Union des forces démocratiques pour le rassemblement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Damane Zakaria l'un des chefs de l'UFDR

L'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), est un parti politique de République centrafricaine.

Article détaillé : Guerre civile de Centrafrique.

L'UFDR a longtemps été un mouvement rebelle basé à Birao. Elle a signé un accord de paix[1] avec le gouvernement centrafricain le 13 avril 2007[2] et a intégré depuis les rangs de la vie politique nationale. Cela ne l'a pas empêchée de rester très critique vis-à-vis du président François Bozizé[3],[4].

En 2012, elle contribue avec d'autres partis s'opposant au régime en place à la constitution de la Seleka.

L'UFDR est présidée par Michel Djotodia, vice-Premier ministre depuis février 2013, auto-proclamé président de la République le 24 mars 2013 suite au départ de François Bozizé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'UFDR a décidé de faire la paix avec Bozizé », sur le site afriquecentrale.info, 14 avril 2007. Inclut le texte de l'accord.
  2. (en) « Central African Republic, rebels sign peace deal », Associated Press/USA Today
  3. « Que et qui maintiennent Bozizé au pouvoir ? », communiqué de l'UFDR, 12 juillet 2007.
  4. « RCA : L’UFDR ne participe pas au dialogue politique inclusif », communiqué de l'UFDR, 7 décembre 2008.