série A 7e/16
16 1948-49 UR Namur Division 1 (D2) série A 14e/16
17 1949-50 UR Namur Division 1 (D2) série A 16e/16 Relégué!
18 1950-51 UR Namur Promotion (D3) série A 6e/16
19 1951-52 UR Namur Promotion (D3) série A 1er/16 Champion![saisons 1]
20 1952-53 UR Namur Division 3 série B 14e/16
21 1953-54 UR Namur Division 3 série A 4e/16
22 1954-55 UR Namur Division 3 série A 5e/16
23 1955-56 UR Namur Division 3 série B 4e/16
24 1956-57 UR Namur Division 3 série A 3e/16
25 1957-58 UR Namur Division 3 série B 3e/16
26 1958-59 UR Namur Division 3 série A 8e/16
27 1959-60 UR Namur Division 3 série B 1er/16 Champion et promu!
28 1960-61 UR Namur Division 2 5e/16
29 1961-62 UR Namur Division 2 12e/16
30 1962-63 UR Namur Division 2 14e/16
31 1963-64 UR Namur Division 2 14e/16
32 1964-65 UR Namur Division 2 10e/16
33 1965-66 UR Namur Division 2 4e/16
34 1966-67 UR Namur Division 2 15e/16 Relégué!
35 1967-68 UR Namur Division 3 série B 7e/16
36 1968-69 UR Namur Division 3 série B 3e/16
37 1969-70 UR Namur Division 3 série A 3e/16
38 1970-71 UR Namur Division 3 série A 7e/16
39 1971-72 UR Namur Division 3 série B 7e/16
40 1972-73 UR Namur Division 3 série A 9e/16
41 1973-74 UR Namur Division 3 série A 3e/16
42 1974-75 UR Namur Division 3 série B 3e/16
43 1975-76 UR Namur Division 3 série B 5e/16
44 1976-77 UR Namur Division 3 série B 2e/16
45 1977-78 UR Namur Division 3 série B 7e/16
46 1978-79 UR Namur Division 3 série A 9e/16
47 1979-80 UR Namur Division 3 série B 15e/16 Relégué!
48 1980-81 UR Namur Promotion série C 9e/16
49 1981-82 UR Namur Promotion série B 8e/16
50 1982-83 UR Namur Promotion série C 13e/16
51 1983-84 UR Namur Promotion série D 15e/16 Relégué!
séries provinciales
52 1986-87 UR Namur Promotion série D 4e/16
53 1987-88 UR Namur Promotion série D 8e/16
54 1988-89 UR Namur Promotion série D 1er/16 Champion et promu!
55 1989-90 RFC Namur Division 3 série A 7e/16
56 1990-91 RFC Namur Division 3 série A 14e/16
57 1991-92 RFC Namur Division 3 série A 10e/16
58 1992-93 RFC Namur Division 3 série A 4e/16
59 1993-94 RFC Namur Division 3 série A 9e/16
60 1994-95 RFC Namur Division 3 série B 13e/16
61 1995-96 RFC Namur Division 3 série A 15e/16 Relégué!
62 1996-97 UR Namur Promotion série D 1er/16 Champion et promu!
63 1997-98 UR Namur Division 3 série A 10e/16
64 1998-99 UR Namur Division 3 série B 4e/16 Tour final![saisons 2]
65 1999-00 UR Namur Division 3 série B 11e/16
66 2000-01 UR Namur Division 3 série B 15e/16 Relégué!
67 2001-02 UR Namur Promotion série D 5e/16
68 2002-03 UR Namur Promotion série D 1er/16 Champion et promu!
69 2003-04 UR Namur Division 3 série B 8e/16
70 2004-05 UR Namur Division 3 série B 14e/16 Barrages![saisons 3]
71 2005-06 UR Namur Division 3 série B 6e/16
72 2006-07 UR Namur Division 3 série B 2e/16 Promu via tour final![saisons 4]
73 2007-08 UR Namur Division 2 17e/19 Barrages![saisons 5]
74 2008-09 UR Namur Division 2 19e/19 Relégué!
75 2009-10 UR Namur Division 3 série B 12e/18
76 2010-11 UR Namur Division 3 série B 18e/18 Relégué![saisons 6]
77 2011-12 UR Namur Promotion série D 11e/16
78 2012-13 UR Namur Promotion série D 2e/16 Tour final![saisons 7]
79 2013-14 UR Namur Promotion série D 8e/16

Effectif 2014-2015[modifier | modifier le code]

