Une croisière autour de la Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une croisière autour de la Terre
Épisode de Doctor Who
Titre original Voyage of the Damned
Numéro d'épisode Saison 4 (2de série)
Épisode 0 (spécial Noël)
Réalisation James Strong
Scénario Russell T Davies
Production Phil Collinson
Durée 72 minutes
Diffusion 25 décembre 2007
Personnages Docteur :
10e (David Tennant)
Compagnon :
Astrid Peth
Chronologie
Précédent Le Dernier Seigneur du temps
Time Crash (hors saison)
Le Retour de Donna Noble Suivant
Liste des épisodes

Une croisière autour de la Terre est un épisode spécial situé entre la troisième saison et la quatrième saison de la deuxième série de la série Doctor Who. Lors de sa première diffusion à Noël 2007 sur la BBC, il a été regardé par 12,2 millions de téléspectateurs, ce qui en fait le deuxième plus gros succès d'audience de la télévision britannique pour l'année 2007, et le record de la série depuis 1979. L'épisode est notamment connu pour la participation, dans l'un des rôles principaux, de la chanteuse Kylie Minogue qui est une fan de la série et a accepté de jouer dans cet épisode spécial.

Résumé[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté Martha Jones, Le Docteur heurte avec le TARDIS un vaisseau spatial appelé le Titanic. Curieux, le Docteur décide de faire un séjour à bord. Comme le paquebot terrien du début du siècle, c'est un gigantesque vaisseau de croisière, ayant pour but des visites de planètes à la civilisation primitive, dont la Terre.

Rapidement, le Docteur rencontre Astrid Peth, une serveuse à bord du vaisseau qui rêve de participer à une excursion sur la Terre. Voulant lui faire plaisir, le Docteur l'emmène à l'excursion avec lui. Ils sont accompagnés de Foon et de Morvin Van Hoff, deux passagers ayant gagné leurs places grâce à un jeu concours. Pour cette raison ainsi qu'à cause de leur surpoids, ils sont l'objet de toutes les moqueries des autres passagers, beaucoup plus fortunés qu'eux. Enfin, un extra-terrestre à la peau rouge appelé Bannakaffalatta fait également partie de l'excursion. Le petit groupe est guidé par le professeur Copper, un conférencier excentrique et comique, ne connaissant en réalité absolument rien de la Terre. Le groupe utilise des bracelets de téléportation pour se rendre à Londres.

En raison des événements relatés dans L'Invasion de Noël et dans Le Mariage de Noël, presque tous les Londoniens ont quitté la ville à l'exception notamment de la Reine (pour montrer l'exemple) et d'un vendeur de journaux.

La visite de Londres est écourtée en raison d'événements troublants se déroulant sur le Titanic. Le capitaine a congédié tous ses officiers et a provoqué volontairement une collision entre des météorites et le Titanic. Il trouve la mort dans l'accident mais un des officiers, Alonso Frame, tente de guider les passagers survivants. Le problème, c'est que les moteurs ne vont pas tarder à lâcher. À ce moment-là, le Titanic quittera son orbite et s'écrasera sur la Terre, provoquant la disparition de toute vie à sa surface.

Peu après la collision, les hôtes célestes, des robots censés guider les passagers s'avèrent programmés pour tuer tous les survivants. Ces robots sont des répliques d'anges terrestres. Le Docteur prend alors la tête de son petit groupe. Malheureusement Morvin Van Hoff ne survit pas à la fuite. Bannakaffalatta, qui est en fait un cyborg, se sacrifie pour désactiver trois robots anges. Foon Van Hoff tombe ensuite dans le réacteur du vaisseau.

Finalement, après avoir cantonné le reste du groupe dans une partie du vaisseau, le Docteur se rend là où les anges reçoivent leurs ordres. Il découvre alors que Max Capricorn, le propriétaire du vaisseau, est à l'origine de la catastrophe. Évincé par le conseil d'administration de son entreprise, il avait décidé de se venger. L'accident fera baisser toutes les actions des actionnaires. Mais en plus, l'entreprise sera accusée de génocide et les membres du conseil d'administration seront condamnés à une grave peine.

