Une soirée (nouvelle, 1883)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'autre nouvelle de Maupassant, voir Une soirée (nouvelle, 1887).
Une soirée
Publication
Auteur Guy de Maupassant
Langue Français
Parution Drapeau : France 21 septembre 1883
dans Le Gaulois
Recueil Le Colporteur
Nouvelle précédente/suivante
Précédent Un duel Jadis Suivant

Une soirée est une nouvelle de Guy de Maupassant, parue en 1883.

" Maître Saval, notaire à Vernon, aimait passionnément la musique..."[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Une soirée est initialement publiée dans la revue Le Gaulois du 21 septembre 1883 puis dans le recueil posthume Le Colporteur (1900).

Maupassant publiera en 1887 une nouvelle homonyme.

Résumé[modifier | modifier le code]

Maître Saval, notaire de province (vu comme un artiste pour les habitants de Vernon) vient passer une soirée à Paris. Par un enchaînement de circonstances, il se trouve embringué dans une soirée donnée par un peintre célèbre. Il y joue d'abord le rôle de larbin, puis d'attraction involontaire et ridicule de la soirée.

Il se réveille au matin avec la gueule de bois, dépouillé de ses vêtements et de toutes ses affaires.

Adaptation à la télévision[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Premiers mots du texte pour distinguer les contes et nouvelles portant le même titre