Union nationale des travailleurs du Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

l'Union Nationale des Travailleurs du Congo

Cadre
Forme juridique Syndicat
Zone d’influence Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Fondation
Fondation 1967
(sous le nom de Union Nationale des Travailleurs du Zaïre - UNTZa)
Identité
Siège 55, avenue Mutombo Katshi
Kinshasa/Gombe
RDC
Président Kabulo Mbodyawasha
Affiliation internationale Confédération syndicale internationale (CSI)
Site web http://www.untc-congo.org


La Union Nationale des Travailleurs du Congo (UNTC), à l'origine appelée Union Nationale des Travailleurs du Zaïre (UNTZa), est l'une des plus puissantes des confédérations de syndicats congolais.


Créée dans la logique monolithique du mobutisme et du Manifeste de Nsele, l’Union Nationale des Travailleurs du Zaïre (UNTZa) est née le 23 juin 1967 de la fusion forcée de tous les syndicats existant alors au Congo-Kinshasa (CSLC, UTC et FGTK).

Seul syndicat officiel, entièrement soumis au Mouvement populaire de la Révolution (MPR), le Parti-État zaïrois, l'UNTZa est devenue, entre 1967 et 1990, conformément aux vœux du Manifeste de Nsele, un organe de support à la politique gouvernementale et un lien de communication entre les classes populaires et l'État.

En 1991, avec l'avènement du pluralisme syndical, l'UNTZa se voit obligée de composer avec la concurrence (CDT, CSC) et les scissions (OTUC). L'UNTZa, rebaptisée Union Nationale des Travailleurs du Congo (UNTC) à la chute de Mobutu en 1997, reste toutefois le premier syndicat interprofessionnel du pays durant plus d'une décennie avant de se faire progressivement rattraper.


L'UNTC est affiliée à la Confédération syndicale internationale (CSI).


Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • (en) International Centre for Trade Union Rights, Trade Unions of the World, Londres, John Harper Publishing, 2005 (6e édition) (ISBN 0-9543811-5-7)