C'est alors qu'Astrid, grâce à un bracelet de téléportation, arrive sur les lieux. Au terme d'une courte bataille, elle emmène avec elle Max Capricorn dans une chute au cœur des moteurs. Le Docteur, qui avait prévu d'en faire sa prochaine compagne, en est très affecté. Il se rend alors rapidement sur la passerelle de commandement et parvient à utiliser la chaleur générée par la chute du Titanic sur la Terre pour réactiver les moteurs et ainsi relancer le Titanic dans l'espace. Lors de cette action Le Docteur réalise un de ses rêves, prononcer la phrase « Allons-y Alonso ! ».

Il tente d'activer la sauvegarde de sécurité du bracelet de téléportation que portait Astrid mais le système ayant été endommagé il ne parvient pas à la reconstituer. Il laisse alors partir dans l'espace les derniers atomes qui la constituaient puis emmène le professeur Copper sur Terre afin que celui-ci puisse prendre sa retraite.

Distribution[modifier | modifier le code]

Continuité[modifier | modifier le code]

  • Le Docteur émet l'idée que le nom du vaisseau porte malheur (en référence à l'histoire du Titanic) et que la période de Noël porte malheur également, puis ajoute que c'est possible que ça soit son smoking qui porte malheur (en référence aux épisodes Le Règne des Cybermen et L'Expérience Lazarus).
  • Le Docteur utilise la phrase récurrente "Allons-y" et termine par un "Allons-y Alonso". Jeu de mot qu'il cherche à faire depuis l'épisode L'Armée des ombres[1].
  • Le vendeur de journaux n'est autre que Wilfred Mott, le grand-père de Donna Noble, que l'on retrouvera dans d'autres épisodes ultérieurement.

Références extérieures[modifier | modifier le code]

  • L'épisode est dédié à Verity Lambert, la première productrice de la série, décédée le 22 novembre 2007, la veille du 44e anniversaire de la série.
  • Le fait que les hôtes se mettent en panne à chaque fois qu'ils entendent le mot "Max" est un clin d'œil à la série Max Headroom[2].
  • Le Docteur cherche le numéro de protocole de sécurité pour désactiver les anges, donne plusieurs chiffres (dont celui de la bête, 666 peut-être en clin d'œil au double épisode La Planète du Diable), puis finit en disant « Je ne sais pas, 42 ? », en référence à La grande question sur la vie, l'univers et le reste.

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

C'est en mars 2007 que les producteurs de la série sont approchés par Will Baker, l'attaché de presse de Kylie Minogue en leur expliquant que la star australienne est fan de la série. Après une discussion auprès de la productrice Julie Gardner, il est décidé de lui offrir le rôle de compagne du Docteur durant un seul voyage[1],[3]. Le but était de passer la transition entre le personnage de Martha Jones et celui de "Penny" une nouvelle compagne en projet (qui fut remplacée par le personnage de Donna Noble). Après une période de rumeurs, son passage dans la série est confirmé le 3 juillet 2007[4]. Kylie Minogue était déjà mentionnée dans l'épisode L'Hystérique de l'étrange lucarne.

Comme souvent, on remarque des acteurs qui ont déjà eu des rôles dans la première série, comme Clive Swift (Jobel dans Revelation of the Daleks - 1985) Goeffrey Palmer (Doctor Who and the Silurians- 1970 The Mutants - 1972). L'acteur Jimmy Vee est quant à lui très connu dans la série et dans "The Sarah Jane Adventures" pour faire des rôles d'extra-terrestres nains (Moxx de Balhoon, le Graske, Carl Slitheen, etc.).

Le compositeur officiel de la série Murray Gold ainsi que son arrangeur Ben Foster et la chanteuse Yamit Mamo font une apparition caméo dans le groupe qui joue à l'intérieur du Titanic[2],[5].

Écriture[modifier | modifier le code]

L'épisode fut premièrement écrit par Russell T Davies une fois la certitude que Kylie Minogue serait dans l'épisode. En effet, selon Davies, l'écriture d'un rôle spécifique pour un acteur ou une actrice en particulier est assez dangereux notamment dans le cas d'un refus[6]. À la base, le personnage d'Astrid ne devait pas mourir, mais sa mort devint nécessaire pour la suite de la carrière musicale de Kylie Minogue[3]. D'ailleurs la scène de sa mort est décrite comme une sorte de sacrifice et magnifiée par le combat entre la machine de Capricorne et celle conduite par Peth[1],[3].

