Une femme disparaît (film, 1938)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les films homonymes, voir Une femme disparaît.

Une femme disparaît

Titre original The Lady Vanishes
Réalisation Alfred Hitchcock
Scénario Sidney Gilliat
Frank Launder
d'après l'œuvre de
Ethel Lina White
Acteurs principaux
Sociétés de production Gainsborough Pictures
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Espionnage
Sortie 1938
Durée 96 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une femme disparaît (The Lady Vanishes) est un film d'espionnage britannique réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1938.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un train en provenance d'Europe centrale, Iris Henderson voyage en compagnie de Miss Froy, une vieille dame, britannique comme elle, dont elle a fait connaissance dans un hôtel la veille. Au cours du voyage, Miss Froy disparaît mystérieusement. La jeune femme s’inquiète, mais personne ne veut la croire et on tente de la convaincre qu'elle a tout imaginé. Le train est en fait rempli d'espions. Seul Gilbert Redman, un musicien rencontré lui aussi à l'hôtel, sera en mesure d'aider Iris. Quatre autres Britanniques seront embarqués dans l'histoire : deux amateurs de cricket obsédés par l'idée d'arriver à temps à Londres pour un match, et un couple d'amants qui souhaitent rester discrets.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Remarque : 2nd doublage entre parenthèses (vers 1985-1990)

Production[modifier | modifier le code]

Le film devait être à l'origine The Lost Lady comme titre sous la réalisation de Roy William Neill confié par Edward Black, le producteur de Gainsborough Pictures, avant qu'Alfred Hitchcock ne prît sa place après un fâcheux accident déroulé en Yougoslavie[1].

Les scènes de tournage ont été filmées dans des studios de Islington et de Shepherd's Bush à Londres. Quant aux scènes de train, elles ont été prises dans le comté de Hampshire, sur le chemin de fer militaire de Longmoor et dans la forêt Woolmer[2]. Alfred Hitchcock apparaît en caméo à la fin du film, fumant une cigarette à Victoria Station.

Le réalisateur Anthony Page réalisera un remake du même titre, en 1979, avec Elliott Gould, Cybill Shepherd et Angela Lansbury.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anonyme, « The Lady Vanishes », sur Silver Sirens,‎ Inconnue (consulté le 18 mars 2012)
  2. Anonyme, « Filming locations for "The Lady Vanishes (1938)" », sur The Internet Movie Database,‎ Inconnue (consulté le 18 mars 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]