Underbelly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Underbelly

Titre original Underbelly
Genre Série dramatique, policière
Création Des Monaghan
Jo Horsburgh
Production Greg Haddrick
Brenda Pam
Musique Burkhard Dallwitz : It's a Jungle Out There
Pays d'origine Drapeau de l'Australie Australie
Chaîne d'origine Nine Network
Nb. de saisons 6
Nb. d'épisodes 68
Durée 52 minutes
Diff. originale 13 février 2008 – en production
Site web http://ninemsn.com.au/underbelly

Underbelly est une série télévisée australienne divisée en saisons de 13 ou 8 épisodes représentant chacune une mini série, créée par Des Monaghan et Jo Horsburgh et diffusée depuis le 13 février 2008 sur Nine Network.

En France, la série est diffusée depuis le 27 novembre 2008 sur Orange ciné choc et rediffusée sur Série Club et Direct Star, et en Belgique sur BeTV.

Première saison : Underbelly (2008)[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

La première saison d’Underbelly se focalise sur la guerre des gangs ayant eu lieu à Melbourne entre 1995 et 2004. Sur fond de trafic de drogue, la série montre l’évolution des tensions entre bandes rivales et des dissensions à l’intérieur même des clans. Basé sur des faits réels, la « guerre souterraine » entre le Carlton Crew et le clan Williams a terrorisé l’État de Victoria pendant une décennie.

La projection de la série dans cet État a d’ailleurs été supprimée puis décalée afin de ne pas influencer les procès en cours dont celui de Carl Williams et de ses hommes de main.

Distribution[modifier | modifier le code]




Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. Burkhard Dallwitz : It's A Jungle Out There
  2. Little Red : Coca-Cola
  3. The Paper Scissors : We Don't Walk
  4. Jamaica Jam : Sticky Fingers
  5. GOD : My Pal
  6. The Panics : Don't Fight It
  7. Pikelet : The Call It Love?....Wow
  8. The Easybeats : Sorry
  9. Vulgargrad : The Giraffe
  10. Riot in Belgium : La Musique
  11. I Monster : These Are Our Children
  12. Suzie Higgie : Gates To The City
  13. Jack & Misty : Molasses In The Moonlight
  14. Winterpark : One Night Alone
  15. Nick Cave and the Bad Seeds : The Carnival Is Over
  16. Oleg Kostrow : Cyclone On Ceylon
  17. Klaus Wusthoff : Mon Cheri (v2)
  18. Burkhard Dallwitz : Underbelly Suite

Deuxième saison : Underbelly: A Tale of Two Cities (2009)[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

La deuxième saison de "Underbelly" prend place dans les années 70, et montre l'ascension de Robert Trimbole (Aussie Bob) comme gros producteur de marijuana dans le comté de Griffith ainsi que de Terrance John Clark, un néo-zélandais à la tête d'un réseau important de l'héroïne d'Asie jusqu'en Australie; ces deux personnes s'associeront pour créer une organisation très rentable, mais cependant extrêmement meurtrière.

Distribution[modifier | modifier le code]






Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Aussie Bob et Kiwi Terry (Aussie Bob & Kiwi Terry)
  2. Mauvaises Habitudes (Bad Habits)
  3. Un monde tout neuf (Brave New World)
  4. Les Risques du métier (Business As Usual)
  5. L'Histoire de deux tueurs (A Tale of Two Hitmen)
  6. Sans issue (Stranded)
  7. Une bonne affaire (A Nice Little Earner)
  8. Diamants (Diamonds)
  9. Le Baiser de Judas (Judas Kiss)
  10. L'Heure des comptes (The Reckoning)
  11. La Fraternité (The Brotherhood)
  12. Quand la chance tourne (O Lucky Man)
  13. Les Êtres aimés (The Loved Ones)

Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. The Angels : Take A Long Line
  2. Philadelphia Grand Jury : Going To The Casino
  3. Freddie Henchi & The Soulsetters : Funky To The Bone
  4. Hard ons : Girl In The Sweater
  5. Flash & The Pan : Down Among The Deadmen
  6. Divinyls : Science Fiction
  7. Alex Kaeck & His Keikis : Tiny Bubbles
  8. Cheetah : Spend The Night
  9. Eli « Paperboy » Reed & The True Loves : Take My Love With You
  10. Normie Rowe : Shakin’ All Over
  11. The Motels : Total Control
  12. Jo Jo Zep & The Falcons : Hit And Run
  13. Daddy Cool : Eagle Rock
  14. Giorgio Conte : Rock’n Roll & Cha Cha Cha
  15. Billy Field : Bad Habits
  16. Mississippi : Kings Of The World
  17. Jackson Jackson : Devil In Me
  18. Burkhard Dallwitz : It’s A Jungle Out There