Le film est basé sur la structure du film catastrophe, et Davies dit avoir été beaucoup influencé par L'Aventure du Poséïdon et à la base le vaisseau devait se retourner totalement, mais des contraintes financières ont empêché cette idée de se réaliser[1]. Davies s'est basé sur la façon dont le Kansas était dépeint dans le film Le magicien d'Oz pour décrire la planète Sto[7]. L'idée de départ de l'épisode rappelle aussi celle du jeu vidéo Starship Titanic, qui avait été conçu par un ancien scénariste de Doctor Who Douglas Adams. Une inquiétude s'est posée lorsque Russell T Davies lut le script de Steven Moffat pour l'épisode Les Anges pleureurs dans lequel des anges jouent aussi un rôle d'antagonistes. Seulement, la différence est rapidement faite par leur design et leurs différentes natures[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des épisodes de Noël, cet épisode est en réalité tourné à Cardiff au mois de juillet. Le tournage fut retardé par l'absence de David Tennant dont la mère était mourante et des aménagements dans le programme du tournage ont dû être faits afin que celui-ci puisse s'absenter plusieurs jours[1]. Pour la première fois depuis le retour de la série en 2005, une rue de Cardiff fut fermée à la circulation, pour que Kylie Minogue puisse jouer la scène où Astrid découvre Londres, pour des raisons de protections de la star[1],[3].

Musique[modifier | modifier le code]

  • Murray Gold, comme tous les ans pour l'épisode de Noël, compose une chanson inédite. Ici c'est la chanson "The Stowaway" chantée par Yamit Mamo.
  • Le générique ouvre sur une nouvelle version du générique de Doctor Who, plus proche de celle arrangée dans les années 1980 par Peter Howell[2].

Réceptions critiques[modifier | modifier le code]

Cet épisode fut au cœur de deux polémiques. L'une fut la plainte de Millvina Dean la dernière survivante du Titanic encore en vie à l'époque, qui trouvait irrespectueux l'utilisation du Titanic comme un moyen de "divertissement"[8], pourtant l'utilisation du Titanic à ces fins est extrêmement répandue. L'autre, c'est l'organisation Christian Voice qui trouvait inappropriée la façon dont le Docteur se fait soulever par des anges pour atteindre la cabine de pilotage du vaisseau, lui donnant un aspect "messianique"[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Andrew Pixley, « Voyage of the Damned », Doctor Who Magazine, Royal Tunbridge Wells, Kent, Panini Comics, vol. The Doctor Who Companion: Series Four, no Special Edition 20,‎ 2008-08-14
  2. a, b et c (en) « Doctor Who - Fact File - Voyage of the Damned », BBC,‎ 25 décembre 2007 (consulté en 26 décembre 2007)
  3. a, b, c et d Épisode Confidential at Christmas, Modèle:Speciale épisode de la quatrième saison de la série Doctor Who Confidential. Diffusé pour la première fois le 2007-12-25 sur la chaîne BBC Three du réseau BBC.
  4. « Step Back In Time », BBC,‎ 3 juil. 2007 (consulté en 3 juil. 2007)
  5. (en) Ian Berriman, « Phil Collinson on Doctor Who », SFX,‎ 13 décembre 2007 (consulté en 18 décembre 2007)
  6. Russell T Davies, « Be My Guest », Radio Times, BBC, no 5–11 April 2008,‎ avril 2008, p 17
  7. a et b (en) « Voyage of the Damned commentary (stream) », sur BBC.co.uk,‎ 25 décembre 2007 (consulté le 25 janvier 2008)
  8. (en) « Doctor Who Slammed By Titanic Survivor », Daily Record,‎ 22 December 2007 (lire en ligne)
  9. (en) « Christians protest as Doctor Who is portrayed as 'messiah' », The Times, London,‎ 21 December 2007 (lire en ligne)

Liens[modifier | modifier le code]