Gardiens

  • 23 Drapeau : France Sébastien Da Silva
  • 1 Drapeau : France Jordan Tonnet

Défenseurs

  • 2 Drapeau : Belgique Amin Hadim
  • 17 Drapeau : Belgique Young Klee
  • 22 Drapeau : Belgique Xavier Toussaint
  • 6 Drapeau : Belgique Julien Habdas

Milieux

  • 10 Drapeau : Belgique Ronny Bukasa
  • -- Drapeau : Belgique Dren Mahmutaj

Attaquants

  • 23 Drapeau : France Jean-Charles Blaudet


Staff technique

  • Drapeau : Belgique Pascal Bairamjam (entraîneur)
  • Drapeau : Belgique Vincent Pingaut (entraîneur adjoint)
  • Drapeau : Belgique Laurent Deraedt (entraîneur des gardiens)
  • Drapeau : Belgique Damien Pierrard (préparateur physique)

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

   

Michel Soulier[modifier | modifier le code]

Michel Soulier est un joueur de football belge, né le 23 février 1950 à Buissonville et mort tragiquement le 27 août 1977 sur la pelouse du RSC Anderlecht lors d'un match de coupe de Belgique entre le club local et l'Union Royale Namur. En hommage à ce clubman exemplaire, le stade de l'UR Namur fut rebaptisé Stade Michel Soulier, jusqu'à sa démolition en 2001. En outre, son numéro 3 fut retiré de la liste d'attribution des maillots.

Carrière

Saison Club Pays Ligue Matchs Buts
1967 - 1968 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 1 0
1968 - 1969 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 0 0
1969 - 1970 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 3 0
1970 - 1971 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 29 0
1971 - 1972 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 21 1
1972 - 1973 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 25 1
1973 - 1974 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 28 1
1974 - 1975 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 29 0
1974 - 1975 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 29 0
1975 - 1976 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 28 1
1976 - 1977 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 29 0

Patrick Mauléon[modifier | modifier le code]

Patrick Mauléon est un joueur de football belge, né le 12 février 1964 à Namur et mort le 24 octobre 2004 à Namur. En hommage à ce sportif exemplaire, le complexe sportif des jeunes de l'UR Namur, situé à Jambes (Mascaux), fut rebaptisé Complexe Patrick Mauléon.

Carrière

Saison Club Pays Ligue Matchs Buts
1984 - 1985 Royale Jeunesse Arlonaise Drapeau de la Belgique Belgique D4 * *
1985 - 1986 FC Lorrain Arlon Drapeau de la Belgique Belgique D4 * *
1986 - 1987 FC Lorrain Arlon Drapeau de la Belgique Belgique D4 * *
1987 - 1988 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D4 19 1
1988 - 1989 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D4 29 1
1989 - 1990 RFC Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 * *
1990 - 1991 Saint-Trond VV Drapeau de la Belgique Belgique D1 27 0
1991 - 1992 Saint-Trond VV Drapeau de la Belgique Belgique D2 20 3
1992 - 1993 RFC Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 26 1
1993 - 1994 RFC Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 28 4
1994 - 1995 RFC Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 28 4
1995 - 1996 RFC Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 21 1
1996 - 1997 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D4 * *
1997 - 1998 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 26 0
1998 - 1999 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 23 0
1999 - 2000 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 23 4
2000 - 2001 Union Royale Namur Drapeau de la Belgique Belgique D3 12 0

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Google map

Carte namur belgique.gif

Logos[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Malgré son titre de champion, le club n'est pas promu à cause de la réorganisation des séries nationales décidée par la Fédération.
  2. Le club est éliminé par le KAS Eupen.
  3. Le club élimine le KSV Sottegem mais est ensuite battu en finale par le Rupel Boom. Il s'incline ensuite lors du match pour la troisième place face au RACS Couillet. Mais à la suite de la rétrogradation administrative du Patro Eisden Maasmechelen et la fusion entre le Verbroedering Denderhoutem et le KFC Denderleeuw EH, deux places se libèrent en Division 3, permettant à l'UR Namur de s'y maintenir.
  4. Le club élimine Diegem Sport et Cappellen mais s'incline en finale contre le KFC Verbroedering Geel. L'UR Namur conteste l'attribution de la licence pour la Division 2 à Geel et après plusieurs procédures en justice, les deux clubs sont promus au niveau supérieur.
  5. Le club doit disputer le tour final de Division 3 pour assurer son maintien. Il élimine le KV Turnhout et le RCS Visé et reste en Division 2.
  6. Le club est sanctionné de quinze points de pénalité pour avoir aligné un joueur non-affilié lors du second tour de la compétition.
  7. Le club termine à 12 points du champion, Sprimont et dispute le tour final pour la montée. Il franchit le premier tour grâce au forfait du Blue Star Poperinge mais est ensuite éliminé par Hasselt.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]