Troisième saison : Underbelly: The Golden Mile (2010)[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

"The Golden Miles", la troisième saison de "Underbelly", prends place dans le quartier de King's Cross à Sydney dans les années 1990; C'est un lieu de débauche et de trafics multiples; Le commerce d'amphétamines bat son plein, alimentant les guerres de territoires entre groupes mafieux, ainsi que la corruption au sein d'une police gangrenée et mal gérée; Le milieu libanais de Sydney est très représenté dans cette saison (notamment par l'ascension de John Ibrahim comme videur, puis gérant de boite); On y voit aussi les vieilles figures du milieu australien: Georges Freeman (Le seul personnage que l'on voit dans les trois premières saisons de "Underbelly" ) et Lenny Mc Pherson;

Il est à signaler qu'une policière, Wendy Hatfield, représentée dans 5 épisodes de la série dans le personnage de Wendy Jones, à porté plainte pour diffamation contre les producteurs de la série, en particulier à cause de l'épisode 6; La plaignante reproche aux producteurs de l'avoir ridiculisée à travers le personnage de Wendy Jones, lorsque celle-ci à une relation avec le truand John Ibrahim; Wendy Hatfield nie avoir eu cette relation[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Immersion (Into the Mystic)
  2. Opportunités (The Crucible)
  3. Titre français inconnu (Kingdom Come)
  4. Titre français inconnu (Fall Guy)
  5. Titre français inconnu (Saving Face)
  6. Des femmes en uniforme (Women In Uniform)
  7. Titre français inconnu (Full Force Gale)
  8. Titre français inconnu (Crossroads)
  9. Titre français inconnu (Dog Eat Dog)
  10. Titre français inconnu (Hurt On Duty)
  11. Titre français inconnu (Beauty and the Beast)
  12. Titre français inconnu (The Good Lieutenant)
  13. Titre français inconnu (Alpha and Omega)

Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. The Shimmys : "Shimmys Intro"
  2. Generationals : When They Fight They Fight"
  3. The Cheats : Baby Won't You Be My Baby Tonight"
  4. The F*cking Eagles : Dirty Gold"
  5. Amy Millan : Pour Me Another"
  6. Wagons : The Gambler"
  7. Rocketsmiths : The Boy Who Cried Misery"
  8. Bliss n Esso : $5 Steak"
  9. Keedz : Stand on the Word (Mima Version)
  10. Pepe Deluxé : Pussy Cat Rock"
  11. The Chesterfield Kings : Death Is The Only Real Thing"
  12. Jen Cloher & The Endless Sea : Red Room"
  13. Ladi6 : Give Me The Light"
  14. Sia : Little Black Sandals"
  15. Charlie Parr : God Moves On The Water"
  16. Burkhard Dallwitz : It's A Jungle Out There"

Quatrième saison : Underbelly: Razor (2011)[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

La quatrième saison de "Underbelly" se déroulera dans les années 1920, lors de la sanglante guerre opposant les reines du crime Tilly Devine et Kate Leigh. La série s'inspire du livre " Razor " écrit par Larry Writer.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Titre français inconnu (The Worst Woman in Sydney)
  2. Titre français inconnu (Whips and Scorpions)
  3. Titre français inconnu (Cat Amongst the Pigeons)
  4. Titre français inconnu (The Damage Done)
  5. Titre français inconnu (The Darlinghurst Outrage)
  6. Titre français inconnu (Blood Alley)
  7. Titre français inconnu (Tripe and Brains)
  8. Titre français inconnu (A Big Shivoo)
  9. Titre français inconnu (The Crash)
  10. Titre français inconnu (The Sentimental Bloke)
  11. Titre français inconnu (Jerusalem Revisited)
  12. Titre français inconnu (Big Moves)
  13. Titre français inconnu (Armageddon)

