Union internationale de la presse francophone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir UPF.
Union internationale
de la presse francophone
Image illustrative de l'article Union internationale de la presse francophone

Création 1950 : AIJLF
1971 : UIJPLF
2001 : UPF
Type Association à but non lucratif
Siège Drapeau de la France Paris
Langue Français
Membres 3 000 journalistes
Président international Drapeau : Sénégal Madiambal Diagne
Personnes clés Drapeau du Québec Dostaler O'Leary, fondateur
Site web http://www.presse-francophone.org

L'Union internationale de la presse francophone, abrégé en UPF (à partir de 2001) ou en UIJPLF, fondée en 1950, est la plus ancienne association francophone de journalistes.

Description[modifier | modifier le code]

Elle est une organisation internationale non-gouvernementale (OING) reconnue par de grandes organisations internationales, telles l'ONU, l'UNESCO et l'Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Depuis le 22 novembre 2014, elle est présidée par Madiambal Diagne (Sénégal).

L'UPF regroupe plus de 3000 journalistes, responsables et éditeurs de la presse écrite et audiovisuelle. Ils sont répartis dans 110 pays ou régions du monde.

Elle remet le Prix de la libre expression.

Historique[modifier | modifier le code]

Le journaliste canadien Dostaler O'Leary est l'initiateur de sa création à Limoges en 1950. Elle était plutôt une amicale qui était un lieu de rencontre des journalistes de langue française à travers le monde. Au fil des années, elle s'est peu à peu transformée en union professionnelle.

Dans un certain nombre d'États, la section nationale est la seule union professionnelle à rassembler les journalistes. Cela fait de l'UPF l'une des organisations les plus représentatives de la profession.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]