Une mémoire d'éléphant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une mémoire d'éléphant
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Elephants Can Remember
Éditeur original Collins
Langue originale Anglais
Pays d'origine Royaume-Uni
Date de parution originale 1972
Version française
Traducteur Jean-André Rey
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 1420
Date de parution 1976
Nombre de pages 186 p.
Série Hercule Poirot
Chronologie
Précédent Témoin à charge Poirot quitte la scène Suivant

Une mémoire d'éléphant (Elephants Can Remember dans les éditions originales en anglais) est un roman policier écrit par Agatha Christie, publié en 1972, mettant en scène le détective belge Hercule Poirot.

C'est l'avant-dernier ouvrage de celle que certains ont surnommé la « reine du roman policier ».

Le roman est, avec Cinq petits cochons et La Dernière Énigme (1976), l'un des seuls romans d'Agatha Christie dont le meurtre s'est passé plus de dix ans avant l'époque du récit (seize ans pour Cinq petits cochons ; dix-huit ans pour La Dernière Énigme).

Résumé[modifier | modifier le code]

Jamais une querelle, pas de liaisons… Les Ravenscroft filaient le parfait amour. Si on ajoute à cela une excellente réputation et une situation financière confortable, on en déduit qu'ils étaient de ceux qui mourraient dans leur lit. Et non d'une balle dans la peau.

Double suicide, a conclu la police sans trop y croire. Une fin singulière pour un couple uni et paisible... Mais qu'envisager d'autre ? Un double assassinat ? Un meurtre suivi d'un suicide ? Guère plus plausible. Alors ? Alors, Hercule Poirot a horreur des histoires inachevées. Et même si le début de celle-ci remonte très loin dans le passé, il en connaîtra le fin mot... Comme d'habitude.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Elephants Can Remember, Collins, Londres, 1972
  • Elephants Can Remember, Dodd Mead, New York, 1972
  • Une mémoire d'éléphant, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Le Masque », no 1420, Paris, 1976, traduction de Jean-André Rey.
  • Une mémoire d'éléphant, in Les Intégrales – Agatha Christie : Tome 13 : Les années 1971-1976, Librairie des Champs-Élysées, Paris, 2000, dans une nouvelle traduction de Catherine Richard.