Underbelly NZ : Land of the Long Green Cloud (2011)[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette mini-série en 6 épisodes a été produite en Nouvelle-Zélande et diffusée sur TV3, et l'histoire se situe entre 1972 et 1980, en préquelle de Underbelly: A Tale of Two Cities.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Titre français inconnu (Disorganised Crime)
  2. Titre français inconnu (Trains 'n' Boats 'n' Planes)
  3. Titre français inconnu (All at Sea)
  4. Titre français inconnu (Marty / Party)
  5. Titre français inconnu (Dominoes)
  6. Titre français inconnu (Thirty of Silver / One of Gold)

Cinquième saison : Underbelly: Badness (2012)[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

La cinquième saison en 8 épisodes se situe à Sydney entre 2001 et 2011. Elle a été diffusée du 13 août 1er octobre 2012.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Titre français inconnu (Thy Will Be Done)
  2. Titre français inconnu (Cut Snake and Crazy)
  3. Titre français inconnu (The Loaded Dog)
  4. Titre français inconnu (Year of the Rooster)
  5. Titre français inconnu (Troubleshooting)
  6. Titre français inconnu (Road to Nowhere)
  7. Titre français inconnu (Bang, Bang, Kill, Killa)
  8. Titre français inconnu (Strike Force Tuno)

Sixième saison : Underbelly: Squizzy (2013)[modifier | modifier le code]

Une sixième saison est en production se situe à Melbourne entre 1915 et 1927. Elle a été diffusée du 28 juillet au 2 septembre 2013.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. titre français inconnu (Squizzy Steps Out)
  2. titre français inconnu (Squizzy Puts One Over)
  3. titre français inconnu (Squizzy Takes Charge)
  4. titre français inconnu (Squizzy Breaks Some Hearts)
  5. titre français inconnu (Squizzy Tempts Fate)
  6. titre français inconnu (Squizzy Makes the Front Page)
  7. titre français inconnu (Squizzy Loses the Plot)
  8. titre français inconnu (Squizzy Cooks a Goose)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Australian Film Institute 2008 : trois AFI Awards
  • Australian Writers' Guild 2008 : deux récompenses
  • Screen Music Awards, Australia 2008 : meilleur thème musical pour Burkhard von Dallwitz
  • Logie Award 2009 : meilleure série dramatique
  • Logie Award 2009 : meilleur acteur pour Gyton Grantley
  • Logie Award 2009 : meilleure actrice pour Kat Stewart

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • La série est basée sur des évènements réels (Melbourne Gangland Killings) concernant le milieu criminel australien (mafia, trafic de drogue, corruption, tueurs en série...) 36 criminels se seraient entre-tués, parmi lesquels Carl Williams, Keith Faure, Evangelos Goussis, Tony Mokbel, Mario Condello, Dino Dibra, Alphonse Gangitano, Graham Kinniburgh, Lewis Caine, Andrew Veniamin et la famille Moran (Jason Moran, Lewis Moran, Judy Moran, Mark Moran, Desmond Moran)...
  • La série attire depuis ses débuts une moyenne de deux millions de téléspectateurs par épisode ce qui en fait le plus grand succès télévisuel australien de l’histoire.
  • Mick Gatto était boxer professionnel, soupçonné de crime puis acquitté.
  • Purana Task Force est l'équipe de police de Victoria qui les arrêta. En 2003 la National Crime Authority of Australia est fermée (sans raison apparente), le ministre de la justice transmit l'affaire au nouveau service Australian Crime Commission (ACC) l'équivalente de FBI.
  • Le bon déroulement du procès fut gêné par la série selon la cour suprême[2].
  • Zarah Garde-Wilson, avocate et petite amie de Lewis Caine, a été soupçonnée de complicité passive par la police[3].
  • Les journalistes d'investigation John Silvester et Andrew Rule écrivent l'histoire depuis 1997, qui sert de scénario à la série[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Underbelly retourne devant la Cour
  2. Buttler, Mark; Dunn, Mark (2008-02-07). "Underbelly waits for DPP all-clear". Herald Sun. [1]. Retrieved on 2008-02-07.
  3. [2] www.melbournecrime.bizhosting.com
  4. John Silvester & Andrew Rule -Underbelly: #1-11, The Gangland War, A Tale of Two Cities, 1997- 2009 (Floradale Press)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]