Uncharted 3 : L'Illusion de Drake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uncharted 3
L'Illusion de Drake
Image illustrative de l'article Uncharted 3 : L'Illusion de Drake

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Naughty Dog
Concepteur Amy Hennig
Musique Greg Edmonson

Date de sortie Icons-flag-fr.png 28 octobre 2011
Icons-flag-us+ca.png 01 novembre 2011
Icons-flag-jp.png 02 novembre 2011
Genre Action-aventure, Plate-forme, Tir objectif
Mode de jeu Solo
Multijoueur en ligne (12 joueurs) co-op en ligne
Plate-forme PlayStation 3
Média BR-D
Langue Français intégrale.
Contrôle DualShock 3, Sixaxis

Évaluation PEGI : 16+ ; ESRB: T
BBFC : 15  ; CERO: C

Uncharted 3 : L'Illusion de Drake (en anglais : Uncharted 3 : Drake's Deception) est le troisième opus de la série de jeux vidéo Uncharted. Il avait été confirmé le 9 décembre 2010[1], et est sorti le 2 novembre 2011. Le jeu est compatible 3D stéréoscopique[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans cette nouvelle aventure, Nathan Drake et son acolyte Victor Sullivan se lancent sur les traces de la cité perdue d'Iram, localisée dans le désert du Rub al-Khali, en Arabie. L'histoire débute dans la ville de Londres, puis se poursuit en France, en Syrie, au Yémen ou encore au beau milieu de l'océan. Durant leur périple, Nathan et Victor auront fort à faire, la redoutable Katherine Marlowe et son bras droit Talbot se dressant sur leur route. Seront-ils les premiers à découvrir la fameuse Atlantide des sables ?

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu a été montré pour la première fois à travers une vidéo lors des VGA le 9 décembre 2010. Puis une seconde a été distribuée, plus longue et qui regroupait des scènes du jeu, le tout, avec la date de sortie. Puis le jeu a été montré par les deux présidents de Naughty Dog Evan Wells et le français Christophe Ballestra lors d'une émission télévisée, et Christophe Ballestra a ajouté que l'animateur était la première personne du grand public à tester le jeu.

Le support du PlayStation Move n'a pas été pris en compte. Comme l'eau pour Drake's Fortune et la neige pour Among Thieves, Drake's Deception aura une spécificité dans le rendu : le sable et le feu[3].

Les développeurs ont affirmé que si cela pouvait permettre une évolution intéressante dans l'histoire de la série Uncharted, ils n'hésiteraient pas à faire mourir l'un des personnages principaux[4].

Voix Françaises[modifier | modifier le code]

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Les développeurs ont assuré avoir visionné de nombreuses vidéos multijoueur d'Uncharted 2 afin d'améliorer celui-ci.

Un mode chacun pour soi fait son apparition, il est donc possible de jouer tout seul contre d'autres joueurs sur le PSN. Le multijoueur avec écran partagé est disponible, on peut donc jouer à deux personnes sur une même PlayStation 3 valides[5].

Il y a des évènements en cours de partie qui se déclenchent, au départ pour permettre à l'équipe dominée de revenir sur leurs adversaires, mais il y a aussi la possibilité pour les dominants de creuser l'écart. Nous en connaissons pour l'heure quatre : un personnage de l'équipe en tête est marqué et sa mort rapporte beaucoup de points ; les joueurs de l'équipe dominante apparaissent sous forme de squelettes ; les dominés voient les positions de leurs adversaires ; les perdants infligent deux fois plus de dégâts[6].

Le jeu a un fossé technique moins important par rapport au deuxième épisode, que ce dernier par rapport au premier.

La bêta du mode multijoueur du jeu était téléchargeable sur le PlayStation Store le 5 juillet 2011 pour tous. Il était possible de l'avoir en avant-première à partir du 28 juin 2011 soit en possédant un compte PlayStation Plus soit en achetant le jeu InFamous 2[7]. La démo pesait environ 1,7 Go, d'après Christophe Ballestra[8]. Deux cartes étaient disponibles: l'aéroport et un château français. Il était possible d'effectuer des partie de match à mort en équipe, chacun pour soi, des captures de trésor, des parties où l'on mise son expériences (le gagnant empoche, le perdant en perd) et des matchs à objectifs.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le jeu a été pour la première fois jouable par des journalistes spécialisés au cours de l'E3 2011 et ceux-ci ont apprécié. Ils soulignent les efforts fait sur la modélisation améliorée des personnages, les mouvements rendant les héros plus humains et la démesure qui rapproche ce qui est apprécié dans les deux opus précédents. La partie jouable était non pas le passage désormais connu du château français mais un aéroport durant la partie solo[9].

Fake[modifier | modifier le code]

Un designer, Albert Ng, s'est illustré en créant des décors qui pour lui aient attrait à Uncharted 3. Le créateur, qui ne participe pas à l'élaboration du jeu vidéo, a publié ses essais avant l'officialisation du titre. Il avait nommé cet épisode Uncharted 3: World of Deceit et avait montré principalement des environnements monacaux[10].

Accueil[modifier | modifier le code]

Les qualités et l’orientation graphique du troisième volet sont saluées par la critique. Selon Gameblog, ce nouveau Uncharted, « visuellement sublimissime », démontre les limites de la septième génération de console de jeux vidéo[11].

L'Illusion de Drake est bien le « blockbuster » en puissance pour Jeuxvideo.fr[12].

Le jeu reçoit dans l'ensemble d'excellentes critiques et recueille 93/100 sur Metacritic.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]