Union italienne du travail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Uil.

Union italienne du travail

Logo de l’association
Cadre
Zone d’influence Drapeau de l'Italie Italie
Fondation
Fondation 1950
Identité
Siège Via Lucullo, 6 - Rome
Secrétaire général Luigi Angeletti
Affiliation européenne Confédération européenne des syndicats
Affiliation internationale Confédération syndicale internationale
Membres 2 196 442 (en 2011)[1]
Site web www.uil.it
Le drapeau de la UIL

L'Unione Italiana del Lavoro (UIL - Union italienne du travail) est un syndicat italien fondé en 1950. L'UIL est affiliée à la Confédération européenne des syndicats et à la Confédération syndicale internationale.

À ne pas confondre avec le syndicat homonyme qui exista de 1918 à 1925.

Historique[modifier | modifier le code]

Au sortir de la période fasciste pendant laquelle seuls les syndicats uniques corporatifs existaient, est née en juin 1944 la Confédération générale italienne du travail (Cgil unitaire) prenant la suite de l'ancienne Confederazione Generale del Lavoro (CGdL) d'avant le fascisme. Les tensions politiques sur fond de guerre froide entre les partis politiques fondateurs de la nouvelle démocratie italienne, communistes, chrétiens-démocrates et socialistes, ont amené des divergences de vues sur la conduite de l’action syndicale et ont conduit à deux scissions. La première à partir de juillet 1948 avec la création par l’aile chrétienne-démocrate de la CISL, puis la seconde qui créera l'UIL en 1950 avec une aile emmenée par les socialistes et démocrates se réclamant de l'héritage réformateur du dirigeant syndical Bruno Buozzi (assassiné par les nazis en 1944[2]). Malgré les difficultés, la jeune union syndicale comptera environ 400 000 adhérents à la fin de l'année 1950. En 2011, l'UIL revendiquait 2 196 442[1] adhérents.

Orientation[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Les conventions nationales (congrès) de l'UIL ont lieu tous les 4 ans. La convention de Rome, en juin 2006, a réélu Luigi Angeletti comme secrétaire général.

Secrétaires généraux[modifier | modifier le code]

1953-1969 Italo Viglianesi
1969-1971 Lino Ravecca, Ruggero Ravenna et Raffaele Vanni
1971-1976 Raffaele Vanni
1976-1992 Giorgio Benvenuto
1992-2000 Pietro Larizza
2000- Luigi Angeletti

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it)Section membre de uil.it
  2. Bruno Buozzi devait faire partie du groupe de création de la CGIL, il ne pourra se rendre à la réunion dite du pacte de Rome le 9 juin 1944. Arrêté la nuit du 3 au 4 juin, il est fusillé par les nazis à La Storta à quelques kilomètres de Rome.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]