Union des fédéralistes européens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Union des fédéralistes européens

Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Organisation supranationale non-gouvernementale
But Promotion d'une Europe fédérale et démocratique
Fondation
Fondation 1946
Fondateur Alexandre Marc
Identité
Siège Bruxelles
Président Andrew Duff
Secrétaire général Christian Wenning
Affiliation européenne Mouvement européen
Affiliation internationale Mouvement fédéraliste mondial
Membres env. 20 000
Site web www.federaleurope.eu

L’Union des fédéralistes européens est une association fondée en 1946 promouvant le fédéralisme européen.

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'UEF (Union of European Federalists) est une organisation non gouvernementale, dont le but est de promouvoir une Europe fédérale. Elle consiste en 20 organisations constituantes ; cette association est active aux niveaux européen, national et local depuis 1946.

L’UEF fut fondée peu après la seconde Guerre mondiale, avec comme conviction que  :

« seule une Fédération Européenne, basée sur l’idée d’unité dans la diversité, pourrait surmonter la division du continent européen qui a causé bon nombre de souffrances et destructions lors des deux Guerres Mondiales. Les fédéralistes croient qu’un effort commun de la part des citoyens européens, travaillant à travers ce but commun, pourrait créer une Europe tranquille et démocratique, garantissant la liberté et la protection des droits de l’Homme. »

— Textes et ouvrages de référence

L'UEF se réclame donc du fédéralisme européen et a pour but de travailler pour la création d'une Fédération européenne dotée d'institutions supranationales et de pouvoirs souverains limités, à savoir un gouvernement fédéral, une assemblée populaire élue au suffrage universel direct, un Sénat fédéral représentant les États membres, et éventuellement les régions, et une Cour de Justice. La Fédération européenne devra garantir les libertés fondamentales - y compris le droit d'opposition - et assurer le maximum de participation des citoyens à tous les niveaux.


Histoire[modifier | modifier le code]

Après les deux conférences en septembre 1946 à Hertenstein en Suisse, à côté de Zurich et en octobre de la même année à Luxembourg, les fédéralistes décident de fonder l'Union européenne des fédéralistes. Et ils créent enfin l'UEF (Union européenne des fédéralistes) en décembre 1946 à Paris.

Elle regroupe plusieurs initiatives issues notamment de la résistance, ayant pour objectif de créer une fédération européenne, notamment : -le Mouvement Fédéraliste Européen créé au lendemain de la chute de Mussolini à Milan, du 27 au 29 août 1943, notamment sous l'impulsion de l'opposant Altiero Spinelli. -le Comité français pour la Fédération européenne créé à Lyon par des membres du groupe "Francs-tireurs" en juin 1944.

Le Congrès constitutif a lieu à Montreux (Suisse) du 27 au 31 août 1947. Les motions adoptées définissent les principes du fédéralisme auquel adhère l'organisation et ses objectifs d'unification européenne.

Parmi les premiers animateurs de l'association, on trouve Alexandre Marc, Denis de Rougemont, Altiero Spinelli, Henri Frenay.

L'UEF participe avec le United Europe Movement de Winston Churchill, à l'organisation du Congrès de La Haye, où ses thèses seront influentes mais minoritaires. L'UEF participe encore à ce jour au Mouvement européen issu de ce Congrès.

L'association s'implique dans la campagne en faveur de la Communauté européenne de défense qui échoue en 1954.

Une scission sépare ceux qui apportent leur soutien au processus engagé par les gouvernements européens avec la Communauté économique européenne et ceux qui souhaitent construire l'Europe en mobilisant les citoyens en vue d'une assemblée constituante européenne. Les deux branches se réuniront à nouveau en 1973 pour mener campagne pour l'élection du Parlement européen au suffrage universel qui devient réalité en 1979, pour une monnaie unique européenne et enfin pour une Constitution européenne.

En 1974, il présente Jean-Claude Sebag comme candidat à l'élection présidentielle française, qui obtiendra 0,16 % des voix.

Une branche jeune autonome est également créée à la même époque : les Jeunes Européens fédéralistes (JEF).

L'implantation de l'association est aujourd'hui très variable selon les pays. Entre avril 2005 et octobre 2008, le mouvement a été présidé par Mercedes Bresso, présidente de la région Piémont, qui a succédé à Jo Leinen, député européen PSE alors président de la Commission des affaires constitutionnelles au Parlement européen. Depuis octobre 2008, le président de l'UEF est le député européen Andrew Duff, membre en même temps du Groupe Spinelli, fondé à Bruxelles en 2010.

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]