Une fille... pour le diable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une fille... pour le diable (To the Devil a Daughter) est un film britannico-germanique réalisé par Peter Sykes, sorti en 1976.

Synopsis[modifier | modifier le code]

John Verney, un spécialiste des sciences occultes, est chargé de veiller sur la fille d'un ami, qui est promise à un groupe sataniste pour l'offrir au Diable.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit du pénultième film pour le cinéma, et le dernier sur un sujet fantastique, produit par les studios Hammer. Suivront en 1979, Une femme disparaît d'Anthony Page et, dans les années 1980, deux séries télévisées d'anthologie fantastique.
  • Dennis Wheatley, qui, par amitié, avait accordé à Christopher Lee la gratuité des droits d'exploitation de son roman, se déclara offensé par la traitement grand-guignolesque du dénouement du film. Dépité, le comédien se rangea à l'opinion du romancier sans pouvoir modifier le choix de la production.
  • Richard Widmark, que le projet ne séduisait guère, ne cacha pas son mécontentement pendant le tournage.
  • Bien que le film soit réputé pour l'unique scène de nu de la carrière de Christopher Lee, celle-ci, en réalité, fut exécutée par le cascadeur Eddie Powell (non crédité au générique), qui assura, en outre, la plupart des doublures de l'acteur durant sa collaboration à la Hammer.

Lien externe[modifier | modifier le code]